# Critique Ciné

À la poursuite de demain (Tomorrowland)

Ce film n’est pas parfait. Tomorrow Land semble ne pas être fait pour cartonner au cinéma mais pour donner un peu d’espoir au cinéma, d’une façon relativement humble, que certains prendront pour de la niaiserie. Oui voilà c’est mon coup de cœur du moment car il y aura un avant et un après Tomorrow Land.

Tomorrowland-2

TomorrowLand

C’est l’historie d’un pin’s qui permet de voir le futur. Tout autre synopsis vous dévoilerai un peu trop le scénario et puis sérieusement c’est pas forcément le gros point fort de ce film. Pourtant ça tient la route, à peu près, en tout cas j’ai été zappé par cet univers SF light, bien faite, qui donne envie d’être dans le futur !

tomorrow

Ce film est un Disney, mais deux grosses pointures sont présentes : Clooney et Laurie. Vous les connaissez bien et je dois avouer qu’ils ont des rôles assez méta, ils ressemblent beaucoup à l’image qu’on se fait d’eux, l’un cynique et l’autre optimiste. La surprise vient des deux rôles féminins, plus jeunes et plus importantes par leur positivisme, le futur semble être plein de femmes.

La morale est franchement niaise, qu’on soit clair. Le parisien en moi trouve ça un peu trop premier degré mais le rêveur en moi adhère complètement. J’ai été inspiré par les personnages de ce film, par ce film même. Si je suis au fond assez optimiste et humaniste, le voir afficher comme ça m’a fait beaucoup de bien. La beauté réside dans l’humilité de ce film, il essaye d’aller à l’essentiel, au besoin de rêver, au besoin d’agir et de ne jamais abandonner. Je vous vois venir là, à critiquer autant de positivisme, mais bon je suis un peu triste pour vous si vous n’avez vu cette beauté là. C’est simple et efficace, ça m’a ému et donné des idées. Ce n’est pas le film du siècle mais c’est un putain de boost sur ma vision de ma vie.

je regrette un peu de ne pas avoir été voir ce film plus tôt. Parce que je l'aurai crier sur les toits, j'aurai plaider sa cause pour que le maximun de personnes aillent voir ce film. Pourtant, j'ai l'espoir que vous le regarderez peut-être un soir en BluRay ou en VOD, ou peut être même d'ici quelques heures au cinéma. Ce film ne va pas vous apprendre grand chose, il n'est pas non plus un grand film, mais c'est un film pour les rêveurs et je crois que tout le monde rêve dans son coin.
  • Feel Very good movie
  • C'est beau <3 jolie SF
  • Le casting de QUALITAY
  • Niais si on le regarde avec malveillance

à suivre

Commentaires

Une réponse à “[Critique Ciné] À la poursuite de demain (Tomorrowland)”

  1. BlackBaloo dit :

    J’ai personnellement trouvé le film (très) long et effectivement niais. Pourtant j’y suis allé les yeux pleins d’étoiles étant donné que j’attendais ce film depuis sa première bande annonce.
    Malheureusement le début souffre de lenteurs qui s’estompent légèrement vers les 45 minutes. Durant le film j’ai compté 5 personnes quittant la salle avant la fin, et nous étions je pense une trentaine en tout.
    Le personnage de Hugh Laurie manque de ce je-ne-sais-quoi qui aurait pu rendre son personnage excellent.
    Et la fin est beaucoup trop gentille-toute-mignonnette pour moi (et pourtant je suis un grand enfant qui aime bien les jolies fin, mais là c’était trop).

    Bon sinon, en effet, c’est beau ^^

    (PS: On en parle de cette scène dans le comicstore où Disney nous vomis à la gueule qu’il a les droit de Star Wars ? :p )

à lire aussi

Articles similaires

# La vidéo du dimanche
Une ode à Prodigy !
# La vidéo du dimanche
Demande en mariage chez Disney