# Vie de Marvel

11 ans, 22 films, une conclusion Avengers: Endgame

Il y a dix ans, les films de super héros ont pris un nouveau tournant, ils sont devenus une partie d’un univers fictionnel plus grand. J’ai vu la conclusion, la page tournée. De Iron Man à Thanos, on en a vécu des aventures.

Une page a tournée, le claquement de doigts de Thanos a chamboulé tout l’univers cinématographique Marvel. Ce dernier film de cette « phase », conclut de façon satisfaisante cette avalanche de film. Oui tout simplement, c’est la fin que j’attendais, c’est épique, touchant, bourré de fan service, des références pointues au clin d’œil anecdotique.

Et puis , c’est bourré d’amour pour les fans , je commençais à bien décrocher récemment , mais Captain Marvel et Black Panther m’ont séduit. L’idée d’un blockbuster avec une pointe d’engagement, c’est ce qui m’a remis dans le bain. Evidemment, dans Endgame c’est encore le cas, vous allez aimer.

Le film est étonnamment monté, avec bon nombre d’intrigues parallèles et des belles surprises. Tellement d’amour encore une fois, sur les personnages rencontrées, sur le traitement de chacun de nos Avengers. C’est bien le groupe de base qui a son jubilé, d’ailleurs il reste plus qu’eux à la fin du premier Infinity War.

Je sais pas où va aller l’univers Marvel, mais ils ont bien réussi à nous faire 222 films en 11 ans avec pour but ce « Endgame » . Cette conclusion, très dense, qui prends le temps de raconter une jolie fin, un début pour certain. 3h intenses de blockbuster Marvel. C’est comme un dernier souffle qui permets de réfléchir sur l’ensemble du voyage. Il faudra du temps pour critiquer le récit global, mais dans l’absolu cette fin me va très bien.

Pas besoin de lire de critique, c'est presque un besoin d'aller voir ce film, c'est la fin d'une ère. Pas des films marvel certes, mais d'une époque où les films de super héros ont explosé.
  • C'est plein d'amour pour nos supers
  • Une fin qui prends son temps
  • Certains plans sont somptueux
  • C'est évidemment pas parfait , c'est parfois un peu forcé, un peu trop fan service, mais bon balek c'était cool

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Critique ciné
X-Men Origins: Wolverine
# Cinéma
Flight plan