# Party Game

Kiproko, du dessin sans dessin!

Kiproko Dans notre jeunesse, on a tous joué au Pictionary. Si si, ne le niez pas, vous y avez joué… Et vous aussi, vous avez haï votre cousin Kevin qui dessinait comme un dieu et fais deviner en moins de quatre secondes, alors que les autres joueurs prenaient votre bateau pour une chaussure. Cette inégalité entre les talents artistiques de chacun a tendance a être gommée dans nos chers jeux de société « modernes », où les derniers de la classe peuvent eux aussi s’amuser! Kiproko en est l’exemple vivant, et a déjà convaincu moult Bargamers autour de ses perles et petits bâtons.

Kiproko Matériel

Komenkonjoue?

Les équipes changent à chaque tour. On ne joue pas tout seul: la difficulté va être de représenter une image à deux, sans communiquer, et non pas en dessinant, mais à l’aide petits bâtons et perles de couleur! A tour de rôle les joueurs posent une perle ou un bâtonnet, et vont tenter de représenter le dessin.Pendant ce temps-là, le reste des joueurs crie des propositions plus loufoques les unes que les autres. Dès que le mot est trouvé, c’est gagné et on passe à une autre image ! Les « dessinateurs » et le « découvreur » gagnent un point. Dès que tout le monde a joué avec tout le monde, la partie s’arrête et le vainqueur est celui qui marqué le plus de points.

L’exercice ludique est donc double: réussir à se mettre dans la tête de son coéquipier pour parvenir à construire une représentation cohérente, et savoir schématiser des concepts complexes avec un matériel rudimentaire. Tout le monde jouant à armes égales, c’est alors l’astuce, et non les compétences, qui mène la danse ! Le fait de changer tout le temps de partenaire évite également les duos « trop forts » et pousse à jouer véritablement avec « tout le monde », plutôt que de se cantonner à la même équipe pendant toute la partie. Malin et convivial !

PS: Pour info, il existe une petite extension qui rajoute des cartes et des défis.. pour ceux qui en voudraient toujours plus.

Note sur 10 8
On se retrouve donc avec un petit jeu très sympa, où l'intérêt ne réside pas dans la capacité de dessiner, mais à être synthétique et malin. Un vrai challenge, fun et facile à relever! Pour y jouer, vous le trouverez lors de votre Bargaming préféré 😉
  • Le travail d'équipe
  • Le dessin sans dessin
  • La convivialité
  • La répartition des équipes, un poil complexe (mais c'est vraiment pour pinailler)

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Party Game] Kiproko, du dessin sans dessin!”

  1. Pras dit :

    Jeu plus sympa qu’il n’y parait j’étais un peu récalcitrant mais du coup j’ai adoré créer à 2 des dessins, assez fun 😉 même si ranger les petits bouts j’aime pas !

  2. la petite dit :

    J’y ai joué qu’une seule fois et j’ai ADORE !! C’est très drôle et le fait que les équipes changent à chaque tour est très sympa 🙂

  3. jayer dit :

    je pense qu’avec un peu d’alcool dans le sang ça peut grave le faire 😀

à lire aussi

Articles similaires