# Vie de Gamer

Street Fighter 5, je kiffe MAIS

Rah lalalala je suis en mode râleur depuis quelques temps mais modérer ces propos quand on dit qu’on kiffe c’est bizarre quand même, mais c’est l’effet que m’a fait Street, c’est bizarre !

Street 5

sf5

C’est bizarre, parce qu’on trouve tout ce qu’on aime dans ce Street, nos Ken Ryu, M. Bison ; mais bizarre parce qu’on ne trouve plus Sagat ou Blanka. Bizarre parce que le mode histoire est torché en 2h. Bon c’est jamais le plus rigolo mais c’est un truc que j’aime bien. Le truc bizarre encore c’est qu’on a bien tout plein de personnages présents dans l’histoire qui ne seront pas jouable, enfin pas officiellement encore. On retrouve donc un roster assez varié avec un bon nombre des anciens et des nouveaux venus de SF3 et des vrais nouveaux : un perso arabisant, une femme « mma », un monstre mangeur d’âme et un mec chelou qui empoisonne ses ennemis. C’est résolument frais, on est content des nouveaux personnages, surtout Rashid noob friendly qui vous permettra de sortir un peu des archétypes de Ryu et Ken pour les gros noobs (j’en fais partie du coup je le dis).

Non je ne suis pas un mauvais joueur à Street, mais il faut avouer qu’avec SF5 beaucoup de choses ont changées. J’ai dû me rabattre sur Ken et abandonner mon M.Bison et mon Sagat. Non parce que je veux pas trop perdre en ligne. Le changement, c’est la perte des ultra, ils sont remplacés par un « critical art » où il faut mettre la jauge bleue au maximun. Simple et efficace comme d’habitude, les coups « ex » marche, vous savez les attaques spéciales avec les trois poings ou pieds, là ça va on est encore en terrain connu.

Et puis tout plein de nouveaux trucs à gérer ! D’abord les anciens persos sont à réapprendre ; il faut genre tout réapprendre, j’aime bien justement. Le truc le plus nouveau à apprendre, c’est les V-SKILL, défensif, agressif ou de support . En gros, vos stats sont améliorées en attaque ou en défense et pour quelques rares persos il y a un personnage de support (R.Mika ?). Je n’ai pas testé tout les persos pour comprendre les subtilités de tous les personnages, d’ailleurs il va falloir du temps pour faire ça même si Capcom nous promet des personnages supplémentaires à acheter contre des points de match (Guile, Balrog, Juri, Alex, Urien, Ibuki). On peut tout à fait trouver son style avec ces 16 persos.

MAIS MAIS MAIS c'est une drôle d'impression qui reste. On adore y jouer, j'adore apprendre à nouveau un personnage, j'aime moins le fait que j'ai pas mon perso préféré ; j'adore le dynamisme mais j'ai l'impression que le contenu n'est pas assez riche. Et je ne parle pas non plus du mode en ligne que je trouve poussif, SF5 est un jeu cool et il faut y venir, c'est dommage que ce soit en kit.
  • Les 16 persos variés
  • le contenu solo qui arrive en juin
  • Refonte du système de combat assez cool
  • La liste de DLC sans fin
  • Le contenu solo assez maigre

à suivre

Commentaires