# Reportage

Disney et la magie de la 2D

SAM_0031.JPG

Vous le savez j’ai été invité par Allociné et DIsney à Los Angeles, pour découvrir les studios disney animation à l’occasion de la sortie de la princesse et de la grenouille (dont vous pouvez retrouver la critique sur le blog). Je vais retranscrire ce que j’ai appris de manière honnête sans fioriture, en attendant les reportages et interview que vous pourrez retrouver sur Allociné.

Un retour à la 2D surprise

Chez disney, personne n’avait vraiment prévu de faire de la 2D, personne ? Chez disney oui mais chez Pixar, un homme du nom de John Lasseter, lui avait déjà une idée en tête. A son arrivé chez Walt Disney Pictures, il décida tout simplement de faire de la 2D, parce que selon lui c’était le domaine où ce studio était le meilleur ! Les anecdotes sur cette histoire sont nombreuse, selon, les directeurs du film, Ron Clements et John Musker, nous ont confié qu’au début ils avaient un peu peur, en effet Disney ne possédait plus aucun matériel pour faire ce genre d’animation, c’est sans compter sur la passion d’un concierge qui avait « caché » des tables de dessin ! Oui c’est magique non ?

SAM_0049.JPG

Il faut aussi noter que les employés professionnels de l’animation 2D n’était pas plus chez Disney, il a fallu les faire revenir, comme Marshall Toomey, un gentil monsieur noir d’un mètre quatre-vingt qui manie le crayon avec émotion, il nous a confié que ce retour à la 2D lui a redonné envie de faire des bons Disney, de montre que l’émotion est dans la courbe !

Un travail traditionnel aidé par des techniques modernes

SAM_0051.JPGJe ne fais pas vous expliquer les détails de l’animation, en privée si vous voulez, mais en gros, il y a des étapes qui vont du dessin brut à la mise en place des effets de lumière et de « layout ». Du dessinateur, au responsable layout, tout le monde m’a confirmé une chose, on dessine toujours de la même façon qu’il y’ a 10 ans. C’est-à-dire qu’il y a bien 24 images par secondes, que chacune doit sembler faite par la même personne même si c’est pas le cas ! ( Je vous ai mis un découpage de scène avec a gauche les « paroles », et puis à coté le temps tout ça mais vous allez comprendre tout seul)

Par contre, une ou deux choses modernes permettent la correction en cours de route, un système qu’il s’appelle le « compositing », une façon de lier les tâches et les dessins, on aurait dit un schéma UML ! La coloration par ordinateur a permis de ne pas perdre du temps sur les erreurs de couleurs et assurer l’unicité chromatique.

SAM_0043.JPG

Un travail de passionné méticuleux

Parmi les choses que j’ai vu ce jour là, la plus importante reste quand même, la passion ressenti chez les personnes que j’ai rencontré, certains allant même jusqu’à être des personnages Disney, je pense bien sûr à Eric Goldberg, le monsieur qui a animé le génie d’Aladdin mais aussi l’alligator de la princesse et la grenouille. Ce petit bout d’homme nous a fait passé un moment magique dans ses pensées, sa vision de la vie, de Disney et de l’animation, j’ai hâte que l’interview soit diffusée !

SAM_0073.JPG

Le détail chez Disney va loin, l’alligator par exemple est animé de façon à produire les notes jouées ! Oui ils ont utilisé un membre de l’équipe qui jouait de la trompette pour reproduire chaque note. Et encore je ne parle de la précision mathématique du layout pour mettre en avant les scènes importantes, ce travail est fait par un français (cocorico) Jean-François Poulain, qui nous a montré comment on pouvait simplement attirer le regard du spectateur sur les choses, comment raconter une histoire avec une image, d’un coté comment travailler chez Disney et ne pas être « bon ».

