# Critique Comics

Catwoman de Judd Winick et Guillem March

Je suis loin d’être experte en comics mais comme je savoure les héros issus de DC et Marvel au cinéma à chaque fois qu’un film sort, je me suis dit qu’il était temps de me lancer ! Alors voilà c’est fait, j’ai lu les tomes 1 et 2 de Catwoman écrits par Judd Winick et dessinés par Guillem March.

catwoman2

Je débute avec les comics, soyez indulgents !

Pas facile de se lancer. Par où commencer ? Quel héros ? On s’y perd rapidement parmi tous les héros, tous les tomes, les ré-éditions… tout ça tout ça.

Alors déjà, je remercie énormément le site Bulles et Onomatopées pour son Guide pour débuter en lecture de comics qui aide vraiment beaucoup les débutants comme moi à y voir plus clair !

Moi je voulais découvrir des comics d’un héros que je n’avais pas vu et revu en films. Alors j’ai eu envie d’en savoir un peu plus sur Selina Kyle alias Catwoman et en farfouillant sur Amazon je suis tombée sur les deux tomes de Judd Winick et Guillem March: [amazon_link id= »2365770452″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]La règle du jeu[/amazon_link] et [amazon_link id= »236577203X » target= »_blank » container= » » container_class= » » ]La maison des poupées[/amazon_link].

Minou, minou, minou !

Les auteurs nous présentent ici une Catwoman que rien d’autre ne fait autant vibrer que de faire des cambriolages, mais le personnage est plus profond que ça et l’on découvre aussi une Catwoman fragile, perturbée et pas bien méchante.

Sa vie semble être complexe et elle a de plus en plus le don de se mettre dans des situations dangereuses uniquement pour ressentir quelques frissons. Ainsi, même lorsqu’un coup semble carrément foireux, elle fonce tête baissée. Et quand ça tourne mal (c’est à dire quasiment à chaque fois), elle appelle un vieil ami avec qui elle entretient aussi une relation sulfureuse : j’ai nommé le grand, l’unique, le mystérieux Batman!

91C+v+THMAL._SL1500_91a4lLH58ZL._SL1500_

Dans le tome 1, elle s’est malencontreusement emparée d’objets appartenant à un gangster de Gotham qui met ses sbires à sa poursuite. Quand son appart explose, elle va devoir loger chez son amie et receleuse… quitte à lui faire courir de grands dangers.

Dans le tome 2 : Catwoman se trouve un co-équipier. Tous deux vont se retrouver sur le trajet d’un kidnappeur mystérieux qui enlève les prostitués. La police de Gotham s’en fout mais quelqu’un doit bien résoudre ce mystère !

La nuit tous les chats sont gris

La Catwoman de Winick et March est à mille lieues de celle, complètement plate, jouée par Halle Berry (oui désolée pour la référence mais j’avais que ça en stock). On est loin de la Catwoman sûre d’elle, déterminée, indépendante qui vit avec ses chats et mange de la pâtée. Ici Catwoman a bien le costume de rigueur en cuir noir avec les oreilles de chat mais elle semble beaucoup plus fragile. Déjà, elle ne travaille pas en solo mais avec une receleuse qui lui sert à la fois d’amie et de nounou. Sa receleuse lui trouve des coups à faire, s’inquiète pour sa sécurité et c’est bien chez elle qu’elle se réfugie (avec ses chats) quand les méchants font exploser son appartement. Évidemment, elle est sexy et fait tourner les têtes des hommes, Batman compris mais elle n’a pas l’air aussi sûre d’elle qu’elle veut bien le faire croire.

En tout cas j’ai vraiment bien aimé découvrir cette Catwoman imparfaite mais sulfureuse que nous présentent les auteurs, et j’ai trouvé les deux tomes résolument modernes.

Mon baptême du feu avec les comics étant fait, va falloir que j’en lise d’autres ! Peut être quelque chose sur les X-men ou une autre version de Catwoman… j’hésite encore mais si vous avez des suggestions, n’hésitez pas !

 

Note sur 10 10
J'ai vraiment aimé cette Catwoman de Winick et March. Les dessins sont beaux et les histoires sont intéressantes et complexes (l'histoire est quand même plus poussée dans le tome 2). Les auteurs montrent une Catwoman complexe et à la fois femme fatale et fragile. Et puis surtout j'ai tout compris. Et comme c'étaient les premiers comics que je lisais c'était pas gagné !
  • Le personnage de Catwoman.
  • Les dessins assez sulfureux.
  • Beaucoup d'action.
  • De l'humour aussi.

à suivre

Commentaires

4 réponses à “[Critique Comics] Catwoman de Judd Winick et Guillem March”

  1. praska dit :

    10 ? Bah dis donc tu va mettre combien à Civil war, House of M ? Crisis of the infinite ???

    Tiens commence par le meilleur arc ever : CIVIL WAR ( le plus compliqué aussi )

  2. Fab dit :

    Merci pour ton avis et le guide pour débuter en lecture de comics ^^

  3. arsdant dit :

    ba faut leur mettre 9 surtout pour civil war qui si il est un bon arc il a très mal vieillit a lors que c’est Catwoman seront toujours aussi bon c’est le genre de comics qui ne vieillit pas

  4. Arsh dit :

    Alors la pour te lancer tu as l’embarras du choix !
    Concernant catwoman, je n’aurais pas grand chose a te conseiller. Par contre pour ce qui est des X-men tu as de quoi lire.
    Moi j’ai un faible pour les vieilles intégrales, qui reprennent le début des x-men. Plus récent, disons que les mutants n’ont pas reçu le meilleur traitement. Quoique en ce moment c’est pas si mal mais ça mérite un sacré résumé des épisodes précédents.

à lire aussi

Articles similaires

# Coup de Coeur
La BD est Charlie
# Découverte série
The Knick