# Critique Roman

Inferno de Dan Brown

Difficile de passer à côté avec les publicités partout dans le métro et sur les bus. Oui le dernier roman de Dan Brown est sorti! Il s’appelle Inferno et raconte les nouvelles aventures du personnage fétiche de l’auteur qu’on ne présente plus après la série de best-sellers qu’il a signé: [amazon_link id= »2709624931″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Da Vinci code[/amazon_link], [amazon_link id= »2253127078″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Forteresse digitale[/amazon_link], Le symbole perdu, [amazon_link id= »2266198122″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Anges et démons[/amazon_link]…

La divine comédie

frontcoverinfernoLe très célèbre spécialiste des arts, Langdon se réveille à l’hôpital avec un mal de tête affreux. Qu’est ce qu’il fait là? Où est il? Qu’a t-il à la tête? Autant de questions sans réponses. Tout lui semble confus.

Éclairé par son médecin, la belle Sienna, Langdon apprend qu’il s’est fait tirer dessus quelques heures plus tôt, qu’il est à Florence en Italie et que des gens qui ne lui veulent décidément pas du bien sont à sa recherche! Langdon ne se rappelle absolument pas ces derniers jours mais en partant à la recherche de ses souvenirs perdus il va peu à peu se rendre compte qu’une terrible menace pèse sur l’ensemble de la population humaine.

Cette menace, il est un des rares à pouvoir la neutraliser. Aider par Sienna, il va parcourir l’Italie sur les traces du non moins célèbre Dante qui se trouve bien malgré lui être la clé qui mène aux réponses qui entourent cette mystérieuse menace.

Langdon et Brown au top de leur forme!

Dans ce roman le personnage principal se démène pour comprendre toutes les énigmes posées sur son passage mais en même temps il va aussi devoir faire preuve d’introspection et de patience pour tenter de guérir de son amnésie partielle.

Dans ce roman, Dan Brown s’est surpassé! Il reste fidèle à lui-même avec son style toujours si agréable et des énigmes qui mêlent allègrement fiction, réalité historique et art. Ainsi en suivant Langdon dans ses péripéties le lecteur se trouve embarqué dans un voyage extraordinaire au cœur de l’Italie dans les plus beaux musées et palais que celle-ci abrite. Inferno nous dévoile les secrets les plus cachés de Dante et de sa célèbre Divine comédie comme Da Vinci code nous avait entraîné dans le mystère qui entoure Léonard de Vinci (entre autres).

[amazon_link id= »270964374X » target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Inferno[/amazon_link] est donc, j’ai envie de dire comme tous les autres romans de l’auteur, déjà un best-seller. Ce livre à lire absolument sans attendre tout de suite là maintenant est tellement prenant qu’une fois qu’on l’a ouvert il est presque impossible de le poser avant la dernière et ultime page qui, comme chacun des chapitres, vous laissera complétement épaté et absolument accro!

Note sur 10 10
Ca y est le dernier best-seller de Dan Brown est sorti. Il s'appelle Inferno. Dans ce roman on retrouve le très célèbre héros de Da Vinci code: Robert Langdon. Il est cette fois-ci en Italie et impliqué malgré lui dans un mystère qui le dépasse mais il va devoir partir sur les traces de Dante, l'auteur de la Divine comédie, pour comprendre ce qui se passe. Évidemment comme toujours, Dan Brown signe ici un chef d’œuvre qu'il faut lire absolument!
  • Le mélange d'art, de réalité historique et de fiction
  • Les descriptions des plus belles villes d'Italie
  • Le héros: Langdon
  • Le suspense qui ne nous quitte pas
  • L'intrigue complexe et surprenante

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Critique Roman] Inferno de Dan Brown”

  1. redwarp dit :

    Vu comme Da vinci code était de la merde mal écrite (enfin l’histoire était sympa, mais le style de l’auteur était à vomir), j’ai un peu peur…

    • Pras dit :

      Je suis pas un grand fan de Dan Brown, qui sait raconter des histoires mais pas forcément bien « écrire ». Il fait de joli script de film amha. Cependant, c’est efficace, un peu fourretout mais rigolo, j’ai pas lu Inferno mais je doute de son originalité

  2. Jenni dit :

    Oui effectivement si tu n’as pas aimé Da Vinci code le mieux est sûrement de passer ton chemin sur celui là! L’auteur a toujours le même style d’écriture (que personnellement je trouve plutôt agréable). Sinon tu peux peut être tester la VO, des fois c’est la traduction qui peut déplaire.