# Vie de Gourmand

#Venezvérifier : Challenge Accepted !

459

Quand une marque lance une campagne sur la transparence, en vrai j’y crois pas et bien Fleury Michon a décidé de le faire quand même et il vont le faire d’une façon à la fois humble et audacieuse, tout un programme !

 

MAIS c’est quoi le SURIMI ?

Oui c’est quoi ? À la base simplement de la chair de poisson, au moins 30% selon les règles françaises. Oui de la chair de poisson (du colin d’Alaska) avec de la fécule de pomme de terre (de blé), des œufs, de l’huile et des arômes naturels (dans le cas de Fleury Michon). Assez étonnant non ? Bien sûr j’ai vérifié ces informations, le SURIMI semble assez naturel sur le papier.

 

 

Pourtant celui-ci à une réputation plutôt mauvaise, on pense souvent à des bâtonnets de « crabe ». On oublie toujours qu’il est né au Japon et qu’il est né du besoin de conserver le poisson.

Et on le fait comment le SURIMI ?

Le fameux pain de poisson

Le fameux pain de poisson

Bah justement, j’ai pu visiter une usine à surimi. Je m’attendais à être dégoûté à vie de la nourriture industrielle mais que nenni ! Fleury Michon est leader sur le marché du surimi en France, même si on ne pense pas directement à eux vu la diversité de leurs produits. J’ai vu des choses vraiment étonnantes dans leur usine de Vendée !

la pâte blanche

la pâte blanche

Premièrement, les fameux pains de poisson, du poisson congelé provenant d’Alaska. La suite est étonnamment simple, le poisson est mélangé aux sels, féculents et huiles, puis cuit à la vapeur et c’est presque tout ! Sérieusement, la simplicité du bouzin m’a laissé sur le cul, oui ce sont des machines monstrueuses qui en font des milliers par heure, mais la partie cuisson et préparation et relativement simple voire même humaine, on voit les gens préparer les machines et le résultat est visible aux yeux de tous.

Le plus compliqué est finalement la mise en boîte, mais que ce soit l’enroulage ou la cuisson, tout se fait de façon très simple.

  • Le pain de poisson est mélangé aux ingrédients
  • Une partie de ce pain est mélangé au paprika en plus.
  • Les deux parties sont fusionnées à la cuisson.
  • Et puis on met la petite papillote et on coupe les boudins de surimi.
  • Il reste plus que la pasteurisation (qui dure le plus longtemps)

 

FUUUSION

FUUUSION

Encore une info qui passe mal, le surimi est pasteurisé donc consommable sans problème par les femmes enceintes !

Finalement la visite de l’usine m’a confirmé que les produits étaient relativement simples, maintenant j’ai une question, c’est sur la création du pain de poisson. A priori ce sont les bonnes parties du poisson : la chair, mais la campagne #venezvérifier va plus loin que l’usine : certains d’entre-nous pourront vérifier sur place et voir ce que contiennent vraiment ces « pains de poisson » !

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Vie de Gourmand] #Venezvérifier : Challenge Accepted !”

  1. MasterLudo dit :

    Intéressant, parce que perso au goût j’ai toujours trouvé ça bizarre le surimi.

    N’empêche qu’ils ont beau clamer la qualité de leur Surimi, pour des raisons de coût et l’appat du gain on est passé de 100% de poisson salé à 30% de poisson et plein de trucs nettement moins réjouissants sur la balance dans les bâtons qu’ils vendent.

    http://www.e-sante.fr/qu-y-t-il-vraiment-dans-surimi/blog/1262

    Je cite : <>

    Bref le Surimi n’est pas à fuir comme la peste, mais c’est pas parce qu’il aborde le logo « poisson inside » qu’il a les qualités nutritionnelles des poissons, malheureusement.

    Disons que c’est moins mauvais que le saucisson à l’apéro. Mais de là à faire de cette pâtée un repas, faut pas déconner non plus 😀

    Bon et maintenant on vote où pour t’envoyer en Alaska ? <3

  2. jurisd dit :

    Salut. Pourquoi
    dans certains endroits c’est écrit bâtonnets de crabes sur le sachet ? Ce n’est
    que du poisson blanc ! J’ai toujours trouvé que cela avait un goût bizarrement
    industriel, comme du plastique. La texture est bizarre et même la couleur ne
    m’intéresse pas ! Décidément, j’aurai préféré ne pas savoir puisque cela fait
    encore plus peur maintenant. Ciao !

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
Les années 80 !
# Vie de Gourmand
Les croques du soleil