# Critique Comics

Batman : The Killing Joke

killingjoke.jpg

Batman est avec spiderman et superman, un des héros, les plus emblématiques. Alan Moore est un dieu, il a écrit watchmen, V pour Vendetta et From hell, 3 chefs d’œuvres, bien que sa bibliographie ne s’arrête pas là ! Quand j’ai découvert que ces deux êtres avaient été mis en relation dans un comics et que de plus il a été réédité ! J’ai couru me le prendre !

Tout ce qui différencie un fou d’une personne saine d’esprit c’est un mauvais jour

killingjoke2.jpgLe comics part de cette état d’esprit, de ce qui différencie le Joker du Batman, de pourquoi il est le Joker, simple création aléatoire ou événement logique de la création de Batman. On voit un Batman sombre, un Batman que j’aime, comme dans Dark Knight ou dans le récent Batman Arkham Asylum ( le test arrive). Le joker est le personnage principal, on apprends enfin sa source et le pourquoi du comment de sa folie. son envie de comprendre le monde aussi, comme échappatoire à sa folie. Je vous en raconte pas plus, le comics est là pour là !

Je ne vous parle pas de la seconde histoire, troublante et un poil angoissante, où on voit la grosse faiblesse de Batman découverte par un quidam. Artistiquement, c’est du bon, on est en 1988, cette bd a donc plus de 20 ans, mais garde une énergie certaine ! Les cases rappellent étrangement Watchmen (la bd), que du bon donc !

Note sur 10 10
Un autre chef d'oeuvre d'alan moore, puissant et vibrant, ce comics m'a mis une grosse claque, si on aime Batman, il vous faut ce comics
  • Scénario et révélation
  • Ambiance extraordinaire
  • Dessin, cadrage, etc.
  • 15 petit €
  • Ne pas l'avoir lu avant !

à suivre

Commentaires

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Ciné
Scott Pilgrim