# Preview

Batman Arkham Origins

C’est en un jour froid, triste et pluvieux que Warner Bros nous a invité à découvrir Batman Arkham Origins, la préquelle relatant la « jeunesse » du Batman. Jeu très attendu par de nombreux fans suite à deux excellents opus, Batman Arkahm Origins est aussi l’objet d’inquiétudes en raison d’un changement de studio. Ces craintes sont-elles fondées ? Que nous réserve vraiment Batman Arkham Origins ?

Batman Arkham Origins cover

 

NANANANANANANANA…

Rocksteady avait fait des merveilles avec Arkham Asylum et Arkham City. Le second opus était parvenu à sublimer le gameplay jouissif du premier en proposant aux joueurs de transformer toute une ville en terrain de jeu. L’ombre de Batman planait au dessus d’une réalisation impeccable qui a su apporter un grand plaisir aux joueurs en s’imprégnant totalement de l’esprit du Chevalier Noir. Les impressionnants combats chorégraphiés et la multitude d’énigmes offraient à ces deux jeux toute leur saveur. Rocksteady avait su maîtriser son affaire et proposer deux épisodes de grande qualité.

BAO_helico2

Cependant, il y a un moment où tout super héros, Batman en particulier, doit se séparer de ses parents. C’est pourquoi c’est désormais au tour du studio de Warner Bros Games de Montréal de s’occuper de l’homme chauve-souris. Ne possédant pas véritablement de gros jeu bien triple AAA à son actif, certains joueurs s’inquiètent de ce que pourrait être Batman Arkham Origins. Qu’ils se rassurent, Warner Bros Games a suivi la démarche la plus logique et la plus intelligente : conserver tout ce qui faisait la qualité de Asylum et City et venir renforcer tout ça pour encore plus de plaisir.

Côté scénario, Batman Arkham Origins s’inscrit aux… origines de Batman (Merci Captain Obvious !) alors qu’il vient tout juste ses marques en tant que justicier dans la ville de Gotham City. Considéré comme un fou de plus par la police, ses pérégrinations risquent d’être bien plus mouvementés, surtout qu’un dénommé Black Mask a mis sa tête à prix pour la modique somme de 50 millions de dollars. La nuit de Noël s’annonce mouvementée pour Batman avec huit super vilains aux fesses.

BAO_batmanfurax

… BATMAN !

Warner Bros nous a fait découvrir Batman Arkham Origins à travers une petite démo guidée. Celle-ci nous a permis de parcourir une infime partie de la ville dont la superficie totale laisse paraitre celle d’Arkham City pour un jardin d’enfant. Équipé plus ou moins des mêmes gadgets que dans les opus précédent, nous avons eu l’occasion de botter le derrière de nombreux ennemis dont certains bien plus coriaces et dotés de compétences de combats beaucoup plus développées et capables de tenir tête à Batman. Évidemment qui dit sbires dit tête pensante derrière. Nous avons ainsi pu croiser le personnage d’Anarky, un anarchiste qui pose des bombes un peu partout en ville.

BAO_anarky

Mais les rues de Gotham réservent d’autres surprises comme un étrange accident d’hélicoptère. Une fois sur place, Batman passe en mode détective et inspecte la scène. Il s’agit là certainement de la meilleure nouveauté d’Origins puisqu’il est possible d’analyser les indices afin de reconstruire une modélisation 3D live des faits. Batman peut alors la contrôler temporellement pour ne manquer aucun détail en l’étudiant sous différents angles. C’est ainsi qu’en retrouvant où la queue de l’hélicoptère a été projetée, nous avons pu remonter le temps pour découvrir indice par indice que le rotor a explosé suite à un impact de balle. Hop, une mission secondaire de débutée. (spoil : Deadshot sera certainement de la partie ! ) Mais hors de question de s’en occuper pour l’instant, il faut parvenir à l’objectif principal : trouver le mystérieux leader ennemis nommé Black Mask.

BAO_black_mask

Une fois à l’intérieur de son repère, il faut bien entendu éliminer quelques hommes de main en patrouille. Heureusement, Batman dispose désormais de son « double grappin ». Simple d’utilisation et intéressant à manier, il permet de relier deux éléments ensemble. Visez une gargouille et un ennemi, le voilà suspendu comme un cochon. Reliez un ennemi et une bouteille de gaz, le résultat est explosif. Mais il est également possible de relier deux points du décor pour s’en servir comme corde fixe à l’instar de la tyrolienne améliorée.

BAO_doublegrappin

Graphiquement, Batman Arkham Origins n’est pas incroyablement plus beau que ses aînés. Il y a du mieux mais c’est surtout le caractère open-world de la ville et l’absence de temps de chargement qui seront les plus impressionnants et les plus appréciés. L’ambiance Noël et la neige vont certainement sublimer la noirceur crasse de Gotham. Pour ma part, je ne m’inquiète pas et je sais que ce Batman est entre de bonnes mains auprès de Warner Bros Games. Il est même question d’un mode multi-joueurs en 3 VS 3 VS 2 qui semble très intéressant. Nous en saurons plus dès le 25 Octobre 2013 lorsque Batman Arkham Origins sortira sur tout plein de systèmes différents et même sur 3DS et PS Vita dans une version 2,5D intitulée Batman Arkham Origins Blackgate. On vous tient au courant !

BAO_gants

 

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Preview] Batman Arkham Origins”

  1. Pras dit :

    Non mais je suis doublement jaloux !!! BATMAN !

  2. jayer dit :

    s’ils le travail de doublage de la VF est d’aussi bonne qualité que le précédent on aura un produit parfait.

    Par contre le me méfie toujours des modes multi qui ne sont souvent là que pour empêcher la revente ou le prêt et n’apportent en réalité par grand chose….

  3. auroretanner dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai bien envie de me laisser tenter. Il faut dire que je n’ai pas essayé les volets précédents, aussi, je me rabattrais sur celui-ci avec plaisir. Vivement la fin d’octobre ! À la prochaine.

à lire aussi

Articles similaires

# Preview Wii et DS
Alice au pays des merveilles
# Preview PS3
Assassin’s creed 2