# Critique Bar

La Manufacture, nouveau bar « Rock »

Il y a quelque temps de ça, Pras vous parlait de l’Adresse, petit resto sans prétention mais très bon avec un accueil aux petits oignons. Et bien si vous ne l’aviez pas encore testé, tant pis pour vous, car il n’existe plus! A la place se tiens désormais la Manufacture, nouveau lieu dit « Rock », ouvert par la Korporation, proprio du Klub, du Black Dog et de La Table médiévale à Paris, lieux connus et reconnus par tout bon fan de rock et métal sur la capitale.

Les promesses faites sur ce nouveau lieu étaient alléchantes, je cite: « Un lieu inspiré, magnétique, un lieu original d’expression plurielle… ». En bref, de quoi faire rêver et espérer un bar vraiment différent, loin de l’ambiance bobo qui est en train de prendre possession depuis ces dernières années des quelques derniers endroits originaux et sympa qu’il restait a Paris.

 

 

Au final on y trouve quoi?

Un lieux comme les autres, sans grande originalité, avec une déco certes soignée (si on oublie la salle au sous sol qui fait très Boom provinciale), mais ou l’ambiance ne nous transporte absolument pas. Les prix quand a eux sont correct voir un peu au dessus de la moyenne, les boissons proposées sont toutes plus classiques les unes que les autres, le cocktail du jour était une horreur, un truc de nana au gin et au sirop de barbe a  papa, hormis deux exceptions, absinthe et rhum Sailor Jerry sont à la carte. Le Sailor Jerry est un rhum épicé inspiré du célèbre tatoueur éponyme, car ses amis avaient trouvé une recette de ce type dans ses affaires après sa mort.

  

Le bar proposera également une restauration le midi, et peut être plus tard le soir, et les gérants on gardé les cuisiniers de l’Adresse, ce qui en soit reste une bonne chose, maintenant il va falloir attendre de voir si la carte sera la même ou non.

Au niveau de la musique diffusée, les deux heures passées dans le bar ne m’ont pas laissé entendre autre chose que du « rétro-glam » et quelques morceaux de Trip-hop… On est donc bien loin de ce à quoi on peut s’attendre en franchissant la porte de l’établissement.

  

Au final, il s’agit d’un lieu ou l’apparence elle compte énormément, avec des serveurs  tatoués jusqu’au bout des doigts et au look Rockabilly hyper travaillé, à la déco légèrement industrielle bien pensée, mais où il manque le principal : l’ambiance ! Peut être y referais-je un tour pour goûter les plats, et voir si avec un peu plus de temps ce bar s’améliorera, car lors de mon passage, ( même s’il s’agissait de l’inauguration, et qu’il était certain que 80 % des personnes présentes se connaissait, d’où un effet fête de potes) je n’ai ABSOLUMENT pas été convaincu.

L A  M A N U F A C T U R E                                                  

Bar-Restaurant Rock Paris

42, rue de Rochechouart 75 009 Paris

 

Note sur 10 3
Un bar des plus classique, ou ni les prix, ni le son ne nous donneront envie de nous déplacer
  • Le rhum Sailor Jerry
  • J'aurais préféré garder mon petit resto sympa
  • Aucune ambiance particulière
  • Mise a part le look des serveur, je n'ai pas vu en qui ce bar était "Rock"

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Critique Bar] La Manufacture, nouveau bar « Rock »”

  1. Duke7 dit :

    Ton avis est assez pertinent. Et même datant de mars, il reste finalement assez juste 6 mois après.
    Ce qui a changé à la lecture de ta critique selon moi est la musique, qui balaye bien plus large que le retroglam à la mode puisqu’on peut entendre du Ministry ou encore du Rob Zombie, ce qui correspond déjà plus à la promesse. Malheureusement, le gros défaut de ce bar, c’est la pietre qualité de la sono (tout du moins au RDC, en bas je ne sais pas). Le son est vraiment mauvais, sans basse, un peu trop fort pour compenser, c’est vraiment dommage pour un lieu se prétendant rock, parce que tant que tu restes dans le repertoire fifties ça passe, mais de l’indus sur des tweeters nasillards, c’est carrément insupportable.
    Un petit effort sur la qualité de l’eclairage serait un plus (plus diffus), dans la salle de restau en tout cas, ça donnerait surement une meilleure ambiance.
    Enfin, sur la partie restauration, elle est classique, honnête, de la nourriture de bar parisien sans plus. j’ai pas aimé les frites surgelées et mal cuites bas de gamme, il me semble qu’au début on avait des frites maison d’une autre qualité, c’est dommage de lâcher sur des choses comme ça parceque typiquement ça donne pas envie d’y revenir.
    Au final ça me coûte de lui trouver tout ces défauts parceque pour ma part, c’est un endroit trop rare, nécessaire et que j’aimerai soutenir.
    Commencez vraiment par améliorer la qualité du son, ça me semble primordiale à la réussite de la promesse du lieu.

  2. Marisa dit :

    @Duke7 : Merci pour ton avis, je vois que malgré les quelque mois depuis son ouverture, cet endroit n’as pas franchement changé. Très dommage pour les frites, tester le resto est un des seul point qui aurait pu me pousser a y retourner… tans pis.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
Scott Pilgrim