# Critique Roman

La 25e Heure – Feldrik Rivat

La 25e Heure est un roman de Feldrik Rivat, l’auteur de la trilogie de fantasy épique Les Kerns De L’oubli. Paru aux éditions de l’Homme Sans Nom au mois d’octobre dernier, La 25e Heure est un polar fantastique et historique.

Un duo que tout oppose à la recherche de morts disparus

la-25e-heure-677646C’est à Paris à la fin du 19ème siècle que se déroule cette histoire, dans un Paris partagé qui voit s’élever doucement mais sûrement la dame de fer d’un certain Gustave Eiffel.

Décembre 1888, un mort disparait. Pouf! Sa veuve signale la disparition de son cadavre à la police et le chef de la sureté de Paris décide de mettre son meilleur enquêteur sur le coup: Eudes Lacassagne.

Lacassagne est un pro et n’est pas forcément enchanté de se retrouver sur une enquête en apparences si… simple. En plus, ses supérieurs ont l’extraordinaire idée de lui coller un novice dans les pattes, un certain Bertillon. Lui le grand Lacassagne qui marche toute la journée d’un pas effréné dans les rues de Paris même par ce temps glacial et même sur du verglas, lui qui semble ne craindre rien ni personne, lui qui en impose juste par sa présence, oui lui, va se retrouver à devoir travailler avec un Bertillon tout juste sorti de l’école de police, rondouillard et un peu trop bavard.

L’enquête commence donc avec ce cadavre qui disparait mystérieusement, ne laissant derrière lui qu’un doigt mais ce mort qui se fait la malle ne sera pas le premier et très vite les deux inspecteurs se retrouvent impliqués dans une enquête d’une ampleur inouïe mêlant le mystique, le scientifique et le crime!!

Un livre surprenant

Quand j’ai ouvert ce livre pour la première fois en le feuilletant rapidement, j’ai surpris quelques phrases et je me suis dit: « C’est quoi ce truc? ». Je lui ai laissé une chance en commençant sa lecture mais sans grandes convictions à part peut-être celle de lâcher le bouquin au bout de 50 pages. Oui j’étais très optimiste!

Le début m’a surprise puisque le style de l’auteur est pour le moins particulier, un style un peu vieillot, un peu pompeux parfois mais très vite on s’y habitue et je trouve que ce style donne encore plus de crédibilité à l’époque à laquelle se déroule l’histoire.

Une fois ma surprise passée, j’ai été emportée par l’histoire, par l’enquête, par le suspense que l’auteur a très bien su apporter à son récit et également par toutes les descriptions de Paris. Oui en effet, un des points forts de ce roman c’est effectivement les descriptions du Paris du 19ème siècle, on s’y croit c’est impressionnant et les parisiens sont aussi plus vrais que natures, bien décrits jusque dans les expressions de leur langage!

En résumé, ce livre est très bien avec une belle intrigue, une enquête à tiroirs, des complots en-veux-tu-en-voilà, des personnages principaux forts et intéressants, du mystérieux et puis ça se passe à Paris pendant la construction de la Tour Eiffel et ça c’est cool!

 

Ce roman nous a été fourni par l’éditeur.

Un excellent roman, bien ficelé qui nous plonge merveilleusement bien dans l'ambiance de Paris de la fin du 19ème siècle. Un roman qui mélange les genres et nous embarque dans une enquête policière fantastique pleine de rebondissements avec des personnages très intéressants!
  • Paris
  • Le décor décrit comme si on y était
  • Le style de l’auteur
  • Le duo de policiers
  • Le fantastique
  • Le côté historique
  • Le tome 2 à venir
  • Il faut attendre pour la suite!

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Roman
Revival – Stephen King
# Critique Spectacle
Samba