# Preview

Samsung Galaxy SIII

Nous étions invités la semaine dernière par Samsung à la Cité de l’Architecture pour découvrir le smartphone qui s’annonce comme un des plus attendus de l’année, le Galaxy SIII. Ceci étant dit, je ne vais pas vous parler du téléphone, Masterludo s’en est déjà chargé en long, en large et en travers, je vais donc vous parler des petits fours et du champagne.

 

Petits fours

Salés, sucrés, chauds, froids et bien évidemment les incontournables macarons, on a été gâtés. C’était bien bon. Tout ça pour qu’on ne fasse pas de remarque désobligeante sur les SIII présentés sur des socles inamovibles, je suis sûr.

Que dire d’ailleurs du SIII que vous n’ayez pas déjà lu un peu partout ? L’écran ? Il est beau. Le processeur ? Il est rapide. L’autonomie ? J’en sais rien. La taille du bousin ? Il est grand. Moins qu’un Notes, plus que mon fidèle Nexus S. La taille la plus proche, c’est le Galaxy Nexus, sans l’excroissance en bas du téléphone. Trop grand pour moi. M’sieur Samsung, je veux un 4 pouces moi ! Mes poches de jeans ne deviennent pas plus profondes tous les ans !

Bon, sans dec, les macarons, ils déchiraient.

Champagne !

Fallait bien les faire couler, ces macarons ! Une petite coupette de champagne ? Mais oui ! Et même une deuxième, tiens. Depuis la soirée Damoiseau, j’ai plus peur de rien, moi !

Parlons un peu fonctionnalités quand même. Y’en a une qui m’intéressait particulièrement, c’est le All Share. Pour la première fois, j’ai pu voir en action, en vrai de vrai, en live et tout, la convergence. Je le mets en gras et en italique tellement j’ai aimé ça.

Imaginez la scène suivante. Vous avez votre SIII dans la poche, et vous êtes équipés d’un petit appareil photo compact Samsung avec la technologie All Share. Vous rentrez d’une belle journée à la Cité de l’Architecture où vous avez pris plein de photos. Vous allumez votre télé connectée Samsung, et sans sortir votre appareil de votre sac, vous allez pouvoir faire défiler sur votre télé les photos de votre APN en pilotant le tout avec votre téléphone. Le tout sans lever le petit orteil. Et sans (presque…) rien configurer.

Mieux, avec votre SIII, Samsung vous a gracieusement offert un espace de stockage de 5 Go dans les nuages, « in ze claoude » comme on dit. Du coup, chez votre tata qui elle aussi a acheté une télé connectée Samsung sur vos conseils, vous allez pouvoir mater vos photos, toujours depuis votre téléphone. La classe.

La cerise sur le gâteau ? Le tout fonctionne grâce au protocole DLNA. Du coup, votre NAS, votre PS3, votre Xbox 360, votre Freebox et votre PC (sous Windows 7 au minimum je pense, mais bon, on est sur V2G, tout le monde à un octo-core sous Windows 8 ici) sont tous accessibles depuis votre téléphone et vous pouvez streamer à peu près tout et n’importe quoi vers la téloche.

Ceci étant dit, je me pose quand même la question de l’autonomie de tout ce petit monde qui communique en Wifi, au moins pour l’APN et le smartphone.

Vue sur la Tour Eiffel

Et en plus, la vue depuis le 4e étage du Palais de Chaillot était magnifique. Tout Paris s’étendait à nos pieds, de la Tour Eiffel au Sacré Cœur. J’ai repris une coupe de champagne d’ailleurs pour fêter ça.

Je finis ce petit tour d’horizon, non pas à 4 pattes, mais au stand des accessoires. Rien de transcendant, mais plein de petites choses sobres et de bon aloi. On notera quand même la présence dans le line-up d’un stylo, bien fat et bien lourd, exclusif au SIII (et pas compatible avec le Notes, dommage, ni le reste de la gamme), qui permettra de s’éclater sur Draw Something.

Allez, tiens, je vais reprendre une coupette avant de rentrer. C’est pas moi qui conduit, de toute façon.

Plus fort, plus rapide, le Galaxy qui valait 3 milliards débarque enfin chez nous. Ce n'est pas tant l'objet en lui-même qui impressionne, mais plutôt la qualité de la suite logicielle que Samsung nous propose sur son dernier-né. La convergence n'est plus un vain mot. Vivement le test longue durée qui devrait venir confirmer tout ça.

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Découverte série
Revolution