# Vie de Gamer

GTA V , l’open-world ultime ?

GTAV3heros

Faire un test de GTAV ça presque à rien, vous allez foncer l’acheter sans même lire une critique ou un test. Bon du coup, Rockstar a atteint le milliard en moins d’une semaine. Le succès commercial est au rendez-vous, les critiques sont tout aussi enthousiaste. GTA marque l’histoire du jeu vidéo à chaque sortie, et ce crû est monstrueux.

Le solo avant tout

Ok c’est plus pour le titre que pour la réalité. Mais ce qui m’a accroché au jeu; c’est cette histoire de gangster ! Un vrai scénario abouti et des scènes complètement dingue. Un véritable film animé ? on pourrait faire ce raccourci très vite, notamment à cause du bouton O qui est directement lié à la caméra cinéma. Oui c’est un beau film mais seulement parce qu’on prends son pied à jouer.

Selfie !

Selfie !

Les missions solos sont complètement  démentes, c’est juste dément, certains passages sont des références à des grands films mais avec en plus le plaisir de jouer purement !  Le gameplay est ultra jouissif, que ce soit dans les phases de tir où les compétences de Trevor et Michael rappellent clairement Max Payne 3 ou que ce soit dans les phases de course poursuite avec Franklin et son ralenti sans inertie qui déboîte bien ! chief

Un monde à vous

 

Depuis Skyrim, je ne m’étais jamais aussi perdu dans un jeu. ON commence une quête , oups une mission, et puis on se dit qu’après on va dormir. On se retrouve alors à braquer une banque avec un hélico et aller se soûler dans un bar de stip-tease, oh putain, on vous écrivant ça j’ai des images plein la tête; des braquages de banques, des prostitués, des films en amoureux avec mes potes ( aheum ) et des milliers d’événements qui arriveront au détour d’une rue, quand vous y attendez pas .

Forcément

Le jeu est clairement 18+ et c’est vraiment rafraîchissant, les passages glauques sont nombreux, d’ailleurs pour la première dans un jeu je crois que j’ai été choqué, non pas par un viol , non pas par une scène porno, mais pas une scène bien particulière avec Trevor. Par contre, on est pas dans SKYRIM, pas de jeu de rôle ici, on est obligé de faire ce que son personnage veut faire. Il y a globalement peu de choix dans le jeu mais la trinité des personnages permets de créer un vrai rythme, on virevolte selon les envies du moment et le style de jeu qu’on veut , le bourrin, le jeune qui en veut et le vieux routard.

Note sur 10 10
Rarement, j'ai joué à un jeu avec autant d'envie. Je m'attendais à beaucoup, j'ai eu beaucoup plus. Le scénario digne des plus grands films d'action, le plaisir de jeu certains à chaque carrefour. Un jeu mature qui cache beaucoup de réflexion sur la société, un jeu plus intelligent qu'on peut le croire mais qui se prends jamais au sérieux. Aujourd'hui le mode en ligne est activé et j'ai hâte !
  • Les trois personnages sont dingues !
  • Les "capacités" des personnages
  • L'univers vivant, plausible, riche et bien varié
  • La ville, le dessert et la montage !
  • THE SCENARIO
  • L'utilisation des mails, sms , coup de fils <3
  • IFruit rigolo ( customisation de sa voiture, LifeInvader , CHop ! )
  • Le chien ? il sert presque à rien
  • Putain je veux une suite
  • Relative facilité du jeu

à suivre

Commentaires