# Preview

Days Gone, plus narratif qu’on le pense ?

J’ai joué quelques heurse à Days Gone, j’en attendais vraiment rien. Les jeux où on tue des zombies par centaines, bah c’est pas forcément ma came. Et puis la DA réaliste, me laissait un peu de coté, le simulateur de Daryl partait pas bien.

Days Gone

Le jeu commence très classiquement, avec la fin du monde. La scène d’introduction n’a pas grand chose d’original. On reprends la manette, quelques années plus tard, au guidon d’une moto entrain de poursuivre un mec.

Ambiance Walking dead, on y est bien là. Attention, ce passage de moto est assez mou, dommage , car la moto est un des piliers du gameplay. Il faudra en prendre soin, l’améliorer, y revenir pour crafter , votre moto c’est votre bébé. Pas d’inquiétude , une fois tout les tutoriaux passées, la moto est beaucoup plus agréable à conduire, à voir sur le long terme.

Le jeu se passe dans l’Oregon, pays des développeurs, du coup ils ont recréé, leur Ontario. Un mélange de l’Amérique du survival, forêt, marais, canyon, l’environnement est varié. L’open-space marche, on sent un vent de liberté , une envie de se balader dans cet univers où tout veut te tuer. C’est assez prenant d’ailleurs, les mutants sont partout et il vous faudra analyser leurs nids pour les exterminer. Oui on dit les mutants.

Le jeu a l’air assez classique , des zones à décontaminer, des vilains pas gentils qui tuent et pillent, ah oui y’a des fanatiques et des gentils à protéger. Evidemment, les mutants sont de plusieurs catégories. Tout ça dans un univers PEGI 18 ultra violent, c’était même un peu trop gore pour moi par moment, la survie c’est pas joli. Au moins, la pression est constante.

Mais tout ça ,vous le savez déjà, par contre , y’a un truc que j’ai pas vu dans les trailers. C’est le coté narratif, il y a beaucoup à raconter, en commençant par notre héros, il n’est pas lisse, il n’est pas un « héros », c’est un mec paumé, enervé, qui déteste le monde post-apo, qui aide les gens mais par accident, il ne veut pas être le sauveur mais juste un mec qui survit. J’ai beaucoup aimé, il est légèrement fou. On comprends doucement son passé, le jeu nous raconte par sous-entendu, mais aussi très explicitement via des cinématiques ( oui oui on fait encore ça) , ce coté ne semble pas anodin, notre héros passe son temps à parler avec les gens via la radio. Le jeu semble vouloir raconter quelque chose sur la survie, le deuil et la déchéance de l’humanité. Bon y’a aussi un coté « complot » , j’espère qu’il sera pas évident.

Days gone est une bonne surprise, il a attiré ma curiosité par ce personnage en miette, faire de la moto et buter des mutans avec lui , me donne envie. J’espère que le jeu sera aussi narratif que stressant, car cet open-world post-apo plein de mutant ( ZOMBIE ON EST DACCORD ) mets bien la pression.

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Avant première Jeux Wii
Punch-out !