La princesse et la grenouille

Alors oui la princesse et la grenouille est un retour réussi à la 2D, on retrouve l’émotion de la ligne. On ressent le travail physique des animateurs, des dessinateurs, des directeurs et même du directeur artistique. Ce Disney est une petite merveille je le répète encore, j’ai hâte que le reportage d’allociné soit en ligne, car en image vous verrez cette énergie !

SAM_0084.JPG

J’ai vu d’autres projets dont je peux pas vous parler pour l’instant, j’ai rencontré des gens extraordinaires, je reviendrai peut être sur eux avec les vidéos d’allociné, en attendant rabattez vous sur le peu de photo que j’ai pû faire, vous savez prendre des photos dans un studio d’animation c’est comme être snake dans une base ennemie, il faut être invisible ! Pourtant je les comprends, cette boîte à magie doit rester encore un peu secrète ! Merci encore à Allociné et à Disney de m’avoir permis de découvrir l’animation, la magie et la passion Disney :!

Les photos des studios Disney dans la galerie Flickr

à suivre

Commentaires

7 réponses à “[Reportage] Disney et la magie de la 2D”

  1. Nalexa dit :

    T’ai dis que j’étais super jalouse de ce voyage ? :he:
    Mais pour donner un p’tit mot gentil, ce reportage est super même s’il manque de photos 🙂
    Ca donne envie de voir la même chose (Mickey si tu m’entends et que tu veux que je vienne aucun souci !)

  2. praska dit :

    @Nalexa j’en ai d’autres privée et surtout j’avais pas beaucoup le droit de tout prendre en photo ! 😉

  3. elchikito dit :

    le genre de petit voyage qu’on rêverai de faire…Félicitations pour ce trip de quelques jours dans le coeur du rêve. Y’en a plus d’un qui est jaloux crois moi !!! Les photos sont géniales, j’adore celle du juke box !
    C’était pas possible d’avoir un ptit croquis signé de Mr Goldberg t’as pas pris son mail 😉

  4. Choueps dit :

    Que de magie dans cette « plate » aventure 😉 La belle histoire : la passion d’un concierge, le retour des anciens … et c’est la larme à l’oeil que je termine ton post sur la renaissance de la 2D chez Disney.
    Des prises de vue à la JC Elfassi, des informations sur les projets à venir …tu as signé une habilitation « SD » (secret défense …euh pardon Secret Disney) ?
    Merci de nous faire vivre avec autant d’émotion ce regard d’enfant immergé dans la magie Disney.

  5. praska dit :

    @elchikito et non pas son mail ! J’ai pas osé lui demander 🙁 je m’en veux mais bon je le reverrai bien un jour :p

    @Choueps ahahaha presque pour le SD, j’ai vu des choses qui m’ont laissé sans voix !

  6. Trywan dit :

    Ca fait rêver! Quel plaisir de revoir des artisans de l’animation comme au bon vieux temps! C’est un véritable travail d’orfèvre que de réaliser un long métrage d’animation avec tout ce que cela implique, pas seulement au niveau de l’histoire mais aussi au niveau du nombre de dessins à réaliser (ça aurait été intéressant de savoir combien de dessins pour la Princesse et la Grenouille ont été nécessaires ainsi que le nombre de personnes qui ont été employés pour le réaliser). On l’oublie trop souvent en se disant qu’avec la 3D tout simple tellement plus simple mais la réalisation d’un long métrage d’animation traditionnel pouvait prendre jusqu’à 10 ans parfois en fonction du nombre de gens impliqués, c’est énorme! Chapeau messsieurs en tout cas et merci à Praska de nous avoir fait de son expérience chez les Ricains. Un moment inoubliable qui plus est 🙂

  7. […] histoires à l’eau de rose et la magie disney marche à tout les coups avec moi, et depuis mon voyage pour la princesse et la grenouille, j’avais vu le boulot de post production et j’avais été emballé par Raiponce, le […]

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
A bout portant
# Critique Ciné
Invictus