# Série

Californication

c1.jpg

Bon ça y est, je me suis pris le coffret de la saison 1 de Californication. Non pas que je ne l’ai pas déjà vue, mais une soudaine guerre avec Damonx m’a donnée envie de tout revoir. Hank Moody m’a manqué.californication_previewdvd.jpg Étrangement, aucun article sur viedegeek sur cette série. Affront levé avec celui-ci.

Histoire

Hank moody a la crise de la quarantaine, oui oui la classique avec la Porsche , les femmes plus jeunes et tout le tralala. Mais le problème c’est que Hank est plus dépressif que la moyenne, plus charmeur et surtout plus intelligent. Ce qui ne l’aide pas à se sentir bien. Le clou ? La femme qu’il aime, vit avec un autre.

Pourquoi j’ai aimé et que toi aussi tu va aimer ! (oui oui même toi damonx)

Tout simplement parce que c’est drôle. Oui c’est aussi simple que ça ; on est loin de l’humour aseptisé d’un friends ou d’un psych, loin du Hollywood classe.

Hank déteste le monde et il le montre bien.

Hank apprécie la compagnie horizontale des femmes et il le montre bien.

Hank aime son ex-femme et il le montre bien.

Hank aime sa fille et il le montre bien.

Hank est complet, sans compromis, impulsif, tête brulée et invivable. Et on l’aime bien.

Les parties de jambes en l’air sont très souvent marrantes (bien que toujours sexy) ; ce n’est pas glauque comme un nip/tuck (que j’adore aussi), c’est un humour sophistiqué et noir.

CALIFORNICATION

A noter : la sublime Madeline Zima (Mia) qui a un charme qui me rends complètement dingue. La richesse des seconds rôles est tout aussi jouissif, on ne les déteste pas, mais on ne les aime pas non plus, les personnages vacillent constamment dans leur sentiment, leur réflexion, ils sont diablement humain.

Californication est un peu le sex in the city masculin mais avec de l’élégance et des couilles !

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
Doctor Who Saison 7 trailer