# Critique Ciné

Lone Ranger aka les Pirates des Caraïbes au Far West

Lone-Ranger

Lone Ranger sort le 07 août, en attendant devinez qui va voler la vedette au héros masqué ?

Lone Ranger – Naissance d’un héros, ça va être dur d’écrire la critique. Premièrement parce que je l’ai bien aimé, ensuite parce que c’est clairement un film qui va valider tous les clichés de la grille de Bingo Bullshit que vous auriez pu créer avant d’aller le voir. Mais vraiment toutes et sans complexes.

Explications 😉 

 

Blablabla, Johnny Depp, blabla Gore Verbinski, blabla l’équipe de Pirates des Caraïbes, c’est le premier gros cliché. L’indien Tonto joué par Johnny ne possède pas exactement les mêmes tics et surtout n’est pas maniéré à l’excès comme Jack Sparrow, mais c’est très proche.

Grand n’importe quoi qui file le sourire, le film s’encombre assez peu de tout réalisme ni d’un scénario en béton. Tout au plus au travers des déclarations de l’équipe, du titre du film et de la fin de ce dernier on sait qu’on va en manger un régulièrement car ils ont crée une franchise avec la revisite contemporaine de ce héros de l’inconscient US aussi peu connu en France que culte chez eux.

Lone-Ranger-cheval

Tonto l’indien, cousin de Jack Sparrow, vole la vedette avec son charisme +50 coup critique assuré..

Dans les petits plaisirs, on retrouve un Depp à l’aise grimé, dans une situation de loufoque qui n’arrête jamais ses mimiques, ses coups du destin, sa maladresse et son courage sans faille quand le besoin s’en fait sentir.

Le film de son côté est plus orienté enfance, les quelques éléments sombres voire glauque des Pirates sont passés ici à la trappe et seuls les méchants ont le cheveux gras et le physique marqué. Le film me semble adapté même pour des enfants très jeunes, bien plus que les Pirates.

Lone-Ranger-tanto

Nos deux héros qui ne s’aiment pas au début mais ne se quitteront plus #BuddyMovies

L’histoire du film est très simple. Le train, synonyme de progrès traverse le centre des US et longe le territoire des Comanches. Ou des Apaches ? Peu importe, ils seront assez accessoires au final. le tracé du train reste le fil conducteur du film et surtout obnubile les méchants, vous découvrirez pourquoi via un petit changement de scénario ni ridicule, ni subtil. Du divertissement estival pur jus.

Lone-Ranger-train

Fast & Furious au Far West, ici un run en ZAC entre des chevaux et un train, yola !

Amoureux des western, vous ne retrouverez aucun personnage en acier trempé. Par contre on a la dose de sublime paysages. Ne vous attendez pas à des combats ou chevauchées réalistes non plus. D’ailleurs ça faisait longtemps qu’un blockbuster de ce calibre est aussi loupé que ça pour les effets spéciaux. Il y a quelques plans bourrés de CGI qui sautent aux yeux, comme les bisons gauches au début du film.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=RBz_3Uigdds&feature=share&list=PLmp3EZiuPnXHwLZgPGJPGZ5U5d-GB_4cW[/youtube]

 

Alors, est-ce qu’il faut y aller ? Sincèrement j’ai aimé, c’est du pur divertissement, maintenant si j’avais le choix entre Lone Ranger et un épisode des Pirates je reprendrais une portion de pirates.

Un bon film que vous pouvez aller voir avec vos enfants, neveux, etc. ainsi que votre pote qui râle tout le temps comme quoi vous n’aimez que les nanars, l’horreur ou les films d’auteur.

Costumes au top, Depp qui s’amuse, décors grandioses, seule la bande son n’est pas terrible avec la jusqu’à la nausée de l’ouverture de Guillaume Tell par Rossini.

On verra où nous mène la suite mais pour l’instant on suit Depp dans son délire avec une mention spéciale pour le méchant principal incarné par un William Fichtner en forme dans son rôle de Butch Cavendish.

Note sur 10 5
Un bon fil de divertissement à ne pas louper si Johnny Depp vous amuse encore comme c'est mon cas. Le scénario n'est pas indigeste, il y a du bon et du moins bon mais globalement il a réussi son pari à savoir me divertir.
  • Jhonny Depp le vrai héros du film à l'écran
  • William Fichtner à qui on a envie de coller un pruneau
  • Les paysages sublimes
  • Quelques sourires sur de l'humour potache
  • Le Lone Ranger lui même me fait ni chaud ni froid, on dirait un mauvais super héros sans aucun charisme
  • Le reste du casting s'il n'est pas mauvais est complètement anecdotique
  • Les effets spéciaux globalement loupés, oui c'est possible dans un blockbuster en 2013 ! Incompréhensible..

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Blood Diamond
# Resto/Bar
Korean Paradise