# Musique

La mue d’Emilie Simon nous a envoûtée

Ici, on aime beaucoup la belle Emilie Simon. Nous vous en parlions déjà lors de la sortie de Franky Knight il y a deux ans. En mars dernier sortait son nouvel album : MUE ! Retour sur ce dernier, et sur le premier concert de la tournée d’Emilie, entamée le 17 avril dernier à l’EMB Sannois.

MUE, l’album

Mue est le 6ème album studio d’Émilie Simon. À cela s’ajoute un live à l’Olympia et deux bandes originales de films. Autant dire que depuis la sortie de son premier album homonyme en 2003, la jolie Émilie ne chôme pas. Trois victoires de la musique et un grand prix Sacem plus tard, la revoila aujourd’hui avec un album très pop et léger.

Après être passée par une étape assez sombre dans sa vie personnelle, mis en avant sur l’album Franky Knight, Émilie revient avec une atmosphère beaucoup plus positive. elle nous parle dans cet album d’histoires d’amour, de Paris, un peu de chagrin aussi… En tout cas une chose est sure, si Émilie sait toujours aussi bien jouer avec les mélodies, en nous faisant profiter cette fois au milieu de ses sons électro chers, de sonorités du monde (inspirations orientales et espagnoles joliment amenées), Émilie Simon n’a plus à rougir de sa voix fluette. Elle prend enfin toute son ampleur et gagne grâce à cet album le titre de chanteuse aussi bien que celui déjà gagné depuis longtemps de musicienne.

En bref, un album un peu déconcertant aux premières écoutes, à cause de sa légèreté peut être un peu trop marquée, mais qui réussit tout de même à nous convaincre grâce à sa précision et sa diversité, à la voix d’Émilie Simon enfin pleinement assumée ET maitrisée, et à de jolies subtilités tout au long des mélodies.

Mue sur Scène

Même si depuis le 17 avril dernier, Émilie Simon a enchainé d’autres dates, son concert à l’EMB reste le lancement de sa tournée et donne le ton de cette dernière. Les titres du nouvel album ont bien entendu prit une grande place pendant son live. Les chansons entrainantes de Mue restant facilement en tête, nombreux étaient  pourtant les membres du public à entonner en coeur les paroles découvertes seulement un mois plus tôt.

Même si Émilie semblait un peu plus sure d’elle sur ses anciens morceaux, armée de son fameux « bras électronique », les nouveaux titres prenaient tout de même plus de volume sur scène, peut-être un petit peu trop lisses sur l’album, Émilie ici s’amuse et on le sent.

Une version plus rock de « Quand vient le jour » nous prouvera qu’Émilie Simon ne s’est pas transformé en Zazie, et qu’elle ne tire pas sa réputation de nulle part. Et en point final, les fantastiques reprises de « I Wanna Be Your dog » et « Wicked game » finiront par montrer aux plus réticents qu’Émilie Simon est une artiste à part entière, surfant avec aisance et élégance à travers les styles, sans jamais une fausse note.

Sa tournée commence à peine donc n’hésitez pas, allez la voir près de chez vous. Et pour les chanceux de région Parisienne, la belle Émilie se produira en compagnie de l’orchestre National d’Île-de-France pendant le festival Rock en Seine. Un moment à ne pas rater, où l’on répondra bien entendu présent cette année encore.

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Les Simpson