# Critique Ciné

Vive les vacances — Vacation

Drôle de film, pendant tout son visionnage, je me disais que ce film me parlait un peu trop, il y avait des sous-entendus qui me faisait « tilt » mais sans la bille supplémentaire. Une fois rentré, j’ai compris, c’est bien une suite , le 5éme même ! Et le premier était en 1983 et racontait donc à peu près la même chose, un film méta un peu con, j’adhère.

National Lampoon’s Vacation

C’est le titre de la saga, on s’en fou un peu d’ailleurs, dans le film de 1983, on voyait un père essayer de renouer avec sa famille. En 2015, c’est repartit! On a donc un gentil papa qui veut être un bon papa avec ses fils et sa superbe femme, et pour ça ils partent pour un road trip déglingué vers Walley World . Forcément, comme on s’y attends c’est con, assez convenu, mais bourré de référence et de caméo qui font sourire!

ob_b387a7_vive-les-vacances-vacation-photo-1

Road Trip

C’est donc l’histoire d’un Road-Trip, celui de la famille classique américaine comme s’imagine et qui n’existe pas vraiment. Un père pilote de ligne, une maman qu’on sait pas trop ce qu’elle fait dans la vie mais elle est belle. et des gamins pour une fois pas trop caricaturaux, avec même un discours sur la fluidité du genre, qui était assez rigolo.

Le film est étonnamment classique, mais se pose comme une mise à jour du road trip familial, ça parle d’instagram, de selfie, de sororité, de gps coréen et de plein de petites choses qui parleront aux familles modernes. Personnellement, c’est le casting qui m’a vraiment le plus séduit, que ce soit la famille, ou bien même la présence de Chevy Chase ( le papa du film de 1983 qui est maintenant le grand père), chacun apporte une folie caricaturale fraîche, c’est pas fin mais on s’attend pas à de la comédie intellectuelle.

Le film qui ne donne pas plus qu'il ne promets mais qu'il le donne bien. Un road trip des familles, avec une lecture bourrée de référence et de caméo , qui séduira un peu plus en dehors de la cible initiale.
  • Les seconds rôles
  • C'est rigolo pas très fin
  • Moderne
  • Je suis amoureux de Christina Applegate depuis tout petit du coup je suis pas sûr que je sois objectif
  • Rien d'original
  • C'est rigolo pas très fin

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
Maheshika and Praveen first dance