# Critique Ciné

L’écume des jours de Michel Gondry

S’il y a bien un film qui va partager le public en 2013, c’est celui ci ! La magie des livres de Boris Vian allait-elle opérer une fois transposée au cinéma? Le roi des univers poétiques allait-il réussir à respecter le travail si particulier de l’auteur? Et bien c’est ce que nous allons voir tout de suite.

Une ambiance réussie.

S’attaquer à ce roman de Boris Vian était un pari plus que risqué. Comment faire passer par l’écran, toutes ces choses absolument inimaginable de l’oeuvre de Vian? Tournures de phrases, transformation de la réalité, jeux de mots, poésie… Autant de challenge qui n’ont pas fait peur à Gondry. Il faut dire que si UN réalisateur pouvait relever ce défis, c’était bien lui…. Nous retrouvons donc ici une ambiance follement poétique, qui nous emporte finalement assez facilement dans l’univers atypique de l’auteur. La touche « fait main » propre au réalisateur trouve totalement sa place  et les critiques iront malheureusement vers un autre point.

 

Un manque cruel d’émotions

Sans vouloir vous gâcher l’histoire au cas ou vous ne la connaîtriez pas déjà, vous devez simplement savoir que le film ce joue en deux temps. L’un extrêmement joyeux, et le second plus noir, devient de plus en plus triste, cynique et sombre. Autant le première partie nous emporte complètement  et il est difficile de ne pas esquisser au moins un rictus, dans la seconde le défi ne sera pas relevé. Cela est peut être du au partie pris du réalisateur et du scénariste  de centrer l’histoire sur le couple de Colin et Chloé, ou sur celui de ne pas exploiter pleinement la critique de la société du travail faite dans le livre, mais l’émotion ne passe pas. L’histoire est terriblement triste, mais absolument pas poignante. Là ou le livre prenait justement toute sa puissance, le film s’essouffle, et commençant à être lassé des effets visuels, une pointe d’ennuie se fait sentir.

 

Finalement, la seule chose vraiment marquante de ce film reste l’univers de l’histoire, qui colle vraiment très bien au film. Ensuite, ni les acteurs sans grand éclat, ni l’ingéniosité du réalisateur ne suffiront à nous tenir en halène. Le film reste tout de même à voir pour l’exploit de Gondry d’être resté fidèle à l’univers du livre mais l’enthousiasme s’arrête malheureusement là. Il aura au moins le mérite de nous donner envie de nous replonger dans notre bibliothèque.

Le film sera en salles le 24 avril prochain, et voici la bande annonce et la fiche du film :

 

Note sur 10 6
Un film qui marque uniquement pour sa technique et son ingéniosité. Le potentiel était la mais le manque d'émotion et les performances assez fades des acteurs ne suffiront pas à en faire un film majeur de l'année 2013
  • L'imagination de Grondry
  • L'univers et l'ambiance respéctée
  • Le manque d'émotions
  • Les acteur incipides

à suivre

Commentaires

Une réponse à “[Critique Ciné] L’écume des jours de Michel Gondry”

  1. Geneviève dit :

    J’adore ce livre! C’est probablement un des livres qui m’a le plus marqué à vie avec East of Eden de Steinbeck et je ne savais vraiment pas qu’il y avait une adaptation cinématographique. Malheureusement, après avoir lue ta critique, je ne suis pas certaine que je veux le voir… Enfin, je dis ça, mais me connaissant je vais pareil aller le voir, quitte à critiquer 😛

à lire aussi

Articles similaires

# Critique de film
Le Livre d’Eli