# Vie de Globetrotter

Bohol, l’île aux chocolats (Philippines)

8743331637_23b241d4ab_b

Petit Tarsier

Je vous ai parlé des Philippines dans leur globalité, du paradis qu’est El Nido, mais il existe encore énormément d’endroits dont je voudrais vous parler. Et par ce début d’automne j’ai pensé à Bohol, l’île chocolat. Une drôle d’île où on passe des forêts de bambou à des montagnes de chocolat et en finissant sur des belles plages, on en parlera pas vu que nous, on a préféré la ville!

Bohol

Pour vous y rendre, deux possibilités : soit directement de Manille, soit en passant par Cébu. Pas d’autre choix possible, enfin si, peut-être, mais on n’a pas trouvé comment. Une fois arrivé sur l’île en bateau, n’oubliez pas de récupérer le planning des bateaux, car ils changent un peu tous les jours (ça, c’est un leitmotiv du pays). Deux pôles majeurs de vie dans cette petite île : Panglao, la presqu’île pleine de belles plages et de resorts, et Taglibaran, la capitale économique de l’île qui a un petit air de Bangkok (vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé cette ville).

8743315115_bd7d4f257a_b

Une chocolate Hill ( non j’ai pas vu sonic)

A Taglibaran, je vous conseille un hôtel, bien sous tout rapport, prix, qualité, service, le NISA Travellers Hotel, y’a pas mieux, on s’y sent comme à la maison et le personnel est d’une vraie gentillesse. Vous pourrez préparer vos petits parcours de l’île.

Parcours

On va faire simple, il ne faut pas rester très longtemps sur l’île, mais il faut la parcourir en scooter. Absolument ! La diversité des paysages va vous rendre fou. En quittant Taglibaran, il faut monter dans le centre pour aller voir les fameuses Chocolate Hills, très très tôt si vous pouvez car c’est vite blindé de touristes. Une fois ce joli paysage vu, vous aurez la moitié de la journée pour redescendre tranquillement en passant voir les jolis parcs nationaux, sauvages et pas du tout touristiques. Les locaux seront étonnés de vous voir débarquer, les touristes passant uniquement aux Chocolate Hills.

8744439768_d9597fb69a_z

Sur votre trajet retour, les paysages vous séduiront, surtout cette improbable forêt de bambou en plein milieu de l’île. Par contre, n’oubliez pas d’aller voir le sanctuaire des tarsiers, les plus petits singes du monde, avec de la chance vous en verrez un. C’est un sanctuaire, pas un zoo, du coup, un guide vous amènera les voir mais en silence, et oui les petites bêtes vivent la nuit et dorment le jour.

La galerie Flickr de cette bien belle île !

Une île sauvage dont j’ai boudé les plages, mais que j’ai aimé pour sa capitale vivante et sa vie intérieure riche !  Ne l’oubliez pas, c’est reposant, le scooter est obligatoire néanmoins et c’est très agréable et relativement sécurisant une fois sorti de la ville.

bohol

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Vie de Globetrotter] Bohol, l’île aux chocolats (Philippines)”

  1. Fab dit :

    Tu y es allez via une agence ou organisé tout toi même comme un routard?
    Certains quoi d’Asie me tente dont les philippines mais j’ai des aprioris questions sécurité

    • Pras dit :

      A l’arrache , c’est assez safe tant que tu te risques pas dans les quelques iles en zone rouge – sud de palawan notamment. Mais sinon c’est assez safe mais comme d’hab en asie, be cool et ça se passe 🙂

à lire aussi

Articles similaires

# Vie de Globetrotter
Indonésie – Belitung
# Ma vie de geek
Marrakech : LA BOUFFE !