# Critique Roman

« Si c’était à refaire » — de Marc Levy

 

[amazon_link id= »2221116801″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Si c’était à refaire[/amazon_link] est le dernier roman sorti cette année de l’auteur à succès Marc Levy à qui on doit entre autres : [amazon_link id= »2266199544″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Et si c’était vrai ?[/amazon_link], [amazon_link id= »2266199579″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Mes amis mes amours[/amazon_link] ou encore [amazon_link id= »2266199587″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Où es-tu ?[/amazon_link].

 

Bis repetita

 

Andrew est un journaliste de presque 40 ans qui bosse pour le très célèbre New York Times. Il mène une vie de célibataire qui lui convient et partage ses soirées entre le boulot et les sorties avec son meilleur et seul ami Simon ou avec une série de cocktails assis dans son bar préféré. Un jour, alors qu’il sort de son bar avec un bon coup dans le nez, il tombe sur Valérie, son amour du lycée perdu de vue depuis. Les sentiments enfouis par le temps refont alors tout d’un coup surface et c’est le coup de foudre pour les deux. Ils s’installent, font des projets d’avenir. Dans le même temps, Andrew est devenu grand reporter au journal et les articles qu’ils publient ont désormais des retombées très médiatisées. Mais voilà, dans ce bonheur tout mielleux, quelque chose va aller de travers. Andrew meurt ! Mais le destin semble lui accorder la chance inouïe de pouvoir revivre ses derniers mois d’existence afin de démasquer son meurtrier.

 

Il met deux personnes dans la confidence et même si elles le prennent d’abord pour un fou, elles vont finalement l’aider dans ses investigations.

Qui l’a tué/va le tuer ? Serait-ce un inconnu, sa compagne, son collègue jaloux, un règlement de compte faisant suite à un des ses articles publiés ?

 

Un roman fluide et agréable à lire

 

J’avais déjà lu du Levy (Et si c’était vrai ?) sans être vraiment emballée et sans comprendre pourquoi cet auteur plaît à tant de lecteurs. Là, j’ai compris et j’ai vraiment accroché même si ce n’était pas gagné d’avance !

Le style de l’auteur est vraiment un point important, fluide, facile et agréable, on a l’impression de lire un film et il n’y a pas trop de passages descriptifs qui en général cassent le feu de l’action.
Dans ce roman, on se trouve au même point qu’Andrew, à savoir, complètement paumé ! Quant à la fin, si je pouvais je vous la raconterais tellement elle est inattendue. Mais non, je ne dirai rien à part qu’elle est inattendue comme beaucoup de rebondissements de l’histoire !

 

[amazon_link id= »2221116801″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Si c’était à refaire ?[/amazon_link] est donc un bon roman qui détend et est facilement accessible même après une bonne grosse journée de boulot ! Mais attention, ce n’est quand même pas le livre de l’année ! Si l’auteur a écrit un roman facile à lire même quand on est en phase de faire une rupture neuronale, il manque quelque chose. J’ai du mal à définir ce que c’est mais ça pourrait être un manque de profondeur des personnages qui fait que l’on n’est pas en totale immersion lorsqu’on lit ce roman, qui n’en reste pas moins très bien.

 

Note sur 10 7
"Si c'était à refaire" est un roman très sympathique à lire dans lequel nous suivons Andrew, un journaliste du New York Times qui a la chance de revivre les deux derniers mois de sa vie pour la seconde fois! Le roman est bien construit avec de bons rebondissements mais, malgré tout, il lui manque quelque chose. L'histoire est prenante mais pas autant que d'autres romans dans lesquels on est carrément plongé.
  • Un style facile et agréable.
  • L'intrigue.
  • Les rebondissements.
  • Un manque de profondeur des personnages.
  • Il manque un truc pour en faire un roman duquel on ne peut pas décoller son nez.

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
L’irlandais
# Vie de Gamer
Just Dance 2015 sur PS4