# Critique Resto

L’Anthracite

Un resto avec une déco sympa près du centre George Pompidou avec une cuisine raffinée, c’est ce que nous promet l’Anthracite. Oui mais voilà, c’est pas ce qu’on a au final !! Ce restaurant est finalement une grosse arnaque (et pourtant, on avait -50% de réduction sur la carte grâce à LaFourchette.com).

L’ambiance générale

La déco est assez chouette en fait, des anciennes boiseries et un vieux parquet grinçant remis au goût du jour grâce à des couleurs assez osées : jaune flashy et gris. On notera quand même un super truc : les chaises ! Les chaises ressemblent à des fauteuils et sont extrêmement confortables (et heureusement parce qu’il faut attendre à l’Anthracite). Quant à la serveuse (apparemment la seule du restaurant), le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle ne sert absolument à rien ! Elle brasse de l’air dans tous les sens et est aimable comme une porte de prison.

Le déroulement du diner

L’Anthracite n’est pas un resto comme les autres, non, quand vous arrivez pour dîner ne vous attendez pas à avoir la carte des plats, non non non ! A l’Anthracite, une fois installés à une table par la serveuse qui brasse de l’air, il vous faudra attendre 15min avant d’avoir la carte des cocktails, 15min encore pour que la serveuse repasse et pouvoir lui demander la carte des plats et 15min pour qu’elle l’apporte enfin sans le sourire évidemment. Et quand je parle de carte des plats, il s’agit en fait d’une feuille A4 80g/m2 jaune fluo.

On peut quand même avouer que les plats sont alléchants dans un style vaguement méditerranéen avec des prix exorbitants (15€ l’entrée, 30€ le plat environ). J’opte pour une aubergine grillée au four à la mozzarella di buffala avec sa sauce balsamique et sa tomate en entrée, un petit loup saisi à la plancha et son écrasé de pommes de terre en plat.

Ce que j’ai eu n’avait absolument rien à voir de loin ou de près avec ce qui était écrit sur la carte. Dans mon assiette en entrée j’avais une demi aubergine quasiment froide avec des mini boules de mozza dessus, mozza qui n’était en aucun cas faite avec du lait de bufflonne comme annoncé, la sauce balsamique c’était un petit trait marron au bord de l’assiette et la tomate, ben c’était juste une tomate rachitique passée au four sans rien d’ajouté. Là avec l’entrée ça continuait pas bien et ça s’est pas arrangé avec le plat. J’ai mangé du poisson sensé avoir été cuit à la plancha mais qui était en fait bouilli à l’eau et sans assaisonnement et quand j’ai demandé du sel à la serveuse j’ai cru qu’elle allait m’engueuler de l’avoir dérangée dans son brassage de l’air ambiant!

Heureusement pour faire passer tout ça on avait pris du vin blanc de 2009 et on a eu une bouteille 2010… L’addition est arrivée bizarrement très vite sur notre table mais j’ai pas pu payer en tickets resto (qui n’étaient pas acceptés) et quand j’ai parlé du problème de la bouteille de vin qui n’était pas de la bonne année à la serveuse, celle-ci m’a répondu (toujours pas aimablement) qu’ils avaient en fait changé de carte mais qu’ils avaient des problèmes avec leur imprimeur. Moi franchement des cartes A4 comme ça je les fais en 2min avec ma HP à la maison hein j’ai pas besoin d’un imprimeur !!

Et puis petite anecdote, une personne de la table d’à côté s’est fait voler son portable par deux gamins, à l’intérieur du resto, sans que quiconque dans le personnel ne remarque quoi que ce soit (même pas la personne chargée de surveiller l’entrée) !

L’Anthracite
20 rue de la Reynie, Paris 4ème
01 42 77 50 50
http://www.anthracite-paris.com/
 
 
Note sur 10 1
Ce restaurant est typiquement une arnaque parisienne, on y vient une fois, on paye cher pour des plats sans intérêt et on ne revient pas. Jamais.
  • Tout était tellement mauvais (à part la déco) dans ce resto qu'on en a bien rigolé
  • La nourriture
  • Le service

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Resto/Bar
New Daikichi
# Critique Resto
La Cocotte Jolie