Vie de Ciné

Valérian et la Cité des mille planètes

J’ai beaucoup hésité avant de parler de ce film, je prends rarement le temps d’écrire sur les films que je regarde, de moins en moins même quand j’ai des coup de coeur comem Baby Driver . J’en parle plus facile dans mon minicast MDP. Mais là je voulais mettre des mots sur post , parce que Valérian mérite un peu mes excuses , ne vous emballez pas , c’est pas la folie mais c’est pas non sans interet.

Valérian et Laureline

J’aime les mauvais film, vraiment, ils participent à la culture générale. C’est pour cette raison que je pensais aller voir ce film. Et j’ai bien fait. Si ce film avait été seulement creux , je l’aurai troller rapidement et je l’aurai oublié ( comme le dernier spider-man d’ailleurs (aussi dans le dernier MDP)). Non Valerian c’est une autre histoire. Si on parle du synopsis, on est gâté. Des agents spatio-temporelles sauvent l’humanité, non  pardon la galaxie , ah non la cité des mille planètes, mais le titre est assez évident non ?

Comme à mon habitude , je ne vais pas faire de comparaison avec la BD , parce que je suis pas le gros lourd qui va pointer les incohérences. Je dirais juste que j’ai beaucoup aimé les clins d’oeils et que l’adaptation m’a plutôt emballé, pourtant ça ne fait pas un bon film ! Parce que j’ai un gros sentiment de gâchis, L.Besson n’a pas été  mauvais dans la réalisation de ce film, les plans sont cools, certaines actions sont bien amenés, bien écrites même , enfin tant que ça reste de l’action. Après ça, c’est le désastre .

Le film est beau, c’est joli, on arrive vraiment sur une catégorie de film sublimé. Je ne pense pas que j’imaginais ce film aussi bien réussi techniquement, c’est hallucinant, et pas que les CGI, les costumes, les lumières, certains plans. C’est le genre de film qu’on mettra donc sur sa télé 4K pour se rassurer sur l’achat du matos. Valérian et Laureline, subliment l’écran, ils sont tout aussi beaux que le film.

Le désastre arrive très vite, aidé par un scénario discount, écrit pour un public qui veut se croire intelligent. Parce qu’en plus d’être nul, il se permets de partir dans des fausses pistes moisis , histoire de nous faire croire à une certaine complexité. NON, c’est vraiment gênant de comprendre le film dès le début, pourtant je ne suis pas fan des films « thriller » mais quand je mate un film d’action, j’aime bien être emporté par un enjeu. Et là l’enjeu est nulle, je suis presque sûr qu’on pourrait faire le film en enlevant nos héros.

Nos héros ! Justement, Autant Valérian et Laureline sont beaux, leur couples fonctionnent esthétiquement, leur mimique leur vie de couple ça marche.  Mais d’un coup, ils se mettent à interagir avec des mots, oui à parler, ils se parlent et là j’avoue avoir été très déçu. Valérian est un homme-enfant, agaçant, Laureline mène la baraque , bien-sûr elle est badass , autant que lui d’ailleurs. Je comprends d’ailleurs pas pourquoi son nom n’est pas sur le titre. Leur histoire d’amour ne tient pas, elle va vite, trop vite, elle est rarement suggéré et toujours explicite. Si on rajoute la pauvreté du scénario, on a l’archétype du film raté sur le fond.

Valérian et Laureline, est pas aussi creux que je l'aurai pensé. Je m'attendais à un grand moment de non cinéma, ce n'est défitivement pas une surprise, ce n'est pas un bon film. On a un vrai gâchis parce que c'est beau, c'est parfois même sublime. Mais l'enjeu ne prends pas, faute à une direction d'acteur et un scénario complètement à la ramasse, sans partie pris, sans texture.
  • C'est beau
  • C'est pas aussi nul que je le pensais
  • Les costumes <3
  • Les vies extra-terrestres
  • L'intro
  • C'est chiant
  • C'est pas un bon film
  • Manque de caractère, de jeu d'acteur, de scénario

Epingler sur Pinterest

Partager