# Vie de Gamer

Tomodachi Life, après quelques semaines.

Tomodachi life 98

Tomodachi est un jeu qui m’avait immédiatement séduit. Je vous propose d’abord d’aller voir la preview de Tomodachi Life qui vous présente déjà le principe du jeu et des différentes possibilités qu’il propose.

Tomodachi

Voilà vous avez lu la preview, parlons un peu du jeu sur la durée. Ça fait maintenant plusieurs semaines que j’y joue assez régulièrement et je dois vous avouer que je commence à m’ennuyer pas mal !

Tomodachi life 108

Le jeu arrive à une certaine lassitude, une fois les couples établis, ils s’installent dans des maisons et la première fin arrive avec votre premier enfant. Vous aurez des choix à faire avec lui, l’envoyer en voyage à vie ou le garder dans son appartement. Ouais voilà c’est pas la grande folie.

Life

Ce qui était un jeu surprenant va au fur et à mesure arrêter de vous surprendre, mes habitants sont bien évolués et je ne sais plus vraiment quoi faire avec eux, ils râlent toujours pour les mêmes choses et les patterns sont répétitifs : on les nourrit et les soigne, on les fait voyager un peu aussi. Même les mises en scène s’épuisent avec le temps, oui car même avec une douzaine d’habitants, les relations ne sont pas infinies. Pour garder de la fraîcheur, il faut intégrer de nouveaux habitants.

 

Voilà mon mii amuse toi bien avec moi !

Voilà mon mii amuse toi bien avec moi !

Le streetpass est intéressant pour récupérer des habits rares, mais ce que j’aimerais avoir ce sont de nouveaux voyageurs, des enfants nés ailleurs. Pour l’instant je n’en ai croisé aucun car il faut pour cela avoir quelqu’un qui arrive à faire des enfants, ce qui n’est pas encore très courant.

Par contre, étrangement, j’y joue encore, je le relance et je tiens ma 3DS chargée pour y accéder facilement, la drogue vraiment.

Tomodachi life 9

 

à suivre

  • Article précédent
  • # Critique Resto
  • El Toro

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Test PS3
InFamous
# Preview Série
Continuum