# Critique Expo

A la découverte des Etrusques au Musée Maillol

« Étrusques »… Un terme qui ne dit sûrement pas grand-chose à nombreux d’entre vous… Rassurez-vous, vous avez jusqu’au 9 février 2014 pour combler vos lacunes en histoire et (re)découvrir ce peuple ayant fait partie des grandes civilisations méditerranéennes au même titre que les Grecs ou les Romains.

banniere

Un peuple connu pour ses rites funéraires

Ce peuple est surtout connu pour ses rites funéraires. En effet, de nombreuses tombes datant de leur époque ont été découvertes au cours du XIXème siècle, représentant ainsi la première source des archéologues les concernant. Leur écriture n’ayant été déchiffrée que très récemment, il était alors difficile d’imaginer de quoi étaient composées leurs journées, et les croyances et habitudes de cette population.
C’est donc tout naturellement que nous pouvons retrouver de nombreux tombeaux et urnes funéraires en parcourant cette exposition. Soucieux du destin de l’homme après son trépas, les Étrusques plaçaient également des objets destinés à accompagner les morts dans leurs sépultures. Nous pouvons donc découvrir que les hommes étaient souvent accompagnés d’armes et les femmes de bijoux.
Nous apprenons également que les urnes funéraires représentaient souvent des répliques exactes des habitations des Étrusques, et permettaient donc de voir l’évolution de ces derniers au fil des siècles. Quant aux tombeaux, ils représentaient les personnes qu’ils allaient accueillir, seuls ou d’époux réunis.

Urne-cabane-cinéraire

Urne cinéraire en forme de cabane, Milieu du IXè – début du VIIIè s av J.-C. Florence, Museo Archeologico

87211ac933d75fbd2c8fc4aa07f4ca45

Casque à crête, Première moitié du VIIIème siècle avant J.-C. Florence, Museo Archeologico

Mais surtout un peuple profitant de la vie!

Les Étrusques avaient une population composée de guerriers, navigateurs ou encore d’artistes. Opérant de nombreux échanges commerciaux avec leurs voisins méditerranéens, ils ont très vite inventé leurs propres monnaies.
Peuple très raffiné, ils aimaient les plaisirs des sports, de la nourriture et organisaient régulièrement de nombreux banquets. Leurs repas finissaient d’ailleurs souvent par une touche d’érotisme, le sujet n’étant absolument pas tabou pour eux, et faisant partie intégrante des plaisirs de la vie. Malgré cela, l’amour conjugal était très important pour eux, et la place de la femme était aussi importante que celle de l’homme dans la société. Cette dernière particularité était d’ailleurs mal vue des populations voisines.
Les Étrusques étaient également très croyants, et avaient pour habitude de lire les prévisions d’avenir dans les foies des animaux, et avaient de nombreuses divinités comme leurs voisins les Grecs.
L’exposition étant scénarisée par thème, nous avons pu retrouver toutes ces informations grâce à la mise en avant de nombreux objets fascinants, dont certains exceptionnellement prêtés par le Vatican.

mode-les-re-duits-de-chars-tire-s-par-des-quadrupe-des

Deux petits chars, première moitié du VIIIè s av J.-C.. Florence, Museo Archeologico

 

Fermoir-de-vêtement-décoré-de-figures-d’animaux

Fermoir de vêtement en or, 680-650 avant J.-C. – Museo di Villa Giulia

Tombe-du-navire

La tombe du Navire, Milieu du Vè siècle avant J.-C. Tarquinia, Museo Archeologico Nazionale

 

L’exposition est visible jusqu’au 9 février 2014 au musée Maillol. Nocturne les Lundi ET vendredi. Vous pourrez même profiter de leur super restaurant pour compléter votre soirée 😉

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=9FfU9HPcUfg[/youtube]

 

Note sur 10 8
Une exposition très intéressante et complète qui nous en apprend plus sur une civilisation malheureusement trop méconnue, qui n'a rien à envier à ses voisins grecs ou romains. De nombreux objets d'une extrême minutie sont fascinés et méritent le déplacement.

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires