# Resto

Tendance et Gourmand : Le Baboto

Un restaurant lounge, ça fait toujours un peu peur.

Mais vu qu’on me l’a chaudement recommandé (j’en parlerai plus tard), je me suis laissé tenté par l’expérience Baboto. Et on n’est pas déçu ! Mieux, on a envie d’y retourner ! Le restaurant Baboto réussit le mélange improbable entre lieu parisien branché et bouffe gourmande.

Le Cadre

Le restaurant est magnifiquement moderne : une ambiance tamisée, de très belles couleurs, de la technologie geek bien cachée, des fauteuils ultra confortables, des tables hautes, sa terrasse au milieu de la place est très originale, sa véranda très classe, son bar magnifique (hélas on a pas eu le temps d’y aller boire un coup !) et j’en oublie forcément. Je vous conseille vraiment d’aller voir sur leur site l’ambiance qui y règne.

Les plats

Le restaurant est aussi (et surtout) divinement gourmand. Les plats sont inspirés de la cuisine du Sud, de la région de Montpellier. C’est avec plaisir qu’on découvre une carte à base de poisson. En entrée, le croustillant de crabe, le tartare de saumon ou de thon ont été surprenant de gout ! Ne vous inquiétez pas, pour les carnivores, une spécialité surprenante : la pata negra, un jambon très spécial que je vous laisse découvrir.

Ayant l’habitude d’être surpris par l’entrée mais déçu par le plat, j’ai attendu le plat avec impatience (mais pas longtemps!).

Et là c’est le coup final, oui oui avant les dessert. J’avais commandé une daurade à la plancha, elle était cuite comme jamais, une cuisson parfaite qui m’a fait sentir la mer sans sentir la mer (vous me suivez ?), la sensation d’être dans le sud sans les inconvénients. Mes amis se sont délectés de brochette chorizo-St Jacques, ou de lotte à l’aïoli.

La table est devenue une sorte de festin où chacun a fait gouter le plat de l’autre, preuve absolue de la qualité d’un restaurant. J’ai rarement (jamais ?) vu autant de poisson si bien cuisiné à des prix corrects.

Les desserts arrivent et là petite déception, le coulant 3 chocolat était un peu raté avec un goût résiduel désagréable (il semblerait que le fournisseur se soit raté sur un produit), sympathiquement le service nous a proposé un autre dessert. J’ai découvert un mille-feuille vanille à l’orange sanguine, léger comme tout , mes amis eux, ont eu le droit de déguster des tiramisu aux fruits rouges, un gaspacho de fraise ou un choix de crème brulées (4 gouts, dont le classique vanille, mais aussi l’orange sanguine, le pain d’épice, et le lait d’amandes !).

Conclusion

Pour bien diner, il faut être bien accompagné. Certes mes amis étaient de bonne compagnie, mais le service du Baboto était vraiment au poil. On est accueillit par un personnage haut en couleur : Daniel, il vous mettra forcément à l’aise et vous fera vous sentir chez vous. C’est la force de ce restaurant, ce mélange parfait entre le fashion et le familial. La bouffe est gourmande et délicate, le service impeccable et le cadre presque irréaliste.

Vous dire que j’ai adoré, serai un euphémisme. J’attendais depuis longtemps un lieu parisien lounge et bon, où le service serait agréable !

Merci au Baboto, vous avez fait plaisir à un Parisien !

Retrouvez toutes les photos dans la galerie !

Infos Utiles

Comptez 35-40€ pour manger à la carte, ce qui reste très acceptable pour la qualité des plats. Au déjeuner et de 11h à 18h, tartines à 9,50 euros, grandes salades ou pâtes du jour à 14 euros.

Baboto
12, rue de la Ferronnerie
75001 Paris
Entrée : 17-19, rue des Innocents
Tél : 01 40 41 11 41 (Pensez à réserver ça va être blindé bientôt)

Merci aussi à Kevin qui nous a recommandé ce restaurant qui en vaut vraiment la peine !

à suivre

Commentaires

8 réponses à “[Resto] Tendance et Gourmand : Le Baboto”

  1. SaN dit :

    Allez-y maintenant.
    Vu comment c’est parti, ce sera bientot blindé et beaucoup plus cher.
    Aujourd’hui le rapport qualite prix est excellent.
    J’ai rarement mangé aussi bien et encore moins dans un resto « lounge ». Le croustillant au crabe et la lotte sont des merveilles
    Rien a redire, le service est parfait et la déco magnifique.
    Côté bar, tentez le kiwi ora, un mélande de vodka, kiwi et sucre de canne très bien dosé. Les prix des cocktails sont élevés(10 euros) mais on y va + pour le cadre, ou bien même la qualité des cocktails proposés.

  2. kévin dit :

    Je confirme, c’est un super resto. :great:
    Accueil chaleureux, décor magnifique, plats excelents.
    Plus aucun problème avec le coulant au 3 chocolat.

  3. Jeremy dit :

    @kévin: plus aucun problème ? Bon bah ca veut dire qu’il faut revenir gouter alors…

    En tout cas, n’hésitez vraiment pas ! Une très bonne découverte 😉

  4. Célia dit :

    Je confirme…excellent!

  5. maab dit :

    Bon je connaissais, puisqu’on me l’avais conseillé et je n’avais encore jamais mangé et je dois dire que j’ai été agréablement surpris car les plats etaient vraiement bon, je connaissais la carte mais ne l’avais jamais testé, je peux vraiement vous recommander le baboto.

    en plus le service est parfait.
  6. JEAN-SERGE dit :

    Heureux que vous ayez apprécié ce moment passé chez nous!
    Il faudra penser à nous rendre visite au bar pour que nous vous présentions les nouveaux cocktails que nous allons mettre en place pour la rentrée…
    au programme « cockTales; une histoire des cocktails » des mélanges pré prohibitions qui vous feront découvrir le patrimoine de ces mixtures que nous chérissons tant! un voyage gustatif dans l’histoire et l’inconscient collectif…..

    Au plaisir de vous recevoir de nouveau………

  7. Praska dit :

    @JEAN-SERGE : Je pense qu’un retour au bar est prévu pour dans pas trop longtemps ! :great:

  8. Aude dit :

    Ton billet fait envie ! Etonnant de trouver un bon restaurant dans ce quartier, va falloir que j’aille tester alors 😉
    Surtout, je trouve que le geste des serveurs de te proposer un autre dessert est particulièrement appréciable, car à mon goût, un impair est toujours pardonné s’il est bien géré par l’équipe.
    Je note donc ce resto dans mon carnet rouge des « to do »

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Resto
Sapporo
# Critique Resto
Mum Dim Sum