# Vie de Série

Dark, la surprise allemande

C’est rare de parler de beauté allemande pour autre chose qu’une voiture, ma pauvre culture m’interdit la plupart de la culture allemande. Cette série est arrivée sur Netflix, sans grand bruit à petit pas. Si au début, j’ai eu du mal à l’apprécier, j’ai été séduit par l’univers, plus proche d’un Twin Peaks que d’un Stranger Things.

DISCLAIMER : Vu sur Netflix

Un stranger things intellectuel  ?

Non cette série ne surfe pas du tout sur la touche émotionnelle de Stranger Things! Le pitch est d’ailleurs bien loin, des enfants disparaissent dans un petit village allemand, le genre de village en Bavière, loin de tout où le temps semble s’être arrêté. D’ailleurs les enfants disparaissent en 2019, mais bon ça pourrait être maintenant. Evidemment, y’a une centrale louche dans le coin et des gens qui ont des secrets à cacher.

Ma comparaison à Twin Peaks vient un peu de là, les enfants qui disparaissent, c’est un problème de fond. Ce qui est vraiment cool, c’est l’écriture des personnages sur plusieurs générations. La richesse de leur interaction, est une des plus belles choses que j’ai vu sur petit écran cette année. Suivre un village sur plusieurs générations, c’est comprendre la haine et l’amour d’un groupe. Pourquoi certains réagissent comme ça, pourquoi d’autres sont des relous, ça créé une empathie. Un vrai attachement, ce qui m’a le plus emporté. La série ne raconte pas qu’une histoire, elle écrit des gens.

Dark Season 1

Le propos est tout de même un peu surnaturel, un peu dark mais finalement pas trop. Je ne vais pas vous raconter la clé de l’intrigue parce qu’on comprend les choses qu’assez tard. On est dans un tourbillon pendant la plupart de la saison. On s’accroche aux détails mais c’est les personnages qui nous portent. Ce que je peux vous dire c’est que vous allez être surpris. Les énigmes et les questionnements vous mettront dans un état d’esprit proche de Lost, mais cette fois on vous racontera vraiment tout. Si il devait y a voir un défaut ça serait peut-être que la série semble avoir été écrite pour tenir sur une seule saison, une seconde me semble un peu « étrange » .

Je passe rapidement sur la beauté esthétique de la série, ça fait beaucoup de bien, comme pas mal de séries récentes, la production est au niveau. Les couleurs, la photo, les plans sont somptueux, et contribuent à raconter Dark.  C’est joliment sombre. Le casting est très original, on dirait que ça se passe vraiment dans la campagne allemande, pas dans un studio. La justesse des personnages de tout âge est surprenante, d’autant plus que comme on les suit sur plusieurs générations, le casting a dû trouver plusieurs acteurs pour un même rôle! C’est beau à voir.

Dark Saison disponible sur Netflix avec 10 épsiodes de 50 minutes,  à regarder bien réveiller !

Dark est une belle série, une surprise. Un série surnaturelle qui raconte un village plus qu'une histoire. Le fond et la forme au même endroit, c'est assez rare pour que j'aime. En plus, il y a un propos religieux philosophique et scientifique qui me parle beaucoup!
  • C'est sublime
  • C'est bien joué !
  • C'est bien réalisé
  • C'est juste
  • La saison 2 me fait peur

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires