# Critique Ciné

Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires

 

Dès le 8 août prochain, vous pourrez découvrir dans vos cinémas une histoire complètement WTF !

Ce film adapté du roman de Seth Grahame-Smith, nous raconte comment Abraham Lincoln, Président des États-Unis pendant la guerre de Sécession, était en fait un chasseur de vampires, et comment ces derniers étaient en fait à l’origine de ladite guerre… Tout un programme !

 

Bekmambetov X Burton !

 

Timur Bekmambetov, papa de Wanted à la réalisation, ça promettait du lourd (au moins visuelement), mais avec Tim Burton à la co-production, je vous laisse imaginer l’attente et les interrogations qui raignaient sur ce film…

Le roman dont est tiré l’histoire intriguait déjà Burton à sa sortie en 2010, il disait d’ailleurs que c’était typiquement le genre de film qu’il aimerait voir au cinéma. C’est donc tout naturelement que les deux hommes ont contacté l’auteur pour en faire en scénario. Ce dernier projetait déjà de faire un film de son œuvre, et le tournage débuta donc en mars 2011 avec un budget colossal de 70 millions de dollars.

 

WTF? Eh bien pas tant que ça…

 

Au vu du scénario, on pourrait s’attendre à du grand n’importe quoi. Alors autant vous prévenir tout de suite, l’histoire reste très téléguidée, avec du bon sentiment à la pelle, et des scènes d’action sans grand intérêt. Entre nous, je ne vois pas vraiment pourquoi faire ce genre de film si c’est pour ressembler à tous ceux déjà faits avant.

La trame est plus que banale, avec (ne vous en faites pas je ne spoile pas, ce n’est que l’évidence même de tous ces films sans beaucoup d’ambition à part des boumboum et de la 3D) l’apprentissage du héros, sa rebellion contre son « maître », le moment où il rencontre sa gonzesse et se calme un peu, et le moment ou le méchant revient se venger, ce qui lui fait retrouver les armes.

Donc comme vous l’aurez compris, ne cherchez pas â être surpris, il s’agit d’un film de plus ou le seul but est de vous faire passer le temps, avec votre cerveau en pause tant qu’à faire.

 

Bekmambetov = Action ?

 

Il est vrai que l’on se souvient de ce réalisateur, en grande partie pour les scènes d’action assez hallucinantes de Wanted. Mais comme à l’époque, ces moments clés ont beau être assez bien foutus, il ne suffisent malheureusement pas à sauver le film. Et le problème, c’est qu’elles ne sont pas mal mais loin d’être suffisamment grandioses pour marquer les esprits, et une fois sortie de la salle, malgré un ou deux détails, la quasi totalité du film s’estompait déjà dans mon esprit.

Et si à cela on ajoute le fait que le personnage principal, incarné par Benjamin Walker, réagit de facon complètement débile du début à la fin, et qu’aucun des protagonistes ne soit franchement charismatique, on se retrouve avec un film qui nous irrite plus qu’autre chose. Si vous avez vraiment de l’argent à claquer et du temps à perdre, vous pouvez toujours y aller histoire de vous moquer un coup, sinon passez votre chemin !

 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xom7kk_abraham-lincoln-vampire-hunter-official-trailer-bande-annonce-vo-hd_shortfilms?fbc=982[/dailymotion]

 

(En revanche, pour les parisiens ou ceux de passage à la capitale, n’hésitez pas à faire un tour au Manoir de Paris ! Il reprennent jusqu’au 5 août l’univers du livre pour revoir leur parcours, et croyez moi, ça vaut le détour!)

 

Note sur 10 3
Un film aussi vite vu qu'oublié! Quelques scènes d'actions sympa mais rien de transcendant, et d'un classique à faire piquer du nez les plus insomniaques! Si vraiment il vous intrigue, attendez la VOD...
  • Quelques effet 3D sympa
  • L'idée de base clairement originale
  • ZzzzZzzzZzzz
  • Un Abraham Lincoln qui ne réfléchis pas deux sec
  • ZzzzZzzzZzzz (bis)

à suivre

Commentaires

5 réponses à “[Critique Ciné] Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires”

  1. DocWan dit :

    Sur sollicitation du maître de la maison, je réitère mon tweet en ces lieux.

    J’ai fait le manoir de Paris ce weekend pour leur mois spécialement dédié au film. Et bien, pour avoir également vu le film, je suis en mesure de vous affirmer que c’est vachement mieux que cet étron…

    Le Manoir de Paris est déjà fantastique sur l’ensemble de l’année mais avec ce partenariat, ils parviennent à vous faire vivre toute l’histoire du film de manière très sympa en 30 minutes et c’est bien plus agréable que de s’infliger les quelques 100 minutes du film croyez moi.

    Et pourtant j’aime bien ça les nanards hein…

  2. Ryuukuuu dit :

    +1 pour le 1er com’ j’ai vachement bien aimé moi aussi le Manoir de Paris 😀

  3. Bloodsuckers dit :

    Je reste malgré tout très motivé pour aller voir le film, même si les dernières oeuvres de Seth Grahame-Smith en tant que scénaristes de film m’ont franchement laissé dubitatif (le Dark Shadows de Burton justement). Le roman de base est très sympathique, et s’avère au final un excellent mash-up. Et Bekmabteov avait su m’accrocher avec son Night Watch (je n’ai pas vu Wanted).

  4. Aurore dit :

    Parfait, tu confirmes bien ce que l’affiche, le titre du film et la BA me laissait présager. Je n’irai donc pas le voir.