# Preview

Disney Infinity 3.0 : Marvel Battlegrounds

J’ai découvert ce pack aventure avec un plaisir certain, Civil War arrive et du coup Disney nous fait un jeu dessus, non ? Bon ok , non pas vraiment, mais on dirait vraiment ça, un jeu de combat avec tous les persos Marvel. Un brawler avec toutes les figurines, cool !

Marvel-Battle-Grounds-V4

Battlegrounds

L’histoire est simple, bon Loki et Ultron sont potes et vont créer des robots pour se battre contres les héros. OUI des robots avec les pouvoirs de nos héros. OK MARVEL. Du coup, oui dans ce pack aventure il y a un mode histoire où on va devoir se battre contre tout le bestiaire Marvel. Et bien sûr, surtout vous pouvez jouer jusqu’à 4 dans plusieurs modes de combat, du free-to-all dynamique à la protection de VIP. C’est cool.

Le jeu est compatible avec tous les personnages Disney Infinity Marvel (2.0 et 3.0 du coup) ; les anciennes versions auront des pouvoirs supplémentaires pour pouvoir se battre contre les nouveaux jouets/persos. On peut débloquer les personnages en « test » avec des jetons ; jeton qu’on récupère dans le mode solo. C’est cool mais ça veut dire qu’il vous sera impossible de jouer avec tous les personnages dès le début. Par contre, il suffit d’emprunter un jouet pour le débloquer définitivement, 28 personnages au total, ça change du roster de Street :p.

https://www.youtube.com/watch?v=qHmAjKKb2WY

Le jeu est vraiment fun, c’est dynamique et les parties deviennent vite n’importe quoi. On est loin d’un brawler de haut niveau, mais c’est un petit plus non négligeable,un DLC physique qui pousse encore à l’achat de figurine même si il faut l’avouer le gameplay n’est pas très complexe mais il a le mérite d’être punchy ! Et puis tabasser le Hulkbuster avec StarLord, ça n’a PAS DE PRIX.

[easyazon_link identifier= »B011C7IYQG » locale= »FR » tag= »videge-21″]Marvel Battlegrounds, sort le 24 Mars pour une trentaine d’Euros.[/easyazon_link]

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
L’histoire du jeu vidéo mode sexy