# Critique Ciné

The prodigies

The prodigies est l’histoire de Jimbo Farrar qui cherche des personnes aussi doués que lui: une intelligence supérieure et la capacité d’exploiter des zones de son cerveau encore alors inexploité. Il trouve alors 5 prodiges et décident de les réunir et de les faire participer à un jeu TV qui élira le plus grand cerveau des U.S.A. De là, Ils vont être victime d’une agression très violente, qui va les changer radicalement. Ils décident de faire justice eux-mêmes. Jimbo Farrar va essayer de les en empêcher.

Et ca donne quoi?

Qu’on se le dise, j’étais vraiment pas tenté par ce film d’animation. D’une part parce-que le film d’animation c’est pas ce qui me botte le plus surtout quand c’est en 3D, et d’autre part, l’image était plus proche de celle d’un jeu vidéo que d’un vrai film d’animation. Mais ca m’intriguait, alors je me suis lancé.
Ce film a été tourné en motion capture, on voit pourtant que les détails faciaux ne sont pas là. Et non , le réalisateur a du faire rentrer son film dans le budget qui lui était alloué et pour ca, il a préféré insister sur les plans, les actions, et le travail des personnages plutôt que sur le graphisme. Et ca fonctionne !

Les scènes sont magnifiques, sans exagéré, j’ai été bluffé, par tous ses plans de caméra, à la fois original et intelligent. Il allie émotion et action avec beaucoup d’aisance, on ne peut qu’accrocher. Le réalisateur s’est fortement inspiré de comics et manga dans la plupart de ses scènes.Le scénario est bien ficelé, rien n’est laissé de côté. On ne s’attend pas aux enchainements. Le film est très audacieux.


THE PRODIGIES – LA NUIT DES ENFANTS ROIS… par baryla

J’ai eu la chance de voir la director’s cut, les scènes violentes (bien que déjà censurer une première fois) sont très présentes, malgré ce qu’on peut voir dans la bande annonce. Mais par rapport au bouquin (ah oui j’ai oublié de vous dire que c’est tiré de « La Nuit des enfants rois » de Bernard Lentéric) il y a tout de même de la retenue !
Encore une chose, la 3D n’apporte rien au film, c’est tout juste si on s’en rend compte.

Note sur 10 8
Un film d'animation original et audacieux, avec des scènes violentes, qui est destiné à un public de jeunes adultes. Malgré un graphisme dégueu, on accroche
  • un scenario audacieux
  • des plans magnifiques et travaillés
  • des enchainements intelligents
  • la 3D
  • Le graphisme ?

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Critique Ciné] The prodigies”

  1. nivrae dit :

    On a l’impression que la 3D n’apporte rien mais en 2D c’est carrément moins immersif. Y a qu’à regarder les bandes annonces et on sent vite la différence !

  2. Pras dit :

    J’ai adoré le film , voilà pas vu en 3D mais en BR et ça pique au début mais très intéressante relecture du livre.

    Fan !

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Renaissance
# Cinéma
Trois enterrements