# Critique ciné

Pop Redemption : va le voir Ô fils du Metal !

Si tu aimes le metal, n'aie pas peur, tu peux aller voir Pop Redemption

Si tu aimes le metal, n’aie pas peur, tu peux aller voir Pop Redemption, je le jure sur la tête de Satan..

Un film sur le Black Metal, un genre plutôt élitiste et quelque peu pointu. Un film comique et touchant en plus. Avec Julien Doré en chanteur principal d’un groupe qui sort un son guttural en direct de l’enfer ? Les producteurs du film n’ont pas froid aux yeux, on attend de voir ce que ça donne au niveau des entrées mais moi j’ai adoré. Je me suis marré et je me suis attaché à nos quatre héros.

Pour lire la critique pour les gens qui ne s’intéressent pas à l’univers du Metal : Pop Redemption.

Sur la tête de Satan

Bon alors déjà moi Julien Doré je ne connaissais pas. On m’a expliqué après qu’il sortait d’une télé réalité de musique, ok mais on s’en fout vu que dans le black metal on reconnait à peine les paroles et qu’il a été doublé par le chanteur de Zuul Fx pour tout ce qui est gutural.

A quoi bon avoir des à priori sur les chanteurs poussifs qui sortent à coup de trémolo de ces micro trottoirs encensés par les mous du bulbe ? Hu hu hu 😀

Je vous avais dit que les auteurs n’y connaissaient rien au black metal avant d’écrire le scénario ? Eh bien finalement c’est tant mieux. Car du coup afin de ne pas se faire séquestrer par les fans du genre, ils ne font finalement qu’effleurer le genre, les pistes sont signées de Zuul Fx qui assurent et ainsi il n’y a pas de faux pas. Tout au plus une explication légère dans le style wikipedia effectué par la fille d’une policière, une gamine un peu cliché gothique ado paumée, qui passe bien à l’écran parce qu’elle aussi essaie de ne pas en faire de trop.

Ils ont pas plus de classe que les bitnicks Anglais nos Dead Maccabés ?

Abbey Road

Des potes à la vie, à la mort, yeah

Pop Redemption c’est d’abord une super histoire de potes qui affrontent les galères de la vie au quotidien d’un groupe de musique qui prend de la bouteille. La gloire s’est cuitée sans eux, les étoiles se font des lignes de coke sans passer dans leur local de repet’, bref la vie d’adultes les rattrape et leur casse les couilles mais ils aiment ça et vont bientôt splitter.

Mais tout ça c’est sans compter sur l’überfhurer chanteur, un peu dictateur, franchement mytho mais surtout totalement à donf dans le trip du groupe. C’est bien le dernier.

D’ailleurs j’attend de voir des featuring de Burzum et Cannibal Corpse sur le prochain album de Julien Doré, ça fera le cérumen aux amateurs de niaiseries qui passent à la radio en ce XXIème siècle.

Le bassiste, nounours format XXL au coeur 4XL, le guitariste qui rêve surtout de s’astiquer seul le manche pendant que tout le monde le mate et le batteur qui cogne aussi fort sur les fûts qu’il la ferme quand sa femme monte le ton.

Un désistement au hellfest qu’on leur propose sur un plateau, un pré-concert qui part en couille de mämmöüth, les galères peuvent débuter et je vous jure qu’on va se marrer. Alexandre Astier rajoute une petite cerise sur le gâteau déjà bien appétissant. Il parait même qu’il a découvert cet univers musical à cette occasion et que tout le monde a apprécié la gentillesse du public du Hellfest. Comment il est trop parfait ce salop, y’m’dégoute mais je l’aime autant que toi, avoue.

Va voir film fils, sinon dieu Metal pas compter et donner voie de Mireille Mathieu à tous tes CD et MP3 😀

Concours – 5×2 places pour Pop Redemption !!!

Bon c’est pas tout ça, mais comme j’ai aimé le film, j’en ai profité pour faire les poches de notre contact ninja chez Gaumont.fr et en lui faisant écouter un inédit de Napalm Death pour le distraire, j’en ai profité pour lui cramer 10 places pour mater Pop Redemption dans le ciné de ton choix 🙂

Alors voilà comment faire :

1) tu laisses un commentaire (avec ton véritable email) marrant en bas de cet article qui explique en quoi tu es un(e) digne fils(lle) du Metal. Raconte nous une histoire qui t’es arrivée et qui prouve que tu as vendu ton âme à cette musique qui nous fait bouger la tête et lever les doigts au ciel.

2) dimanche 09 juin 2013 à 20h le concours est clos, je lis vos messages en sirotant le sang d’une jeune vierge et je regarde ce qui vous est arrivé de honteux dans votre vie de headbanger. J’en choisis 5 que je contacte par email (mettez bien le bon email dans votre commentaire !) pour leur envoyer deux places à chacun.

Pas de viol de RT surTwitter, pas de honte sur votre mur Facebook ou Google+, rien qu’un commentaire et un email, on se fout pas de vous sur VieDeGeek 😉

Tu peux aussi tenter ta chance pour gagner des places parmi les 10 que l’on met en concours sur la page de la critique du film pour les non metalleux : Pop Redemption.

Pop Top Shot DM HD

Bande Annonce et making off

Tous les détails techniques, distribution, etc, du film sur Allociné comme d’hab : ici.

La bande annonce :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=IFU5kpHdSis[/youtube]

Les petites vidéos de making of :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=yOA5AYl1-d8[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=GGh8ahUE3nE[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ub1BfrVJ_ew[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QvWg3Cl8upk[/youtube]

Pop Redemption : déjà dans vos salles, sortie le 05 juin 2013

Pop Redemption : déjà dans vos salles (05 juin 2013)

 

Note sur 10 9
Drôle, bien foutu, le film ne tente pas de s'aventurer trop loin dans le Black Metal et évite du coup de se ridiculiser. Le scénario est bon, les acteurs excellent et quelques fous rires ont fait vibrer la salle. Bien joué les gars, votre fils mérite un bon poing levé avec les cornes du diable. Ou d'aller le voir, oui allons le voir c'est moins ridicule que ces doigts tendus en l'air que même les techtonikeurs (il existe une orthographe pour désigner cette plèbe humaine ?) sortent à l'occasion de leurs séances shooting instagram dans la dernière boite à la mode. VA LE VOIR Ô FILS DU METAL YEAH !
  • Les acteurs
  • Le scénario
  • L'esthétique du film
  • L'ensemble très cohérent pour un film à micro budget
  • Le Hellfest en guest HELL YEAH \m/
  • Le film ne tombe pas outre mesure dans les clichés
  • Le film n'essaie pas de descendre trop bas dans les détails de la culture Metal évitant ainsi de se planter comme une loutre bourrée
  • Si ta mère le voit, elle aura de quoi se foutre de ta gueule, toi qui pendant toute ton adolescence a massacré la déco de ta chambre à coup de CD, posters, magazines et autres trucs satanistes. Ou pas mais dès que c'est pas Daniel Balavoine pour elle c'est sataniste.
  • 1h30 seulement, j'en aurais bien pris 30mn de plus dans la gueule 😀

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
Invictus