# Critique Ciné

Sucker Punch

Sucker Punch tu n’en ressors pas indemne. Premièrement grâce à la photo qui dépote et un Zack Snyder qui nous prouve une fois encore qu’il sait fixer sur la pellicule une ambiance irréelle et sublime à la fois. Les héroïnes sont magnétiques, les costumes tapent dans le mille et les rétines aiment même si elles craignaient à tort le fan service bien extrême. Premier bon point.

Ensuite ce sont les esgourdes qui prennent cher avec une bande son de premier choix. Des remix d’Army of me et de Search and destroy par Skunk Anansie en passant par Where is my mind et Sweet dreams ça remixe à tout va à la sauce dépressive mais ça marche. Après l’étonnement est venu le plaisir et c’est rare tant les BO de film sont vite insipides à mes yeux. Deuxième bon point.

[youtube width= »600″ height= »368″]http://www.youtube.com/watch?v=9k10AzCcMOM[/youtube]

Vient ensuite le scénario.

Dès l’introduction du film, la jeune Emily Browning (Babydoll) enterre sa mère avant de se retrouver enfermée dans un hôpital psychiatrique par son beau père. La raison ? Aucune sinon avoir hérité de la fortune maternelle et avoir tué sa petite soeur en voulant la protéger. L’histoire suit ses cinq premiers jours qui précèdent sa lobotomie.

Autant vous le dire de suite, le scénario s’il aurait pu être intéressant, nous dépeint finalement une fille qui s’évade dans des rêves hallucinés prétextes à des scènes de combat contre des nazis steam punk, un dragon ou encore des robots sur une autre planète.

Un délire complet pendant lequel Babydoll et son club des cinq composé de Jamie Chung (Amber), Vanessa Hudgens (Blondie), Jena Malone (Rocket), Abbie Cornish (Sweet Pea) vont enchainer des scènes d’action irréelles. Cinq filles pour cinq objets à trouver ça ferait un bon pitch de jeu vidéo..

(ok j’ai rajouté en douce l’intransigeante Mme Gorski, mais qui s’en plaindra ?)

Tout ça dans le but de remplir une sorte de quête mystique qui leur permettra de s’évader de l’établissement dans la vraie vie pendant que l’hôpital se transforme en cabaret dans les rêves de Babydoll. Je ne vais pas vous en raconter plus pour ne pas vous spoiler mais si le scénario n’est pas atroce, il reste mal exploité et un peu accessoire. Il y a même quelques scènes d’actions qui peinent un peu malgré le déluge visuel permanent.

Un film qui n’est pas parfait mais qui fait plaisir à voir.

 

Note sur 10 7
Un superbe film d'action un peu creux mais qui remplit son rôle. N'y cherchez pas un scénario tourmenté ou révolutionnaire, juste du grand spectacle avec un style esthétique et musical trop rare dans ce genre de productions d'où ma note.
  • Un univers sublime avec une photo qui dépote
  • Une bande son qui fait plaisir à entendre
  • Un film WTF à budget, les aficionados du Z vont adorer
  • On aime le fait que plein d'intellos du cinéma vont vous expliquer en quoi blablabla alors qu'il suffit de s'assoir et de s'amuser du délire, point, ce seul détail mérite un point de plus pour la note
  • Des nazis steam punk zombie RLY ? <3
  • Scénario peu poussé et mal utilisé (la base était bonne)
  • Quelques lenteurs pour un film d'action, curieux
  • Et les danses ???

à suivre

  • Article précédent
  • # Critique Ciné
  • Le rite

Commentaires

9 réponses à “[Critique Ciné] Sucker Punch”

  1. anis dit :

    aprés voir lue tout sa, je vais allé le voir aprés 🙂

  2. anis dit :

    aprés l’avoir vue 🙂 je peux vous dire que vous allez passer un super bon moment (à plusieurs).

    J’AI ADORER

  3. SRG dit :

    Geek en puissance, je n’ai franchement pas aimé. Non pas tant à cause de la pauvreté du scénario qu’à cause des visuels des différents univers, qui font vraiment trop « cinématique de jeux vidéos », çà m’a piqué les yeux. Le premier monde (japonisant), le 2e est pas si mal (WW2), mais après çà part en vrille et çà fait vraiment décors en carton pâte (avec le dragon de Shrek, et un univers futuriste façon clip de Britney Spears pour le dernier univers).
    Donc très déçu sur ce point …
    Restent la BO qui claque, les filles ultra-canon, y’a pas à dire, l’ambiance glauque de l’asile (bien rendu pour le coup), les scènes d’actions qui dépotent quand même et certains ralentis / mises en scène pas mal (mais parfois presque too much). Bref pas si mal sur certains points, mais un scénario insuffisant et surtout des univers niveau décors / ambiance / originalité / réalisation à mon sens franchement râtés (surtout les 2 derniers).

  4. lecloclo dit :

    Vu hier, et franchement tout pareil sur la critique ^^ Visuellement, on se prend une claque dans la gueule pendant tout le film et oui dommage pour le scenario qui aurait pu faire de ce film surement quelque chose d’encore mieu.
    Mais le visuel et la BO rattrape tout et si dans les 20, 25 premieres minutes on se pose pleins de questions … surtout la question « mais putain je capte rien qu’est ce qui se passe ?? ) La premiere scène d’action (même si tu comprend toujours que dalle) te fait ouvrir grand les yeux décrocher la machoir et tripper.

    Mais je suis comme toi on veux voir les danses .. et j’aurais aussi aimer voir un peu plus le parrallele imaginaire monde réel … mais bon j’ai vraiment aimé.

    Et vraiment gros plus sur la Bo

  5. MasterLudo dit :

    Oui les danses, franchement, c’est quoi la raison pour ne pas avoir montrer une seule microseconde de la transe de Babydoll ?

  6. Kyel dit :

    Bon je l’ai vu
    les + :
    -La bande son <3
    -L'image (merci de ne pas avoir mit le film en 3D)
    -L'histoire de base (je dis bien de base)
    -Le monde nazis

    les -:
    -L'histoire
    -Le monde avec le train :s vraiment pas top

    Bon après sa reste un "bon" film avec de super bon point l'histoire ou les protagonistes auraient été plus creusé sa aurais été un super film!

  7. Izafox dit :

    Euh mais, euh sérieusement vous avez trouvé la BO bien? Moi ca m’a fait mal. C’était une des raisons pour lesquels j’étais prête a sortir de salle!
    A part la photo, qui est bien sûr le gros point fort du film, j’ai trouvé ce film facile, sans grande imagination (beaucoup de choses tirées d’ailleurs), fade, et plus généralement donc sans intérêt!

  8. Franchement je n’arrête pas de voir des gens qui ont adoré ou détesté.
    J’avoue avoir totalement adoré ce film : on tombe vite dans l’univers, il n’y a rien de compliqué dans le scénar, certes, du coup les cerveaux d’huîtres atrophiés comprennent aussi et la bande-son, mais punaise, pour une fois qu’elle claque du début à la fin !
    C’est dur de comprendre le film, ce monde et être un peu transigeant quand vient la critique quand on ne connait rien à ce monde.

    Seul point négatif : les robots, d’accord.
    Tout le reste est positif ! Pour une fois que je vois un film lié aux jeux vidéo qui n’est pas une daube, ça change vraiment !

  9. Les danses c’est comme la question « mais à quoi sert les 3 coquillages » ? x)

à lire aussi

Articles similaires

# Cinéma
Indigènes