# Auto

Ford Fiesta ST – Fête la course !

Bonjour, je suis Rougenoirblanc. Certains ne le savent peut-être pas, mais j’aime la couleur rouge. Beaucoup d’objets sont rouges chez moi, même ma voiture ! Ma fidèle Ford Fiesta CLX 1992 est d’un rouge pétant, malgré le temps. Elle m’aime, je l’aime, nous allons partout ensemble. Enfin, presque. Je vous confesse quelque chose : je l’ai trompée. Avec une plus jeune, oui. Je n’en suis pas fier, mais c’était tellement bien ! Prenez un verre, je vais vous raconter l’histoire de ce coup d’un soir avec la Ford Fiesta ST.

fiestast_16

fiestast_1

fiestast_6

Qu’est-ce qu’on attend pour faire la fiesta ST ?

Ford ne fait pas les choses à moitié pour nous présenter sa nouvelle Fiesta ST. Concurrente directe de la Clio RS et de la 208 GTI, il fallait nous en mettre plein la vue pour valoriser la compétitivité de sa petite sportive. Pour ce faire, Ford a invité de nombreux gens des Internets sur le circuit de Rallycross de Lohéac en Bretagne pour tenter de mettre à mal de pauvres voitures innocentes. Référence illustre dans le milieu de l’automobile, la ville de Lohéac est saisonnière et ne vit pratiquement que grâce au championnat de Rallycross qui a lieu chaque année. Fondé par Michel Hommell dans les années 70, le Manoir de l’automobile qui accompagne le circuit accueille plusieurs centaines de véhicules de collection lui appartenant. C’est vraiment impressionnant de se retrouver au milieu des voitures de légende qui ont marqué l’histoire de l’automobile.

fiestast_5 fiestast_2

Possesseur d’une Ford Fiesta (voiture de légende), j’ai envie de dire qu’il s’agit donc du cadre idéal pour voir ce que la Fiesta ST a dans le ventre ! Le circuit long de 2 km alterne asphalte et terre, de quoi chatouiller un peu les limites de la voiture. Ford y a organisé différents ateliers afin de se familiariser un peu avec la conduite de style rally.

fiestast_4 fiestast_10

Après un rapide cours théorique afin de sensibiliser les futurs pilotes aux bonnes et mauvaises pratiques en circuit, nous voici répartis sur les 3 différents ateliers. Au programme, slalom chronométré, virage à haute vitesse et dérapage contrôlé.

  • Le slalom apporte un petit côté compétition bien sympathique et je découvre que pour quelque chose d’apparence assez simple, ce n’est vraiment pas évident de le réaliser rapidement.
  • L’atelier freinage/virage est un peu particulier. Le but est d’arriver à très grande vitesse pour la casser d’un coup sec de frein afin d’aborder le virage en sécurité tout en relâchant la pédale progressivement pour conserver une vitesse constante.
  • Le dérapage contrôlé est vraiment le plus intéressant des trois ateliers. Réalisé en deux étapes, on apprend d’abord à partir en tête-à-queue grâce au principe de transfert de charge appliqué à la voiture. On arrive à bonne vitesse, on braque le volant d’un quart pour la direction et on freine d’un coup pour transférer le poids sur l’avant. Logiquement, l’arrière du véhicule se met à glisser latéralement, c’est le dérapage ! Deuxième étape de l’atelier, parvenir à lancer le dérapage pour finalement repartir en ligne droite en accélérant. Pas évident mais de bonnes sensations, vous pourrez le constater dans la vidéo en fin d’article. Surtout lors des baptêmes de fin avec les moniteurs au volant. LÀ, c’était sportif !

fiestast_9

fiestast_19

fiestast_20

 It’s time to get dirty !

Évidemment, conduire en circuit rally-cross ne comporte aucun intérêt si t’y vas avec la Punto de ton grand-père. Il faut un minimum de puissance pour vraiment en profiter. Et je dois avouer que si pour moi, Fiesta était synonyme de petite voiture citadine souple et pépère, la Fiesta ST m’a mis une grosse claque. D’apparence générale assez timide et modeste, elle cache bien son jeu avec son moteur 1,6 litre EcoBoost de 182ch. Capable d’atteindre les 100 km/h en 6.9 secondes en départ arrêté, elle est vraiment réactive et dynamique. Les accélérations sont très plaisantes et rouler à plus de 100 km/h en 3ème ne lui pose pas trop de soucis. Surtout que l’ESC est désactivable pour ceux qui souhaitent molester un peu leur Fiesta ST et sortir du petit confort habituel que propose les voitures « normales ».

FiestaST_moteur

fiestast_3

fiestast_8 fiestast_11 fiestast_17

D’apparence extérieure assez classique, quelques détails viennent lui donner le petit côté sportif qu’elle mérite, comme les feux avants très allongés, les jantes larges et en particulier la calandre en nid d’abeille surmonté d’un logo ST rouge. L’intérieur va de pair avec l’extérieur, notamment pour le modèle rouge dont les sièges sport sont vraiment classes avec ce contraste noir/rouge. Ces derniers sont d’ailleurs très confortables et pensés pour la conduite sportive grâce à leur aspect baquet qui maintient très bien au niveau des épaules. Le seul élément que je trouve dommage est l’espèce de bloc accoudoir au centre. Trop volumineux en raison de la présence d’un espace de stockage, il est également un peu cheap puisque d’un seul bloc et pas très bien fixé ce qui lui confère un côté vite fini et un peu fragile. Mais bon, logiquement, si tu roules comme un foufou, tu ne devrais pas faire attention à lui 😉

fiestast_12

fiestast_7

fiestast_15

Je n’ai pas eu l’occasion de tester la Clio RS ni la 208 GTI, mais étant assez similaires sur le papier et après avoir malmené la Fiesta ST, je ne doute pas que cette dernière saura tirer un peu la couverture à elle et séduira de nombreux adeptes de conduite sportive grâce à ses excellentes accélérations et à son prix de 23000€, modeste pour un véhicule de cette catégorie. Perso, si Ford veut me l’échanger contre ma Fiesta vintage, je ne dirais pas non O:) Et ouais, aucun sentimentalisme !

 

Pour terminer, une vidéo qui montre un peu comment roule la bête et une galerie de photos du manoir de l’automobile !

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x11v0rz_auto-test-de-la-ford-fiesta-st-sur-circuit-rallycross_auto#.UeFRUUEqx8E[/dailymotion]

 

 

fiesta_musee_11 fiesta_musee_10 fiesta_musee_8 fiesta_musee_2 fiesta_musee_6 fiesta_musee_1 fiesta_musee_4 fiesta_musee_3 fiesta_musee_7 fiesta_musee_5 fiesta_musee_9 fiesta_musee_12

Rougenoirblanc

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Test PS3
Rayman Origins
# Test PS3
R.U.S.E.