# Vie de Gamer

Uncharted 4 — Une belle aventure (humaine)

J’ai lu pas mal d’articles et de posts sur Uncharted. J’ai lu partout que c’était le jeu le plus beau sur PS4, que c’était une merveille. Certains parlent de défauts techniques, d’autres du manque d’action. Pourtant, moi ce qui me marque le plus, c’est sa façon osée de raconter une fin… la fin de l’ère Nathan Drake. Le reste, je m’en fou un peu. Et puis dans la preview j’avais déjà dit que c’était bien.

Nathan Drake retrouve son frère ; celui-ci doit de l’argent à des méchants pas gentils, du coup ils partent à la recherche d’un trésor. Et puis comme d’habitude tout part en cacahuète.

u4

Le scénario de ce Uncharted 4 est simple, mais d’une profondeur inouïe. La narration est complexe et dépasse le cinéma. Le début met le joueur dans le doute, on ne retrouve pas du tout l’esprit des précédents Uncharted. C’est lent, ça prend son temps, c’est verbeux, un petit chapitre d’action pour nous rappeler qu’on est bien dans un jeu d’aventure et on revient dans un univers calme, presque reposant, ennuyant ?

Drake est enfin adulte, il a beaucoup grandit dans le 3 et on le retrouve en train de gérer son frère encore plein d’énergie et d’envies.  La relation entre Nate et Elena est au centre de l’histoire, bien plus que celle entre Nate et Sam. On voit que notre héros grandit, a des doutes, est con mais essaye d’être bien pour au final enfin être mature, grand, adulte. Notre Nate arrive même un temps à nous ennuyer avec son côté un peu mature, tranquille.

u42

La preuve avec les gunfight qui deviennent rares. Il y a bien de l’action mais celle-ci est plus “facile” et moins longue. La possibilité de la jouer furtive permet de réduire le nombre de balles dans l’air. L’exploration est à son summum, jamais Nate n’a eu autant de chemins différents pour se déplacer, la sensation de liberté est dingue même si on reste dans un tunnel, mais donnez moi milles tunnels comme Uncharted , c’est vraiment plus fun à explorer. Les énigmes sont bien trouvées, originales et pas capilotractées. Nate réfléchit plus qu’il ne tue. Le jeu reflète cette maturité. Il devient adulte, le gameplay aussi ; on dirait qu’il a été fait pour les trentenaires qui ont suivi le jeu depuis le début en offrant des phases hallucinantes mais aussi en les dosant avec soin.

On est loin de la surprise technique du 2, mais j’ai vécu cette histoire avec Drake comme un au revoir d’une dizaine d’heures, j’ai appris à le connaître un peu plus, à aimer ce qu’il devient et je l’ai quitté avec un sourire, parce que oui c’est une belle fin. Nate c’est le pote avec qui j’ai découvert le monde mais qui d’un coup à grandi et veut vivre sa vie, loin de mes mains.

 

Uncharted 4 est bon, un joli final. L’exploration est fantastique, les rares scènes d’action anthologiques et la narration osée.
  • C’est beau
  • On n'est pas obligé de jouer furtif mais c’est cool
  • Une belle aventure, un peu humaine
  • Y’a un mode multi il parait
  • c’est un peu bugué par moment (mais le patch est arrivé)

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Jeux
Double Jeu
# Test XBLA
Splosion Man