# Critique Ciné

Dark Shadows

Un nouveau film de Tim Burton avec Johnny Depp, rien de bien original me direz vous? Oui mais on parle de Tim Burton et de Johnny Depp alors forcément on parle d’un bon film!

Dark Shadows c’est l’histoire d’un amour maudit, d’une famille maudite sur fond de vampires, de sorcières, de fantômes et de loups garou. Quand un homme aime une femme mais est aimé par deux. Quand la deuxième est Eva Green et de surplus une sorcière, celle-ci n’aime pas vraiment être mise de côté!

Une famille maudite

Au milieu du 18ème siècle, la famille Collins qui l’Angleterre pour l’Amérique afin de faire fleurir l’entreprise familiale de conserves, direction: le Maine. Ils vont se plaire sur place et décider de rester, de bâtir leur somptueux château et ils fondent ainsi la ville de Collinsport. Barnabas (Johnny Depp), le fils Collins, est donc riche et puissant mais il est pour l’heure plus préoccuper à courtiser les dames qu’à s’occuper de l’affaire de conserves de poissons.

Il fricote avec la belle Angélique Bouchard (Eva Green) mais c’est avec une autre qu’il décide de se marier. Angélique a le cœur brisé. Grave erreur de sa part car la demoiselle est une sorcière puissante, elle lui jette un sort bien pire que tout ce qu’il aurait pu imaginer: elle le transforme en vampire assoiffé de sang et l’enterre vivant dans un cercueil au fond de la forêt.

1972: des ouvriers découvrent le cercueil. Barnabas est libéré dans un monde où les hippies sont partout, où la relative technologie a remplacé tout ce qu’il connaissait. Perdu dans ce monde dont il ne sait rien, il va partir à la rencontre de la seule chose qui peut le soutenir: sa famille, mais voilà les temps ont changés…!

Du bon Tim Burton

Une chose est vraie c’est que ce film est un Tim Burton classique. Disons par là que tout y est: le personnage principal un peu paumé, pas comme les autres entre adolescent pas fini et adulte. Les personnages fantastiques sont là aussi: vampire, loup-garou, sorcière, fantôme… on a l’embarras du choix!

Au final ça donne un bon film comme Burton sait les faire avec des acteurs au top! Les chouchou Johnny Depp et Helena Bonham Carter sont magistraux même si on peut regretter qu’Helena Bonham Carter n’ait qu’un second rôle. Eva Green et Michelle Pfeiffer entrent aussi parfaitement dans leurs rôles respectifs. Évidemment on notera aussi l’humour, omniprésent et les personnages complètement barrés!

Après avoir vu l’annonce du film à l’expo Tim Burton à la Cinémathèque j’avais vraiment hâte qu’il sorte au ciné et le moins que je puisse dire c’est que même si le film peut manque d’un tout petit peu d’originalité par rapport à ce que Burton fait habituellement, je n’ai pas du tout étais déçue, c’est vraiment un film à voir! En plus ce qui est pas mal c’est qu’on nous épargne la 3D et ça fait du bien de temps en temps!

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=HnHe_KaxiOQ[/youtube]

Note sur 10 8
Dark Shadows est un très bon film de Tim Burton, pas le meilleur non mais bon on peut pas demander au maitre d'être magistral à chaque fois. Néanmoins c'est un film qui tient ses promesses, qui ne déçoit en rien et qui nous fait passer un excellent moment!
  • Les acteurs
  • L'humour
  • Le style de Tim Burton
  • Burton aurait pu faire un tout petit peu plus bluffant encore je suis sûre

à suivre

Commentaires

3 réponses à “[Critique Ciné] Dark Shadows”

  1. Celia dit :

    J’aime bien l’univers de Burton et les décors mais là pour le coup j’ai trouvé que ça manquait un peu d’humour. On sourit de temps en temps mais sans plus. Et l’histoire est un peu moue du genou et prévisible non ? Reste pour moi les acteurs et la magie Burton mais c’est tout.

  2. Pathien dit :

    J’ai surtout remarqué que la salle n’a pas sourcillé aux références des années 70’s…

    Ensuite, je ne sais pas si on doit avoir des connaissances sur la série : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dark_Shadows (1225 épisodes !) avant d’aller voir le film pour quelques références.

  3. Marisa dit :

    Et la BO !!!! J’avoue qu’a la vision de la BA, c’est surtout telle qui m’a fait sourire. J’ai hâte d’aller le voir et j’espère qu’il a fait mieux que ses derniers films, auquels je n’ai absolument pas accroché (Alice + Le barbier machin)

à lire aussi

Articles similaires

# Critique Expo
Moebius-Transe-Forme