# Critique Ciné

50/50

C’est en voyant la queue qu’il y a en ce moment pour voir les intouchables que je suis tombé sur ce film : 50/50. J’avais vu la bande annonce qui était assez prometteuse, du coup c’est sans trop me prendre la tête que j’ai découvert cette petite perle qui hélas est très peu diffusé.

50/50

C’est le pourcentage de guérison du cancer d’Adam, 27 ans. Un peu jeune pour un cancer, il a une vie rangée, des potes, une petite amie et une mère surprotectrice. Sa vie n’est pas parfaite mais elle est réelle. Sa petite amie et lui ont des problèmes, son père a Alzheimer et son boulot n’est pas le plus sexy. Tout prend un nouveau départ avec son cancer, les choses changent et sa vision de la vie aussi. Le film a l’intelligence de ne pas prendre le spectateur pour un con et de rester dans la réalité, non Adam ne devient pas un super poète/artiste/martyr, il affronte la vie.

Moderne

Le problème de la plupart des maladies incurables c’est qu’on les dramatise à outrance au cinéma. On est souvent dans l’excès. Ici le réalisateur (Jonathan Levine) a vraiment touché le « vrai » de ce genre d’expérience et il en ressort une beauté du quotidien. Le monsieur a déjà fait ses preuves avec la série How To make it in America où il avait réussi à retranscrire le quotidien des habitants de New-York.

Adam a donc un cancer, son meilleur ami Seth, le prend en relativisant les choses, en disant « c’est pas grave t’as une chance sur deux de ne pas y rester, profites !« . Il donne l’humour et le recul nécessaire à Adam. Sa petite amie le quitte rapidement ce qui prévisible dès le début. On aime le rôle touchant de la mère hyper protectrice qui se bat pour son mari et son enfant. Et puis Anna Kendricks est merveilleuse dans son rôle de thérapeute un peu paumée. Le casting est plus qu’à la hauteur allié à une réalisation sincère, on a un film qui va vous faire passer du rire aux larmes, un merveilleux moment de cinéma qui ne vulgarise pas la mort, ne la transforme pas en suite de clichés vus et déjà vus. Un combat que Adam prend au sérieux sans oublier son humanité.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xllt6c_50-50-bande-annonce-vf_shortfilms[/dailymotion]

Note sur 10 9
50/50 est un bon film, un très bon film, parfois touchant parfois hilarant mais toujours juste. On en ressort grandi, étrangement on se projette facilement en Adam ou à une personnage de son entourage. Courrez le voir où vous pouvez , le film n'est pas bien distribué !
  • Touchant
  • Un casting de qualité
  • Une réalisation sincère
  • Anna kendrick ( ma nouvelle nathalie portman)
  • Je sais pas si c'est parce que j'ai une sensibilité à ce genre de problème

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.