# Critique BD

Sumo de Thien Pham

 

[amazon_link id= »250108151X » target= »_blank » container= » » container_class= » » ]Sumo[/amazon_link] est une bande dessinée très moderne, créée par Thien Pham et éditée chez Marabout. Elle retrace une partie de la vie d’un jeune américain qui laisse sa vie aux US en plan pour partir à la conquête du Japon en tant que sumo.

Un parcours initiatique

Scott est un jeune adulte qui vit dans la petite ville de Campbell. Joueur de football, en couple avec la plus jolie fille du coin, il bosse au Macaroni Grill et a ses potes toujours là pour le soutenir dans sa petite vie tranquille. Oui mais voilà quand la demoiselle le plaque, plus rien ne va et plus rien ne le retient vraiment à Campbell.

 

Sur un coup de tête il décide de tout laisser et de partir au Japon pour devenir Sumo. Entre doutes, désillusions et difficultés, ce n’est pas vraiment un parcours de santé qui l’attend sur place. S’il veut réussir à atteindre le but qu’il s’est fixé, il va devoir puiser au fond de lui même.

 

Une BD pathétique

Franchement j’ai pas du tout aimé cette bande dessinée. Je la trouve triste autant dans les dessins, les couleurs choisies qu’au niveau de l’histoire que Thien Pham nous raconte.

Les dessins sont sobres, épurés, peu expressifs même, et les couleurs, parlons-en ! C’est la crise ok et ça se voit puisque l’auteur a seulement pu s’offrir du orange, du bleu et du vert… Les seules couleurs de la BD. C’est bizarre et cet effet monochrome sur les planches augmente d’autant plus ce sentiment de mélancolie qui ressort de chacune des quelques 100 planches.

Alors bon c’est vrai que les goûts et les couleurs ça ne se discute pas mais si on parle de l’histoire, pour moi c’est vraiment une histoire presque d’adolescent avec le personnage principal, qui se cherche, qui doute… Pourtant il semble avoir l’âge d’assumer ses choix comme un grand et de prendre des initiatives.

Enfin moi je n’ai pas aimé, je n’ai pas accroché une seule seconde et j’ai pas compris l’intérêt mais bon c’est peut être la modernité assumée de cette BD que je n’ai pas aimé, je suis finalement sûrement plus sensible à un style de BD plus « classique ».

 

Note sur 10 2
Sumo est une bande desinée écrité et illustrée par Thien Pham dans laquelle il nous raconte l'histoire d'un américain qui laisse toute sa vie de côté pour partir à la conquête du Japon et y devenir Sumo. La BD parle de ses doutes, ses difficultés à s'adapter à sa nouvelle vie dans laquelle il espère vivre le rêve japonais.
  • La modernité.
  • J'ai pas aimé le style trop épuré.
  • Une histoire que j'ai trouvé pathétique.

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Coups de Coeur
Ce qu’on a aimé en 2010