# Critique Comics

Buffy contre les vampires tome 8 season 8 final

Voilà; fin de la saison 8. Le dernier tome était complétement FOU, on ne comprenait plus grand chose à la saga mais on croyait à un final « dantesque ». On l’a en partie mais ça reste en demi-teinte.

Buffy Saison 8

La saison 8 de buffy avait commencé de façon complétement moderne, avec une armée de tueuses dirigée par des amis de Buffy et avec pour leader la belle blonde de Sunnydale. On voyait arriver un ennemi intelligent et bien structuré, les vampires étaient connus de tout le monde, certains ont leur téléréalité, Buffy est vue comme une terroriste qui se bat pour le plaisir. Bref, le monde était fou, assez incohérent pour permettre la plausibilité des nouveaux pouvoirs de Buffy et de Angel (oui il est là).

Dans le dernier tome, on avait vu la création d’un monde par Buffy et Angel, cette fois, leur enfant ne veut pas mourir et ça va donner lieu à un combat épique où toutes les forces en action dans l’univers Buffy vont intervenir. Autant le dire tout de suite, c’est n’importe quoi, j’ai presque rien compris, il faut avoir lu tous les tomes d’une traite pour comprendre les tenants et aboutissants de chaque personne. Joss Whedon, un dieu oui, a été un peu prétentieux sur cette fin de saison, presque lourd, je sais pas si j’ai pas compris où si il y a des incohérences au niveau du scénario, le plaisir est devenu une lutte et j’avoue que le comics m’a battu.

Le final est assez décevant, il prend partie de faire une ère de Buffy pour en ouvrir une autre avec des enjeux plus réels, Buffy devient une sorte de « Batman » avec une super force dans un monde où la magie n’existe plus (ou presque plus). Non parce que c’est ça qui est chiant, c’est un PUTAIN de final qui ferme et ouvre rien, en demi-teinte, une décision incohérente après l’autre. Les persos sont pris de démence, leurs réactions sont incohérentes et le scénario dit une chose pour en faire une autre et revenir sur un troisième point.

Je ne parlerai pas du hors série intégré qui parle de Riley, ça sert à rien comme lui.

Note sur 10 4
Un tome décevant, à lire, pour finir la saison, ça m'a découragé du format que je trouvais correct jusqu'à là. Buffy c'était mieux en série
  • Un final à une saison
  • Le scénario inconsistant
  • tout ça pour ça ?

à suivre

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
40 ans : mode d’emploi