Vie de Ciné

Thor : Ragnarok, L’Odyssée de Thor

La série des Thor, est un peu la moins aimée des Marvel. Et puis globalement même Marvel commence doucement à lasser. Ils ont remis les compteurs à zéro pour ce troisième épisode. Une sorte de reboot de l’univers, dans tous les sens du terme.

RAGNAROK

Disclaimer : Invitation en AVP par Disney

La fin du monde quoi, voilà. En vrai non, c’est chelou comme titre d’ailleurs. Pour faire simple, dans ce film, Thor va se perdre dans l’espace, parce qu’il y a une meuf badass de fou qui est bien plus fort que lui, cette dame « Hela » veut avoir Asgard pour elle, Thor est pas trop d’accord. Mais bon comme elle est bien trop badass, elle gagne et lui se retrouve ailleurs.

C’est Rigolo, ce Thor m’a fait voyager, parce que ce énième film Marvel, on a peut-être compris un truc : Les comics c’est cool à lire parce que c’est pas toujours logique et que c’est « RIGOLO ».  Ici Thor va parcourir l’univers à la recherche des pierres de l’infini, oh wait non, il veut juste rentrer chez lui parce qu’il y a un mauvais « roi » (une reine du coup). C’est cool, il se prend pour Ulysse, dans son Odysée, il rencontre des compagnons, des têtes connues et des nouvelles têtes.

On est dans le WTF très inspiré par les Guardians of the Galaxy et ça c’est rigolo. Je suis un grand fan de l’univers « galactique » de Marvel, parce que c’est toujours n’importe quoi. Dans ce Marvel là, Thanos est amoureux de la mort, une planète peut avoir un enfant humain et Thor peut se battre dans une arène avec Hulk (c’est dans la bande-annonce). Je kiffe cet univers là. J’ai aimé que l’action soit constante et pas que dans les combats, les scènes sont multiples, nombreuses, comme un comics, comme un jeu vidéo, ça bouge, il se déplace en vaisseau à travers des trous de ver, putain c’est cool.

La direction est réussie avec le rafraîchissement de l’univers, Thor évolue, Hulk aussi, Asgard aussi. C’est parfait, la bande son est basique mais va parfaitement bien avec les scènes de combats, qui ont l’amplitude galactique qu’on souhaitait pour cette licence. Et vous savez quoi ? On parle peu des pierres, bien sûr on en parle un poil, mais putain que c’est cool d’avoir des marvel sans cette dose de préparation moisi.

Les scènes de combat sont vraiment intéressantes, très « DC » étrangement, beaucoup de ralenti et de musique ROCK, un sentiment de puissance certain. C’est cool, Marvel a su voir ce qui était cool en face (et dans GOTG évidemment). Ragnarok est un film avec un vrai méchant, qui transcende l’image, HELA est dingue, puissante, Thor en devient enfin épique, le dieu du Tonnerre arrive enfin à nous faire oublier son coté enfantin pour accepter sa partie divine. Ces passages sont époustouflants.

 

Thor: Ragnarok , n'est toujours pas le film qui va marquer l'ère Marvel. Par contre, il m'a donné cette envie de relire des comics, parce que c'est rigolo, coloré et c'est un peu n"importe quoi , qu'il se passe plein de truc et que ça raconte finalement pas grand chose sauf peut-être l'essentiel pour un film de comic : des combats entre gens badass.
  • UNE vraei méchant Badass et un casting de dingue
  • Une jolie épopée à travers la galaxie .
  • Les scènes de combat bien mise en scène pour le coté épique. mythologique
  • la bande-son
  • Raconte finalement pas grand chose

Epingler sur Pinterest

Partager