# Test

Orange avec Intel Inside, un Android qui embarque un processeur x86

 

Orange avec Intel Inside

 

Quand Intel avait annoncé vouloir se faire une place dans le marché des smartphones et appareils mobiles, certains ont souri, d’autres se sont réjouis de retrouver la marque qui fait turbiner leur ordinateur depuis si longtemps.

En France est sorti il y a peu un drôle de téléphone, badgé Orange et Intel, une exclusivité pour les clients de la marque, à un prix qui le qualifie directement pour notre rubrique smartphone pas cher. Voici venu l’Orange avec Intel Inside.

 

Fabriqué par Gigabyte, ce smartphone cache son jeu derrière un look quelconque. D’ailleurs il cache son jeu tout le temps car il vous sera difficile d’expliquer à un non geek en quoi il est différent de son Android à processeur ARM.

Le Play Store ne vous explique pas quelles applications sont compilées nativement pour votre x86, lesquelles vont être émulées et lesquelles vous sont cachées car votre téléphone n’est pas compatible. J’ai retrouvé toutes mes applications sans soucis par exemple et il semblerait qu’en dehors de certains jeux pointus, le reste du monde Android tourne sur ce smartphone sans soucis.

L’Orange avec Intel Inside : prix mini mais puissance maxi

L’OaII (on va l’appeller ainsi) est rapide. Très rapide. Au niveau de la puissance pure, pour les gens intéressés, les tests de Clubic sont bluffants et confirment sans problème que ce téléphone vendu autour des 200€ nu rivalise avec des concurrents qui s’affichent jusqu’au triple de son prix.

Mais finalement ce téléphone souffle le froid et le chaud.

D’un côté on nous montre trop peu (voire pas du tout) pourquoi ce choix technique, pourquoi il n’est pas encore sous Android 4.X, et est-ce qu’on doit faire confiance à Orange et à Intel pour les mises à jour pour ne pas se retrouver au bord de la route Android, et pourquoi avoir un port micro SD à priori caché et désactivé (vidéo ici).

D’un autre côté ce smartphone a des perfs, un écran et les épaules d’un smartphone vendu au moins le double sinon le triple de son prix et ça c’est une super affaire. Mais qui est réservé aux clients Orange et Sosh.

 

À toi de faire ton choix ami geek, mais je sens que ce petit smartphone au moteur de grand va séduire plus d’un geek à ce prix-là, malgré ses rares défauts et grâce à son format 4 pouces tellement rare de nos jours dans le haut du panier. Pour ICS ça ne devrait plus tarder, pour la surcouche on peut installer un autre launcher sans problème.

 

Edit : ça y est, il est passé sur Android 4 et à vous les plaisirs de Google Chrome, Google Music et plein de bienfaits qu’apportent cet OS bien plus récent que la version 2.3 initialement livrée avec le téléphone. La boucle est bouclée, une puissance impressionnante pour la catégorie, un écran juste de la bonne taille bref il n’y a que le tarif qui est petit sur ce téléphone !

 

Note sur 10 7
Véritable pied de nez technique à la concurrence, l'Orange avec Intel Inside manque cependant d'ambition. On ne nous montre pas via une app spéciale où est l'intérêt de choisir cette plateforme x86. Sa puissance s'accompagne de quelques désagréments, on nous prive d'un port micro SD et l'autonomie joue trop au yoyo. Le choc vient aussi d'avoir encore et toujours un Android 2.3 qui accuse ses deux ans dans un produit hyper techno disponible mi-2012. Dommage car pour le reste vous en avez clairement pour votre argent. Tout cela nous fait un bon gros 7, limite un 8 sur 10 qu'il aurait décroché sans problème si Android 4.x était dessus. Bon écran, prix serré, grosse puissance, c'est un beau bilan à ce tarif mais c'est son tarif qui lui donne sa note surtout.
  • 240€ avec le plus basique des forfaits Orange et rapidement moins + 50€ de cashback !
  • La puissance délirante pour un Android à un prix aussi serré
  • Connecteur micro HDMI
  • Un appareil photo 8MP plutôt bon et supérieur à la concurrence à prix identique
  • 1Go de ram pour Android 4.X
  • Bouton déclencheur pour l'appareil photo
  • 16Go de mémoire interne
  • Un écran 4 pouces de qualité en 1024x600px
  • Android 4.x maintenant (article mis à jour)
  • Pas de port micro SD
  • L'autonomie souvent correcte mais qui a fait du yoyo tout du long de ma semaine de test, la faute à l'émulateur ARM si on en croit internet

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.