# Test XBLA

Anomaly Warzone Earth

Mais bordel, pourquoi dans le vaste univers qui nous entoure, sur les milliards de planètes qui doivent pulluler dans la galaxie, il faut toujours que ça soit sur la notre que les aliens se cassent la gueule? Pourquoi c’est nous qu’on vient envahir à chaque fois, je vous le demande? Bon, du coup, c’est aussi l’occasion de créer tout un tas de jeux autour de ce thème, avec plus ou moins de réussite. AWE penche plutôt du côté réussi, ça tombe bien.

Attack mode : ON.

S’il est vrai que j’ai un faible particulier pour le Tower Defense sans prétention (enfin, surtout pour GemCraft :D) pour tuer le temps en deux rebuild all au boulot, j’avoue ne jamais avoir accroché au genre sur console. Sur console, j’aime les jeux qui pulsent, qui carburent, qui tatanent. Et voici que débarque non pas un Tower Defense, mais un Tower Offense. En gros, vous reprenez le principe du TD, avec le chemin, les tours, les unités qui suivent bêtement le chemin jusqu’à la sortie, et vous inversez tout.
Dans AWE, vous n’êtes pas le défenseur, mais l’attaquant. Vous contrôlez une escouade chargée d’enquêter sur le crash d’un vaisseau alien dans Bagdad. Vous allez devoir recruter vos unités, les organiser intelligemment, les améliorer et planifier leur route au milieu d’un environnement urbain plus ou moins en ruine. Sur votre chemin, les aliens ont disposé des tours de défense pour vous latter la tronche à coup de laser.
Manette en main, vous diriger le commandant de l’escouade qui peut se déplacer librement sur toute la carte. De fait, vous suivez votre colonne de blindés afin de leur apporter du support, puisque vous avez à votre disposition 4 bonus: la réparation, le leurre qui détourne le feu ennemi, l’écran de fumée qui cache vos unités aux yeux des tours de défense et enfin l’attaque aérienne qui fait appel à un bombardier pour venir atomiser les extra-machins pas sympas du tout.

Au prochain rond-point, prenez la troisième sortie…

La prise en main du jeu est rapide et quasi-immédiate. J’avais peur que ce genre de jeu se décline très mal avec une manette de console, mais ce n’est pas le cas du tout. La difficulté est bien dosée et le challenge s’avère relevé si vous osez vous attaquer au mode difficile. Alors certes, le genre « tower offense » ressemble un peu au Canada Dry du RTS, mais le fait que les unités de combats soient obligées de suivre les routes du décor pose des problèmes totalement différents. Vous savez à l’avance que vos unités vont devoir passer devant cette tourelle particulièrement vicieuse, mais comment faire pour qu’elles survivent? peut-être en prenant d’abord un coup à gauche pour contourner ce bloc au lieu d’arriver droit dessus, et avec l’aide d’un écran de fumée…

Les 14 missions du jeu sont classiques mais variées : simple traversée d’une zone de bataille, destruction d’un objectif précis, récupération d’un scientifique paumée, escorte d’un avion endommagé, et le classique contre-la-montre. Les tourelles ennemies quant à elles font preuve d’un peu d’originalité: le HACKER retourne vos unités contre vous et l’ABSORBER vous pique votre énergie pour reconstruire les tourelles détruites.
A côté de l’histoire, vous aurez accès en plus du scénario principal à 3 missions supplémentaires de longue durée et à 6 missions « tactiques » en forme de puzzle avec des conditions spécifiques. De quoi vous tenir occupés pendant quelques soirées.
Si en plus de tout ça je vous dis que les graphismes sont clairs et lisibles, les effets de lumières réussis et l’ambiance sonore parfaite, vous n’avez quasiment plus aucune excuse pour ne pas aller charger cette petite pépite sur votre Xbox.


Pour finir, le jeu est disponible sur d’autres plateformes: PC via Steam, Android et iPhone. Toutes les infos sur le site de l’éditeur.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=mjerFsdwaMI[/youtube]

Note sur 10 9
Inversant le principe du tower defense, Anomaly Warzone Earth est une excellente nouveauté XBLA. On se prend rapidement au jeu et la résolution d'un tableau ne se résume pas toujours à un simple rapport de force. Composer avec le décor et planifier sa route devient le principal moteur de la réussite.
  • Ambiance parfaite
  • Prise en main rapide
  • Challenge relevé
  • Allez, à la rigueur, manque un mode "illimité" pour gauler le dernier succès :p

à suivre

Commentaires

Une réponse à “[Test XBLA] Anomaly Warzone Earth”

  1. JeuxVidéo dit :

    Une version enrichie de preuves tactiques, qui prennent la forme de puzzles à résoudre. Une bonne manière de se délecter pour les amateurs de stratégie et d’action qui possèdent une console Xbox Live Arcade.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique ciné
Man of steel