# Critique Ciné

Harry Potter (6) et le Prince de sang mêlé

harry_potter_6_poster1.jpgLe 6ème film d’Harry Potter, 6 fois que j’hésite à aller les voir mais 5 fois que finalement je passe un relatif bon moment, oui 5 fois car celui là c’est pas le cas !

Synopsis

Harry se retrouve tout seul, sans son parrain, le retour de Voldemort est certifié et le monde a peur. Lui se retrouve, encore une fois, en direction de Poudlard, pour une nouvelle année plein de magie, de combats mais surtout cette fois de romance et d’adolescence !

De l’amour ?

Pourquoi ce titre ? Car, en fait, ce Harry Potter parle plus d’amour adolescent que Voldemort, plus de potion d’amour que du prince de sang mêlé, plus de bécotage que de mangemort ! On assiste à une romance ado plutôt mignonne dans un univers magique et plein d’héroïsme, mais fallait-il vraiment s’en étonner ?

Harry est à l’age des premiers ébats, Hermione et Ron aussi ; bref cette partie de la vie est aussi importante que le combat contre les forces occultes. Du moins, dans le livre, on comprend son importance et les tenants de chaque relation, l’évolution de chaque personnage, mais dans le film…

2543672564_ae19d6a3db_o.jpg

On ne s’attend pas forcément à ça, j’aurai mis l’accent sur le prince de sang mêlé, sur la recherche des Hoxcures par exemple, car loin d’être un film d’action, ce harry potter est un film de magie et d’amour pour adolescent. D’un coté c’est le public cible du livre, mais l’adaptation est catastrophique, là où les relations amoureuses étaient tragiques et belles, elles en deviennent caricaturales, sûrement dû au jeu catastrophiques du jeune Daniel Radcliffe qui ne s’améliore pas avec l’âge, pourtant ses acolytes eux sont convaincants !

Harry-Potter-6-pic4.jpg

L’intrigue principal, oui le sang mêlé tout ça, est vraiment mise de coté et le final, fabuleux dans le livre, est raccourci et est réalisé à la « va-vite ». Clairement, les 20 dernières minutes font trop vite, on arrive pas à sentir l’émotion et l’excitation d’un « final ».

Note sur 10 5
Harry Potter n'est pas une mauvaise adaptation, mais le livre de base n'est pas forcément fait pour être tourné en film, là où on approfondit les relations humaines, on ne retrouve qu'une suite de situations clichées, le tout en zappant la partie action qui passe à la trappe presque en totalité !
  • Les relations entre les personnages
  • Le monde Harry Potter qui marche toujours avec moi
  • On s'ennuie parfois
  • L'intrigue héroïque mise de coté
  • Final décevant...

à suivre

Commentaires

8 réponses à “[Critique Ciné] Harry Potter (6) et le Prince de sang mêlé”

  1. La Fille dit :

    Je suis complètement d’accord avec toi sur complètement tous les points. Je l’ai vu samedi, j’ai été super déçue.

  2. Rien que la bataille finale opposant (censurer pour votre bien) à (censurer pour votre bien) écourtée d’une telle façon … c’est nawak…

    Quand à la fin, même si on sait déjà ce qui va se passer, fait un gros pincement au cœur et presque à en coulé de grosse larme chaude le long de nos petites joues ^^

    Harry Potter grandit et il à sa baguette qui le démange… on voit un nouveau coté de cette saga ou l’heure est plus à l’amour qu’a l’apprentissage, et le nouveau challenge est de plaire aux filles plutôt que de vaincre les forces du mal

  3. eWay dit :

    Je n’ai pas vu le film, mais quand tu dis que ça manque d’action je trouve que ça fait très contrasté avec la bande annoce qui nous montre pas mal d’effets spéciaux.

    De plus, je trouve que de plus en plus les Harry Potter film nous montre des caricatures, comme s’ils cherchaient plus à atteindre le grand public plutôt que les fans.

  4. imagine8 dit :

    :he:

    Je suis parti voir ce film hier, je sortais d’un resto indien avec des amis, nous nous sommes décidés à aller voir Harry Potter.

    Je vous le dis de suite le film est nul ! Nul ! Nul ! De la romance d’ado à la sauce  » Premiers baisers  » réchauffée façon petits magiciens. 2h12 d’ennuis soporifiques ( j’ai entendu qq’un ronfler dans la salle ), tellement ennuyeux que ce sixième volet a même réussi à endormir le mal de ventre provoquer par mon poulet au curry ! C’est dire !

    Seule chose positive de cette mouture : Hermione commence à voir des seins ! Je sais c’est idiot mais voilà c’est vrai ! Ne comptez pas sur le jeune Harry Potter pour relever le niveau. Il a deux expressions dans toute sa panoplie de jeu d’acteur.

    Et si vous pensez que vous allez assister à des combats épiques entre les vils sorciers contre les apprentis magiciens, vous vous mettez le doigt dans l’oeil de manière tellement profonde que vous pouvez vous gratter l’arrière de la tête mais de l’intérieur de votre crâne !!!!!

    La seule scène d’actions que j’ai vu lors de cette soirée, était pendant diffusion de la bande annonce de GI JOE … ZZZzzz ZZZzzz ZZZzzz

    Voilà 😀

  5. Jujumemess dit :

    Merci pour cette critique. 🙂

    De toute façon, j’ai lâché prise depuis le 4ème volet.

    A des années lumière de la « fraicheur » des premiers.

    Je conçois que les protagonistes grandissent, que l’ambiance s’assombrisse,mais il n’y a plus aucune « magie » cinématographique… un comble pour Harry Potter ! :-/

  6. degouté... dit :

    Je suis extremement deçu de ce film ….
    AUCUNE PANACHE A LA FIN JE DIS BIEN AUCUNE ..
    Expliquez moi ou est située l’action dans ce film :zzz:

  7. moi dit :

    Nullissime , ce film est honteux : de la mise en scène pourrie en veux tu en voilà ,un palette monochrome cracra vert caca d oie qui ferait palir de jalousie JP jeunet, aucune action ,du romantisme pour ados boutonneux , un ennui qui nous colle du début à la fin . N ‘ y allez srtt pas .

  8. rémi dit :

    J’ai acheter le DVD le jour de sa sortie . J’étais pressé de me faire une nouvelle opignon sur le film. Autant j’ai adoré les autre harry potter, mais le prinec de sang-mélé est complètement, mais alors totalemnt nul !! Et le voir en DVD tranquillemnt n’a rien arrangé a mon avis. Ce film est encore plus ennuyeux que l’ordre du phénix. David Yates n’est aps taillé pour le monde d’harry potter . j’ai la nostalgie des premiers volets 🙁

à lire aussi

Articles similaires

# Critique ciné
Les Croods