# Vie de Globetrotter

Comment rien voir à Tokyo ?

J’ai passé une semaine complète à Tokyo et j’ai presque rien fait, cette ville est immense et même en un an vous n’auriez pas fait mieux. J’aime Bangkok d’amour, j’aime les villes gigantesques et  vivantes, Tokyo c’est un peu pareil. C’est gigantesque et super vivant. Ça grouille même, c’est organique, Tokyo est fatigante par sa taille, par sa pollution sonore et visuelle constante, par le fait que c’est Disney pour les adultes un peu. Tokyo est pas vraiment une ville à vivre mais à divertir, enfin pour ma première fois, du coup j’ai rien fait.

29275129363_c61424a4b1_z

 

Je suis aller à Shibuya, Akiba (je sais pas le dire en entier, je me trompe une fois sur deux), Shinjuku et les quartiers “connus”. Et je vous parie que vous ne verrez pas la différence à première vue, en photo en tout cas, partout les mêmes allées, placardés de pub, partout des restaurants qui font rêver, des games centers, des machines à boules et des pinces. C’est cool mais ça prend du temps et on s’y perd. Je me suis perdu dans les magasins à Akiba, j’ai acheté quelques figurines, je me suis perdu dans les games centers et j’ai claqué trop d’argent sur des pinces. NON ON NE PEUT PAS GAGNER, ARRÊTEZ DE NOUS MENTIR. Pardon mais j’ai eu trop de potes qui m’ont raconté qu’on pouvait gagner. Non on ne peut pas, chercher pas, vos potes vous mentent.

Le gundam sur urban Japon 🇯🇵

A post shared by pras (@lautreinsta) on

Les transports, même si ils sont relativement simple à comprendre (l’effet de la coupe du monde semble t-il), les stations ont des numéros et des lettres en plus de leur nom. On s’est presque jamais trompé à part une fois à l’extérieur de Tokyo pour aller au TGS, mais je reviendrai dessus. J’ai pas pris de JR pass non plus, trop cher quand tu bouges pas de Tokyo, même si y a une ligne circulaire qui marche bien pour aller partout. Non pour les étrangers, les GAIJINS, y a un ticket à prendre soit à l’aéroport soit au BIG Camera. C’est un forfait 24, 48 ou 72 heures pour pas cher. Ça vous permets de prendre les lignes de métro, enfin les compagnies de métro (y en a aux moins deux : la toei et la Metro je sais plus quoi). Bref prenez ça, vous faites pas chier. Le métro c’est bien mais tout est loin, du coup j’ai rien fait

Les japonaises <3

A post shared by pras (@lautreinsta) on

J’ai passé mon temps à manger aussi. Des restos partout, tout le temps, des Tsukemen, des ramens, des sushis, des donburis. Putain j’ai rien fait à part manger. La bouffe est bonne, parce que cuisinée. Je ne suis pas tombé sur des pièges et j’ai globalement aimé TOUT ce que j’ai mangé . Conseil : si vous passez la nuit à boire, ne manger pas trop de riz, BISOUS.

Chirashi x whisky, dernier repas

A post shared by pras (@lautreinsta) on

Une semaine à ce rythme, j’ai rien fait. Alors on est allé au TGS qui est juste au putain de bout du monde. TOKYO mes fesses, c’est dans une autre ville à presque 1h30 de SHINJUKU. Le villepinte local. On s’est perdu sur le chemin vu que Google maps aide pas mal mais il donne le chemin “expert” direct. Faudrait un mode noob.  Le TGS ? C’est cool, une ambiance un peu rétro comme un salon des années 90, c’est sympa et puis le stand Playstation et Mafia 3 étaient foufou. Sinon c’est borderline au niveau des babes et des jeux, mais #japon il paraît. En parlant de ça, j’ai eu aucun mal à trouver du shibari de qualité dans le premier magasin venu, ça c’est cool. Par contre, le barely legal est partout, ça commence à gêner.

Et puis le soir on a le temps de rien faire. On boit, on joue, on chante, on passe sa soirée à boire en chantant sur DBZ, sur PONPONPON. C’est cool, on rigole mais du coup on a rien fait encore

Shinjuku lights

A post shared by pras (@lautreinsta) on

Alors quitte à rien faire on est parti une journée rien faire à Kamakura et là c’était mytho. Y avait milles temples partout, des escaliers, de la verdure et du zen. On a fait quelques trucs cools du coup, mais c’était pas Tokyo. Et j’en reparlerai peut-être. Pris par une envie de parc, on s’est promené un peu. Les parcs sont immenses et bourrés de POKEMON, j’ai pas eu canarticho, je suis pas très jouasse.

Le cliché zen

A post shared by pras (@lautreinsta) on

Mais une fois rentré sur Tokyo, on a recommencé à rien faire. Putain cette ville mange ton temps, ton énergie. Elle n’arrête pas de te solliciter. Elle prend ton temps, ta vie. Elle en fait un peu ce qu’elle veut, de la bouffe, des rires, de l’excitation, elle te divertit. Elle t’empêche de la voir vraiment ; elle te dit ‘PROFITES de MOI mais tu me connaitras pas”. Je reviens de Tokyo avec l’impression de mettre fait arnaquer. Cette ville m’a empêché de la voir en me jetant tout ce qu’elle avait à la gueule, bien joué, je reviens vite Tokyo.

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Vie de Globetrotter] Comment rien voir à Tokyo ?”

  1. JohnCouscous dit :

    Je veux y retourner… *_* <3

  2. Fabien Martin dit :

    Ca y est tu m’as vendu le japon 🙁 je veux y aller

  3. Jim0PROFIT dit :

    J’espère y aller un jour

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
El nido qui se couche
# Vie de Globetrotter
iDTGV pour Marseille