# Découverte Ciné

Le Dolby Atmos

Centre commercial Beaugrenelle (Paris, 15è)

Mercredi dernier ouvrait au public le tout nouveau complexe cinématographique Pathé à Beaugrenelle (dans le 15è à Paris). Avec un peu de retard, puisque le tout nouveau centre commercial est ouvert depuis le 23 octobre dernier, ce complexe a la particularité de proposer 2 salles avec la nouvelle technologie Dolby Atmos (alors oui, c’est vrai il y avait déjà le cinéma Wepler qui le proposait aussi).

 

La technologie Dolby Atmos…

Avant toute chose, un peu d’explication sur ce qu’est cette nouvelle technologie proposée par la société Dolby. Vous connaissez surement tous aujourd’hui les technologies sonores 5.1 et 7.1 permettant de reproduire le plus fidèlement possible un son spatial aussi réel que possible (avec respectivement 5 et 7 enceintes réparties tout autour du spectateur). Mais ces dernières ont l’inconvénient de reproduire uniquement un son horizontal puisque les enceintes sont – presque – toutes placées à la même hauteur.

La technologie Dolby Atmos consiste maintenant à installer des enceintes au-dessus du spectateur (sur le plafond) pour ajouter en plus un son vertical. Elle permet, par exemple, de reproduire très fidèlement des sons passant au-dessus du spectateur (un avion qui passe, la pluie qui tombe, etc.). Désormais, le spectateur est encore plus plongé dans le film qu’il regarde !

 

Exemple d’installation du Dolby Atmos

 

… pour en avoir plein les oreilles !

Pour le coup, le Pathé Beaugrenelle n’y va pas par quatre chemins avec pas mois d’une cinquante d’enceintes réparties dans toute la salle ! J’ai donc regardé le film événement Gravity (dont nous vous avions déjà donné notre critique) car il s’y prête très bien. Jouant admirablement bien entre ambiance sonore et silence intersidéral, le Dolby Atmos plonge le spectateur encore plus dans le film et son stress spatial. Le résultat est saisissant (et encore plus avec la 3D) !

 

Un cinéma bien pensé

Je finis avec un bon point pour le Pathé Beaugrenelle ; traînant plutôt dans les salles UGC (abonnement oblige), j’avoue avoir été agréablement surpris par la salle et le système de réservation du Pathé. Hormis le système Atmos qu’UGC ne semble pas encore avoir mis en place, la salle du Pathé Beaugrenelle propose en plus des sièges solo, quelques places en Duo, c’est-à-dire des petits canapés pour deux personnes dont l’accoudoir central se relève entièrement permettant à deux amoureux de pouvoir être au plus près.

Parlons des sièges, tiens ! Ils sont tout juste idéal. Un dossier qui remonte jusqu’à la tête (pas besoin de s’avachir pour reposer sa tête), l’espace pour les jambes est assez grand (plus d’un mètre) et la hauteur entre chaque rangée est aussi assez élevée ce qui permet de ne pas être dérangé par la tête du voisin de devant.

Salle Atmos au Pathé Beaugrenelle

 

Enfin, le système de réservation a été pensé comme pour une salle de théâtre. En réservant sa place par internet, on choisit son siège sur le plan de la salle. De ce fait, pas besoin d’arriver trop tôt avant le film pour être sûr d’être placé correctement. Il suffit d’arriver à l’heure et, hop, on s’assoie sur le siège qu’on a choisit tranquillement avant. Reste juste à espérer que ce service ne sera pas parasité par les gens qui n’aurait rien à foutre du placement.

Je terminerais tout de même sur un mauvais point avec les lunettes 3D (Dolby 3D) qui ne sont pas très agréables à porter ; m’enfin bon en contre-partie la qualité visuelle est très fine avec une projection 4K sur un des écran les plus grands (18 mètres de large).

 

En conclusion

J’ai vraiment apprécié cette séance en Dolby Atmos, même si je ne pense pas y retourner très souvent. Pourquoi ? Pour deux raisons : d’une part, je ne pense pas que la plupart des films s’y prête vraiment (avoir un son d’ambiance ultra réaliste pour une comédie romantique n’a que très peu d’intérêt) et le prix de la place est tout de suite violent : 16€ ! Oui voilà, voir une séance en Atmos coûte presque aussi cher que d’acheter le blu-ray quelques temps après. Ceci dit, l’expérience vaut quand même le coup au moins une fois pour essayer et en prendre plein les oreilles, mais choisissez bien votre film 😉

 

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique ciné
Happiness Therapy