# Vie de globetrotter

Une grenouille en Ardèche

Le 6 juin dernier, nous avons été invités à un parcours touristique en Centre-Ardèche. Cette journée était animée par Karen, de l’association Ardèche Plein Cœur et par Jean-Baptiste, de l’Office de tourisme Eyrieux Rhône Véore.

Karen est « animatrice numérique de territoire » et Jean-Baptiste (en tant que responsable de l’OT) participe depuis deux ans à un projet de formation aux outils informatiques et contribue au développement de la visibilité des attraits de la région sur Internet.

Comme quoi la vie de geek c’est partout, même en Ardèche !

 

Oui, bon, ils ne nous ont pas filé tout ça sur clé USB, mais la crème de marrons et le Saint-Péray y seraient pas rentrés :p

 

08h07. Le TGV Paris – Valence quitte la Gare de Lyon, avec moi dedans. Je pensais dormir le reste de ma nuit dans le train, mais j’ai abusé du café.

10h20. Nous sommes accueillis à Valence par nos hôtes et je fais la connaissance des autres journalistes invités. Le soleil tape, l’air sent bon le « loin de Paris », ça fait plaisir !

Nous avons commencé notre parcours avec le château de la Voulte sur Rhône, charmant village à l’entrée de la Vallée de l’Eyrieux. Jean-Baptiste, qui connaît vraiment bien sa région, nous raconte l’histoire du village. Fonderies et vieux port aujourd’hui disparu sous les remblais, mûriers pour les vers à soie… La région est connue mondialement pour ses sites fossilifères. On y a d’ailleurs retrouvé la plus vieille châtaigne fossilisée !

 

On grimpe jusqu’au château, en traversant le bourg castral. Sept ans plus tôt, les rues de la Voulte ne portaient pas de noms, ni de numéros de porte !

 

Marie, qui travaille pour la Mairie du village, nous fait une visite commentée du château et nous ouvre la porte de la petite Chapelle des Princes, trésor baroque conservé presque par miracle.

12h30. Tout le monde a très faim, en particulier ceux qui arrivent de Paris. La propriétaire du restaurant Le Touristique nous accueille en terrasse, à Saint-Fortunat sur Eyrieux. Surtout ne pas se fier au nom de l’établissement, qui n’a rien d’une trappe à touristes ! On se régale, de l’entrée au dessert, Monsieur le Maire se joint à nous et la patronne nous tape la bise lorsqu’on repart.

L’après-midi a été consacré au patrimoine naturel, avec tout d’abord une ballade sur la Dolce Via, en compagnie de Monsieur le Maire, fier de nous exposer les aménagements récents et à venir, destinés à accueillir les petites familles en vacances.

Enfin, nous avons escaladé les 300 marches qui mènent aux grottes de Soyons, qui attestent une occupation humaine depuis la préhistoire et où s’est succédé Neandertal, Cro-Magnon, des populations néolithiques et de l’âge de fer, puis romaines et médiévales. En plus d’être une source formidable d’informations pour les archéologues, les grottes sont magnifiques.

 

Les ours, les tigres des cavernes et les hommes se sont succédés de siècles en siècles, pendant que se formaient les colonnes de calcaire.

 

18h00. C’est fatigués et heureux que nous regagnons la gare de Valence pour rentrer à Paris. On partage les cerises et les abricots achetés sur le chemin. J’ai le cœur gros quand je dis au revoir à nos hôtes, tant leur accueil a été chaleureux. C’était mon premier voyage en Ardèche et j’ai beaucoup appris sur la région, sa nature, ses habitants, sa gastronomie, son patrimoine.

L’Ardèche en quelques mots :

  • Quatre régions touristiques, quatre paysages totalement différents. Au sud on sent la Méditerranée qui n’est pas loin, au nord, les massifs de l’Auvergne viennent mourir sur les rives du Rhône.
  • Les bons vins : Cornas, Saint-Joseph, Crozes
  • La bonne bouffe : la châtaigne, le foie gras de canard, les champignons, la charcuterie
  • Le camping, les sports de rivières, les grandes ballades sur la Dolce Via
  • A seulement 2h30 de Paris en TGV (Paris – Valence).

Plus de photos pour ceux qui ont vraiment trop kiffé et qui lisent encore.

 

 

à suivre

Commentaires

2 réponses à “[Vie de globetrotter] Une grenouille en Ardèche”

  1. C’était un plaisir partagé de vous accueillir au coeur de notre belle Ardèche. A très bientôt

  2. Chalon Karen dit :

    Je n’avais pas pris le temps de laisser un commentaire, mais merci Marie pour ce chouette retour de notre journée Ardéchoise. A très bientôt peut être pour d’autres aventures, et la prochaine fois promis on aura des clés USB 😉

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
30 jours de nuit
# Théâtre/Expo
Paris Manga 2008