# Nostalgie Sega

Ma Compilation Saturn

Il y a quasiment dix ans, le 31 janvier 2001 précisément, le constructeur SEGA annonçait l’arrêt définitive de la production de la première véritable console 128-bits de l’histoire du jeu vidéo. Un coup terrible à encaisser pour des millions de fans de la firme au hérisson bleu, qui mettait fin ainsi à sa carrière de fabricant de consoles de jeux.



L’autre jour, je tombais nez à nez sur la compilation Megadrive Ulimate Collection (testé en vidéo par l’équipe de VDG !) éditée par l’éditeur Sega sur nos consoles PS3, Xbox 360 et PSP. Un moment d’anthologie où on retrouvait avec plaisir tous les succès d’antan de la célèbre console noire 16-bits. Des titres que l’éditeur s’est ingénié à reprendre à son compte pour ressortir des megadrive relookés en console de poche ou de salon chez H&B. Bref, on y a eu droit à toutes les sauces. On oubliera pas non plus les versions des hits de l’arcade sortis il y a quelques années sur Playstation 2 appelés Sega Ages (Virtua Racing, Daytona, Space Harrier, Fantasy Zone, Golden Axe, etc.).

Segata Sanshiro, mascotte officiel de la console SegaSaturn au Japon

Tant est si bien que l’on se demande pourquoi l’éditeur n’a toujours pas puisé dans ses catalogues Saturn et Dreamcast pour nous ressortir nombre de titres oubliés du grand public mais pas des gamers. Si l’on excepte les récentes arrivées sur Xbox Live et PSN de Rez, Sonic Adventure, Space Channel 5 et Crazy Taxi, peu de titres Saturn ou Dreamcast ont eu les honneurs de ressortir sur d’autres plateformes. Voici donc selon moi les titres en provenance de ces deux supports que j’aurais souhaité revoir paraître. Bien entendu, elles sont basées sur mes souvenirs, sur les titres qui m’ont personnellement marqué et tous sortis en Europe (PAL).

Panzer Dragon 1 & Zwei & Saga : la saga des Panzer Dragoon constitue à elle seule la nécessité de posséder une SegaSaturn ! Véritable railshooter à l’ambiance pastel unique en son genre, le joueur est embarqué à dos de dragon volant au dessus des océans avant de s’engager dans une histoire fascinante dans l’opus Saga. Incontournable !

Dragon Force 1 & 2 : La SegaSaturn savait se doter de titre de qualité en matière de tactical RPG. Le jeu mêlait à la fois des phases de stratégies sur plateau et des phases de combats en temps réel avec brio. Vos unités formant vos armées pouvaient se composer de nombreux types de métiers. Il arrivait que l’écran affichait une dizaines de sprites 2D simultanément. Un jeu fabuleux signé Working Design qui a eu les honneurs d’une réédition dans la collection Sega Ages… au Japon uniquement malheureusement 🙁

Shining Force 3 : magnifique Tactical-RPG de Camelot, il est l’un des premiers introduisant avantageusement la 3D, apportant une nouvelle dimension aux combats et à l’aventure. Il offre également la particularité de disposer de trois scénarios originaux indépendants. Son introduction toute en 3D sur fond de musique médiévale reste gravée dans toutes les mémoires des gamers.

Decathlete / Athlete Kings : Si sur Playstation, on ne jurait que par l’excellent Track’n Field de Konami, Athlete Kings sur Saturn constitue quant à lui la meilleure simulation d’athlétisme orientée arcade ! Hyper fun à deux, il bénéficie d’une jouabilité absolument intuitive et de graphisme 3D attrayants et drôles.

Guardian Heroes : Développé par l’excellente équipe Treasure, ce beat-them-all unique en son genre vous permettait de contrôler jusqu’à six personnages simultanément dans une même arène de combat. Style manga (avec une magnifique opening animée), boss et fins multiples achevaient de faire de ce jeu un must sur la console.

