# Critique Resto

Le Café Jardin à Antibes

 

Si vous êtes de passage sur la côte d’Azur cet été, voici une adresse qui pourrait bien vous plaire ! Un restaurant au charme indéniable et à l’accueil plus que chaleureux, qui vous accueillera pour déjeuner ou dîner dans une petite cour bucolique. Bienvenue au Café Jardin d’Antibes !

 

Le cadre

 

Le Café Jardin est plus qu’un restaurant. À la fois tabac, loto, café, brasserie et salon de thé, vous pourrez en été profiter de la charmante tonnelle et de la cour intérieure pour votre repas. Des pots de fleurs vous attendront sur chaque table, et la décoration bon enfant, composée d’objets chinés ça et là saura sans nul doute vous séduire.

De plus, l’accueil est des plus agréables, plein de sourires et d’attentions. Vous ne serez en aucun cas pressés de quitter les lieux une fois vos assiettes vides.

 

 

 

Les assiettes.

 

La cuisine simple mais savoureuse va parfaitement avec le lieu. Si vous n’êtes pas de la région, vous pourrez y découvrir de grands classiques comme les panisses ou encore les farcis. Vous pourrez également y goûter de copieuses salades, tartares divers, carpaccio ou gratins, et pour commencer, la fameuse tapenade maison et ses toasts vous seront offerts.

Les assiettes sont bien garnies, et si l’appétit est toujours là, des menus sont proposé dès 13 €. Un rapport qualité / quantité / prix très appréciable dans cette région très touristique. La carte des desserts, bien que classique, vous étonnera au moins par sa présentation, mais je vous en laisse la surprise.

 

 

 

Note sur 10 8
Voici une adresse que j'ai beaucoup appréciée ! Sans prétention mais avec un accueil charmant et des plats réconfortants, ce restaurant est parfait pour échapper au soleil et aux touristes le temps d'un déjeuner, et venir se réfugier à l'ombre de ce jardin caché. Ne vous fiez pas à la façade qui ne vous inspirera peut-être pas avec ses allures de bar-tabac, car vous ne serez pas déçus.
  • La cour intérieure très agréable.
  • Les plats typiques de la région.
  • L'accueil.
  • Le côté "bar-tabac" qui ressort en passant devant la façade.

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Resto
La Zicatela
# Critique Roman
Silo de Hugh Howey