# Vie de Gamer

No Man’s Sky, la peur de la liberté

No Man’s Sky est un jeu qui fait bien parler de lui et comme j’aime bien parler de jeu, je vais aussi en parler même si je suis bien loin de l’avoir fini… si on peut le finir d’ailleurs.

NO MAN’S SKY

Vous avez joué à Out There ? C’est presque pareil. Vous êtes dans l’espace et vous devez crafter et explorer pour pouvoir continuer d’avancer, vers où ? Pourquoi ? Pas trop de réponses et si vous vous attendez à un scénario, perdu. Ici on est seul face à l’exploration de l’univers. Le jeu est pas si beau que ça, le jeu est procédural donc avec une limite de DA vite atteinte. Les monstres ne sont pas très jolis et les planètes pas toujours belles, pourtant elles le deviennent de plus en plus lorsque l’on joue. OK vous êtes perdu ? Je vais vous raconter le début.

IMG_20160816_142739

On est sur une planète avec un vaisseau cassé, il faut faire des pièces pour réparer votre vaisseau, mais votre armure aussi va pas bien, faudra aussi la réparer. Comment ? En minant et détruisant la faune et la flore tout autour du vaisseau, on récupère les éléments, on répare son exo, son vaisseau. Le plutonium et le THYGOUIM (ou je sais pas quoi) deviennent votre meilleur ami. Le vaisseau réparé, après une grosse heure de jeu si comme moi tu cliques partout, tu peux décoller ! Pour aller où ? Aucune idée, y a bien un “Atlas” à suivre mais moi j’ai décidé que non.

Le jeu est basé sur une gestion de l’inventaire, du crafting et de l’exploration . Il faut aimer combiner les trucs pour faire des trucs pour pouvoir explorer des trucs. Moi je pensais pas aimer, je n’aimais pas même au début et puis à un moment, le jeu devient métaphysique.

Je me suis retrouvé seul sur une planète à me demander ce que j’étais vraiment, qui était les “autres” que je voyais dans le ciel mais que je ne pouvais pas voir, qui était la “race” qui semblait maîtrisé l’univers, leur langue était partout mais pas en moi. J’étais là, avec mon exo et mon vaisseau, sur une planète toxique. Je ne savais pas où aller, j’avais un sentiment de liberté néanmoins ; je pouvais choisir de ne pas suivre le chemin d’Atlas, je pouvais compter que sur mes technologies pour avancer. Apprendre leur langue, passer leur tests, évoluer mon vaisseau, pour tenter de comprendre l’importance de ma vie dans cette galaxie.

Néanmoins, la liberté est fictive. Pour aller plus loin il faudra améliorer son vaisseau encore et encore. Il faudra explorer une autre planète, encore du travail comme dirait l’autre. Le gameplay est là, brut et sans concession et s’il est austère, il n’est pas punitif. Il vous livrera en temps voulu les ressources nécessaires et même parfois un petit cadeau en plus. Et tel le capitaine du Serenity, je vogue car personne ne m’enlèvera le ciel ! 

https://www.reddit.com/r/NoMansSkyTheGame/

Image venant du Reddit

 

No Man’s Sky c’est la promesse de l’absence de but. C’est beau ! Si tu cherches à jouer pour atteindre un but, tu peux mais tu seras déçu. Aller au centre m’intéresse peu, il parait que c’est le but, mais mon but c’est d’aller plus loin. Pour voir des choses et pour ça je dois crafter, farmer et explorer. No Man’s Sky promettait de vous laisser découvrir des choses en se basant sur un système rigoureux d’inventaire et de crafting. C’est le cas, j’ai jamais autant pris plaisir à avoir un bloc d’inventaire supplémentaire. Si ce mécanisme un peu vieillot vous rebute, ce jeu n’est pas pour vous. 

(Allez voir les images de REDDIT)

No Man's Sky est un jeu un peu austère au début, puis il vous récompense doucement. Chaque décision sera importante pour votre survie et votre exploration. Ce n'est pas un jeu dur mais il demande du temps et une volonté de se perdre sans but. Tout du moins, c'est comme ça que je l'ai pris, comme une aventure sans fin dans un autre univers. C'est aussi ça le jeu vidéo ; ni score, ni but, juste un gameplay et de la découverte.
  • Liberté ?
  • Univers sans fin ou presque
  • Craft + farm + exploration
  • Le jeu vous guide tout de même pour toute la partie crafting
  • Gameplay austère
  • Craft + farm + exploration
  • Sérieusement, il est où le multijoueur ?

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Test PS3
R.U.S.E.
# Vie de Gamer
Little Big Planet 3