Sega Saturn Bomberman : le célèbre homme-bombe était également de la partie sur Saturn avec la possibilité de jouer jusqu’à dix joueurs simultanément grâce à deux multitaps ! Un concept ultra-simple : tenter d’éliminer son adversaire en le faisant exploser avec une bombe. Pour vous aider, vous avez la possibilité de ramasser des bonus (bombe supplémentaire, gant, patin à roulette, flamme) mais également des malus (poison, chiasse) à refiler à vos potes ! Bomberman resta longtemps et demeure la référence en matière de party game : sa version Saturn est là pour le démontrer. Fous rires garantis pour vos soirées entre amis !

Nights : Personnage emblématique de la Saturn en l’absence de Sonic, Nights fut surtout le porte parole 3D de la Saturn et de l’arrivée du paddle analogique dédiée. Celui-ci venait clouer le bec aux possesseurs de Playstation qui montraient du doigt une console incapable de générer de la véritable 3D dans un environnement libre. Musique, personnage charismatique et l’histoire liant les deux protagonistes font de Nights une véritable réussite inoubliable.

Burning Rangers : Ce jeu développé par la Sonic Team est plutôt peu connu du grand public en dépit de ses nombreuses qualités. Comme Nights, le jeu requiert le paddle analogique de la Saturn car les environnements sont entièrement en 3D. Le jeu vous met dans la peau de pompiers futuristes qui devront tout faire pour sortir des victimes des flammes qui envahissent les bâtiments. Bien que le jeu ne contienne que qutre niveaux, ceux-ci sont très longs et chaque nouvelle partie donne droit à une map générée totalement différemment. Tant est si bien qu’il est bien difficile d’arriver à la fin du jeu. Ultra-dynamique et bénéficiant des dernières techniques d’animation d’époque (déformation, 3D), les gamers se souviendront de son thème musicale accrocheur. Le jeu n’a pourtant jamais bénéficié d’une ressortie ou d’une suite…

Virtua Fighter 2 : Pionnier des jeux des versus fighting 3D, la suite de Virtua Fighter premier du nom en laissa bouche bée plus d’un lors de sa sortie sur Saturn.  De gros polygones, on passé en effet à de la 3D mappée de totue beauté, rendant les combattants plus réalistes que jamais. Outre la beauté de ses graphismes, sa technicité et la qualité prodigieuse de son animation furent pour de nombreux joueurs la raison pour laquelle ils se procurèrent la console de Sega. Joué à Virtua Fighter 2 sur Saturn, c’était tout simplement avoir enfin l’arcade à domicile. On ne compte même plus les combats passés à deux ou à tenter de battre le boss impitoyable Dural à la sortie d’école. Ready ? Go !

Clockwork Knight 1 & 2 : porte étendard de la Saturn lors de sa sortie en 1994, Clockwork Knight propose un monde tout en féérie. Réalisé en 2.5D, ce jeu de plateforme nous mettait dans la peau d’une sorte de Don Quichotte version jouet partant sauver sa princesse. On se dit alors qu’il a peut-être inspiré le célèbre studio Pixar pour créer son Toy Story un an plus tard…

NDLR: En bonus la pub mythique avec Segata Sanshiro

La suite dans… Ma Compilation Dreamcast !

Segata Sanshiro

à suivre

  • Article suivant
  • # Série Culte
  • Angel

Commentaires

Une réponse à “[Nostalgie Sega] Ma Compilation Saturn”

  1. Shin dit :

    Marrante ta compil, y a Saturn Bomberman qui me paraît indispensable mais difficilement réalisable. Mais on ne dira clairement pas non et comme ça plus besoin de sortir le matos pour assurer ma suprématie :D.
    Pour Virtua Fighter 2, bof quoi, le 5 tue tout et il nous faudrait un 6 plutot que de nous ressortir VF2 :p. Pour le reste c’est cool, j’attends Radiant Silvergun sur le XBLA avec beaucoup d’impatience :).
    Sinon, SEGA n’est en rien mêlé dans les consoles MD refaites etc… Les boites qui distribuent ces jeux ont acheté les droits pour la MD, rien de plus :p.

à lire aussi

Articles similaires

# Jeux
Hungry Bloks