# Critique Ciné

Expendables 2

 

 

Oui tout le monde en a parlé de ce film, tout le monde a dit ce qu’il en pensait, tout le monde ? NON il restait un blog qui n’en n’avait pas encore parlé, qui finalement est plein de mauvaises idées mais qui étrangement se lie très bien.

 

Expendables

C’est un peu un projet qu’on attendait ici sur viedegeek, expendables est un bonne idée qui surf sur la gloire des acteurs des années 80. Le premier m’avait vraiment déçu, la preuve ma critique complètement déprimé sur le premier opus.

 

 

Alors ce second opus, je l’attendais pas beaucoup, mais bon y’avait JCVD dans le film et je suis vraiment fan de monsieur (tiens mate mon interview du monsieur JCVD). Le scénario est donc assez simple : des gentils qui se font arnaquer par un méchant pas gentil, du coup les gentils font équipe pour aller tuer les méchants et là ils déconnent plus. Y a Dieu (Chuck Norris), Rambo et Terminator qui vont aller se faire le Belge !

 

 

Wat thefuq

Alors le principe c’est simple, y’avait un Bingo. Le scénariste devait placer une quantité de référence aux carrières des acteurs, du coup on a une avalanche de  « I’ll be Back » et autres punch line primaire. C’est efficace, enfin bon ça décroche un petit sourire.

 

 

Globalement le film est meilleur que le premier, globalement on sourit un peu en se sentant coupable. C’est nul mais c’est marrant, c’est nul quand même mais c’est marrant un peu, voilà le credo du film. Parmi tout ces acteurs un peu surannés, on note un Jason Statham qui m’a bien convaincu en tant que relève des grands Stallone et Schwarzie. Gros coup de coeur pour Terry Crews, son coté OLD SPICE vient forcément en tête tandis que le rôle de JCVD est assez triste, on ne sent pas l’acteur impliqué, dommage.

 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xmzu40_the-expendables-2-teaser-trailer-vo-hd_shortfilms[/dailymotion]

Note sur 10 6
Un film qui nous donne ce qu'il promet, c'est un peu nul mais on trouve ça marrant, on se sent coupable c'est sûr mais finalement on passe un relatif bon moment avec toutes ses légendes.
  • OMAGAD SO MUCH AWESOMENESS
  • De l'action avec de l'action et de l'action
  • Chuck Norris Fact
  • Le ticket de métro en scénario
  • Un peu n'importe quoi, n'importe quand, n'importe comment

à suivre

Commentaires

4 réponses à “[Critique Ciné] Expendables 2”

  1. Chris dit :

    Alors je suis d’accord avec toi, le seul truc que je regrette dans le film reste l’indigestion de clin d’oeil…
    Au début c’est drôle, on rigole bien on cherche à quel film ça fait référence, mais a la fin on se dit « Celle la était de trop » (Cf : Willis / Schwarzi / Norris) on note vraiment les références aux acteurs, je suspecte même la prod du film avoir placer la référence de JCVD sur sa pub pour World Of Warcraft … vu le nombre de « Mouton » qu’il débite.
    Mais comme je disais avec Jayer et Ganesh2 on va voir se film pour les têtes d’affiche… pas pour le scénario.

  2. DocWan dit :

    On notera l’absence totale de douilles (Trois ça ne compte pas !) au sol sur la troisième photo de l’article =D

    Personnellement, je l’ai vu en VF en fin de semaine dernière et c’était un choix délibéré. Je suis un énorme féru de VO mais j’ai grandis avec les voix VF de ces mecs là donc c’était obligatoire !
    Déception qui va dans le sens de ton avis sur Van Damme, il ne s’est pas doublé en VF et donc franchement ça fait bizarre.

    Ce film, pour te parler Pras, c’est un peu un hors série de Nawaak. C’est un peu de gros nawaak avec des scènes à la con et de l’action improbable dans la plus pure veine des années 80/90, et ça c’est bon. C’est clairement à 10.000 lieux d’un bon film d’action comme Piège de Cristal mais on s’en fout. So much Epicness sur une même pellicule, ça se suffit à lui-même comme justification de la présence du ticket de cinéma dans le portefeuille.

    Stallone a flairé un putain de filon avec ce concept et on ne se rend même pas compte qu’on est en train de mater des mecs avec une moyenne d’âge de 60 piges foutre la raclée à 1646283749 vilains (interprétés eux par 12 figurants qui meurent à peu près 127 fois chacun dans le film, croyez pas que j’ai pas vu votre manège =D )

    Bref, The Expendable, c’est nul mais qu’est ce que c’est bon !

  3. DocWan dit :

    Mais je vous en prie très cher.